Aéroport international Ninoy Aquino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aquino (homonymie).
image illustrant un aéroport image illustrant les Philippines
Cet article est une ébauche concernant un aéroport et les Philippines.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Aéroport international Ninoy Aquino
Le terminal 3 de l’AINA
Le terminal 3 de l’AINA
Localisation
Pays Drapeau des Philippines Philippines
Ville Manille
Coordonnées 14° 30′ 31″ nord, 121° 01′ 10″ est
Altitude 23 m (75 ft)

Géolocalisation sur la carte : Philippines

(Voir situation sur carte : Philippines)
MNL
MNL
Pistes
Direction Longueur Surface
06/24 3 410 x 60 m Asphalte
13/31 1 911 x 45 m Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MNL
Code OACI RPLL
Type d'aéroport Publique
Gestionnaire Manilla International Airport Authority
Site web gestionnaire Consulter
Site web aéroport Consulter

L'aéroport international Ninoy Aquino (en tagalog : Paliparang Pandaigdig ng Ninoy Aquino, en anglais : Ninoy Aquino International Airport ou NAIA) (code AITA : MNL • code OACI : RPLL) est le principal aéroport du Grand Manille, et l’aéroport philippin le plus fréquenté. Situé le long de la frontière entre la ville de Pasay et la ville de Parañaque, environ sept kilomètres au sud de Manille, et au sud-ouest de la ville de Makati, NAIA est le passage international principal pour les voyageurs aux Philippines et le hub pour toutes les lignes aériennes philippines. Il est contrôlé par l'autorité aéroportuaire internationale de Manille (MIAA), une branche du Département des Transports (DOTr).

Histoire[modifier | modifier le code]

L’aéroport international Ninoy Aquino est le seul aéroport civil de la ville de Manille et le plus important des Philippines en nombre de passagers. Il est localisé au cœur de Metro Manilla entre les villes de Pasay et de Parañaque, juste 7 kilomètres au sud de Manille. Jusqu’en 1987, l’aéroport était connu sous le nom d’Aéroport International de Manille avant d’être rebaptisé en l’honneur de Benigno Aquino Jr, qui y fut assassiné en 1983. L’aéroport international de Clark, lui, dessert aussi le centre de Luçon ainsi que Manille bien que situé plus au nord de celle-ci (environ 80 km de distance).

Le premier terminal commercial et les premières pistes datent de 1948, l’emplacement choisit fut proche de la base aérienne de Villamor. Il fut par la suite agrandi au fil des années, mais des incendies en 1972 et 1981 accélérèrent la construction de nouveaux bâtiments. D’importants travaux concernant les pistes et les taxiways eurent lieu en 1954, un nouveau terminal international et une nouvelle tour de contrôle furent construits entre 1956 et 1961.

De nos jours, le terminal 1 remplace ce terminal international depuis sa destruction lors d’un l’incendie. Le terminal 2, ou Centennial Terminal, fut achevé en 1998 et la construction du terminal 3 commença en 2002. Ce dernier n’entra en service qu’en 2008 et ne devint complètement opérationnel qu’à partir de 2013 après avoir été retardé par des problèmes techniques et juridiques[1]. La piste de 3700 mètres, la plus longue, est celle utilisée pour les décollages et atterrissages de la plupart des mouvements et peut accueillir l’Airbus A380[2]. La deuxième piste est réservée aux appareils de petite taille.

L’aéroport dispose aussi un terminal cargo qui a été amélioré et rééquipé en 2007 et qui peut maintenant accueillir toutes les catégories de fret. Il voit transiter environ 400 000 tonnes par an[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous donne le trafic de Ninoy Aquino en nombre de passagers. Il est formé à partir de données fournies par le Conseil international des aéroports[4].

Année Passagers Rang mondial
2003 12 955 809 81e
2004 15 186 521 75e
2005 16 216 031 77e
2006 17 660 697 73e
2007 20 467 627 64e
2008 22 253 158 57e
2009 24 530 000 48e
2010 27 119 899 49e
2011 29 552 264 46e
2012 31 878 935 45e
2013 32 865 000 45e
2014 34 015 169 49e
2015 36 681 601 49e

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations Terminal
Air China Beijing–Capital 1
Air Niugini Port Moresby 1
AirAsia Kuala Lumpur–International 3
AirSWIFT El Nido 4
All Nippon Airways Tokyo–HanedaTokyo–Narita 3
Asiana Airlines BusanSeoul–Incheon 1
Cathay Pacific Hong Kong 3
Cebgo BusuangaCaticlanCauayan , CebuIloiloKaliboLaoagNagaSan Jose (Mindoro)Virac 4
Cebu Pacific BacolodBandar Seri BegawanBangkok–SuvarnabhumiBeijing–CapitalBusanButuanCagayan de OroCebuCotabatoDavaoDenpasar/BaliDipologDohaDubai–InternationalDumagueteFukuokaGeneral SantosGuamGuangzhouHanoiHo Chi Minh CityHong KongIloiloJakarta–Soekarno HattaKaliboKota KinabaluKuala Lumpur–InternationalKuwaitLegazpiMacauNagaNagoya–CentrairOsaka–KansaiOzamizPagadianPhuketPuerto PrincesaRiyadhRoxas,  Seoul–IncheonShanghai–PudongSiem ReapSingaporeSydneyTaclobanTagbilaranTaipei–TaoyuanTokyo–NaritaTuguegarao,  XiamenZamboanga 3
China Airlines KaohsiungTaipei–Taoyuan 1
China Eastern Airlines ChengduShanghai–Pudong 1
China Southern Airlines Guangzhou 1
Delta Air Lines Tokyo–Narita 3
Emirates Dubai–International 3
Ethiopian Airlines Addis Ababa 1
Etihad Airways Abu Dhabi 1
EVA Air Taipei–Taoyuan 1
Gulf Air Bahrain 1
Japan Airlines Tokyo–Narita 1
Jeju Air Seoul–Incheon 1
Jetstar Asia Airways Osaka–KansaiSingapore 1
Jetstar Japan Seasonal: Nagoya–CentrairOsaka-KansaiTokyo-Narita 1
KLM Amsterdam 3
Korean Air Seoul–Incheon 1
Kuwait Airways Kuwait 1
Malaysia Airlines Kuala Lumpur–International 1
Oman Air Muscat 1
Philippine Airlines Abu DhabiAucklandBangkok–SuvarnabhumiBeijing–CapitalBrisbaneBusanCairnsCebuDammamDarwinDavaoDenpasar/BaliDohaDubai–InternationalFukuokaGeneral SantosGuamGuangzhouHo Chi Minh CityHong KongHonoluluJakarta–Soekarno HattaJeddahKaliboKuwaitLondon–HeathrowLos AngelesMacauMelbourneNagoya–CentrairNew York–JFKOsaka–KansaiPort MoresbyPuerto PrincesaQuanzhouRiyadhSan FranciscoSeoul–IncheonShanghai–PudongSingaporeSydneyTaipei–TaoyuanTokyo–HanedaTokyo–NaritaToronto–PearsonVancouverXiamen

Charter: VladivostokZamboanga

2
Philippine Airlinesopéré par PAL Express BacolodCebuDavaoIloiloLaoagSaipanTagbilaran 2
Philippine Airlinesopéré par PAL Express BascoBusuangaButuanCagayan de OroCalbayogCatarmanCaticlanCotabatoDipologDumagueteKaliboLegazpiMasbateNagaOzamizPuerto PrincesaRoxasSurigaoTablasTaclobanTuguegaraoZamboanga 3
Philippines AirAsia Hong KongKota KinabaluKuala Lumpur–InternationalMacauSeoul–IncheonShanghai–PudongTaipei-Taoyuan 3
Philippines AirAsia CebuDavaoKaliboPuerto PrincesaTaclobanTagbilaran 4
Qantas Sydney 1
Qatar Airways Doha 1
Royal Brunei Airlines Bandar Seri Begawan 1
Saudia DammamJeddahRiyadh 1
Singapore Airlines Singapore 3
Sky Pasada Basco 4
SkyJet BascoBusuangaCaticlanKalibo 4
Thai Airways Bangkok–Suvarnabhumi 1
Tigerair Singapore 1
Turkish Airlines Istanbul–Atatürk 1
United Airlines GuamKoror

Seasonal: Chuuk

1
XiamenAir QuanzhouXiamen 1

Accès à l'aéroport[modifier | modifier le code]

Au sein de l’aéroport[modifier | modifier le code]

L'autorité aéroportuaire internationale de Manille (MIAA) a mis en place un système de bus qui relie tous les terminaux entre eux. Les départs se font toutes les quinze minutes.

De et vers l’aéroport[modifier | modifier le code]

La station Nichols avec la voie express surélevée

Depuis Manille, neuf lignes de bus desservent l’aéroport. Il est aussi possible d’utiliser les jeepneys depuis Parañaque et Pasay.

Le Métro léger de Manille dessert indirectement l’aéroport via la station Baclaran. La compagnie Nationale des Chemins de fer Philippins offre aussi une possibilité d’accès avec la station Nichols. Il existe aussi une navette au départ du terminal 3 vers Taft Avenue où se trouve une station du Manila Metro Rail Transit System.

Il est aussi possible d’accéder à l’aéroport par la route grâce à une voie express.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]