Gulf Air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Gulf Air
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
GF GFA GULF AIR
Repères historiques
Date de création 1950
Généralités
Basée à Aéroport international de Bahreïn
Programme de fidélité Falcon Flyer
Taille de la flotte 26 (+42 en commandes)
Nombre de destinations 36
Siège social Drapeau de Bahreïn Bahreïn Manama
Dirigeants Maher Salman Al Musallam (CEO Acting)
Talal Al Zain (PDG)
Site web www.gulfair.com

Gulf Air (Code AITA : GF ; code OACI : GFA) (طيران الخليج) est la compagnie aérienne nationale de Bahreïn. Elle opère des vols internationaux sur trois continents, depuis son hub à l'aéroport international de Bahreïn à Manama.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vickers VC-10 en 1977

Elle a été créée en 1950 pour représenter les pays arabes du golfe persique[1]. La compagnie était également financée par le Royaume de Bahreïn, l'émirat du Qatar, les Émirats arabes unis et le Sultanat d'Oman. Depuis, le Qatar s'est retiré pour se consacrer à Qatar Airways, et l'émirat d'Abou Dabi s'est retiré pour fonder la compagnie Etihad Airways. De 1951 à 1970, BOAC devient l'actionnaire majeur de Gulf Air[1]. En 1970, elle commence à voler vers Londres[1]. En 1976, le Lockheed L-1011 et le Boeing 737 intègrent la flotte de Gulf Air[1].

En 1981, elle devient un membre de l'IATA[1]. En 1982, elle est la première compagnie aérienne internationale autorisée à atterrir à Riyad[1]. En 1985, elle a un effectif de 4 500 employés, parlant 23 langues[1]. En 1988, elle intègre dans sa flotte le Boeing 767[1]. En 1990, elle célèbre son 40 e anniversaire[1]. En 1992, elle est la première compagnie aérienne arabe à voler vers Johannesburg et Melbourne[1]. En mai 1994, elle intègre à sa flotte l'Airbus A340-300[1]. En 1997, elle lance son site internet[1]. En 2000, elle célèbre son 50e anniversaire[1]. En 2003, elle commence à voler vers Athènes[1]. En 2004, Gulf Air reçoit un nombre record de 7,5 millions de passagers au cours de l'année[1]. Depuis 2004, Gulf Air est le sponsor officiel du Grand Prix de Formule 1 du Royaume de Bahreïn[1]. Début 2008, elle annonce la commande de 16 Boeing 787 Dreamliner et 8 en option, pour par la suite confirmées, portant la commande à 24 appareils.

En 2008, Gulf Air a inauguré ses nouvelles routes aériennes vers Shanghai et Hyderâbâd. Le , Gulf Air inaugure sa liaison Bahreïn-Bagdad[2]. En mars 2010, Gulf Air célèbre son 60e anniversaire[3].

Destinations[modifier | modifier le code]

Gulf Air dessert 45 destinations en Afrique, en Asie, en Europe et au Moyen-Orient[4].

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Égypte (Alexandrie [saisonnier], Le Caire)
  • Drapeau du Soudan (Khartoum)

Asie[modifier | modifier le code]

Asie du Sud

  • Drapeau du Bangladesh (Dhaka)
  • Drapeau de l'Inde (Bombay, Chennai, Delhi, Kochi)
  • Drapeau du Népal (Katmandou)
  • Drapeau du Pakistan (Islamabad, Karachi, Lahore, Peshawar)

Asie du Sud-Est

  • Drapeau des Philippines (Manille)
  • Drapeau de la Thaïlande (Bangkok)
  • Drapeau de la République populaire de Chine (Shanghai)

Europe[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Allemagne (Francfort)
  • Drapeau de Chypre (Larnaca)
  • Drapeau de la France (Paris)
  • Drapeau de la Grèce (Athènes)
  • Drapeau du Royaume-Uni (Londres)
  • Drapeau de la Turquie (İstanbul)

Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Arabie saoudite (Dammam, Jiddah, Riyad)
  • Drapeau de Bahreïn (Manama)
  • Drapeau des Émirats arabes unis (Abou Dabi, Al-Ain, Dubaï, Ras el Khaïmah)
  • Drapeau de l'Iran (Mashhad, Shiraz, Téhéran)
  • Drapeau de l'Irak (Bagdad, Erbil, Nadjaf)
  • Drapeau de la Jordanie (Amman)
  • Drapeau du Koweït (Koweït)
  • Drapeau du Liban (Beyrouth)
  • Drapeau d'Oman (Mascate, Salalah [saisonnier])
  • Drapeau du Qatar (Doha)
  • Drapeau de la Syrie (Alep [saisonnier], Damas)
  • Drapeau du Yémen (Sanaa)

Flotte[modifier | modifier le code]

Airbus A330-200 de la Gulf Air

En février 2016, 28 avions sont en service au sein de la flotte de Gulf Air[5]:

Flotte de Gulf Air
Avion En service Commandes Passagers Notes
Airbus A320-214 16 110/136
Airbus A321-231 6 169
Airbus A320neo 12 TBA Entrée en service en 2018
Airbus A321neo 17 TBA Entrée en service en 2018
Airbus A330-243 6 231
Boeing 787-9 24 TBA Entrée en service en 2018
Bombardier CS100 10 TBA Entrée en service en 2018
Total 28 55

Partenariats[modifier | modifier le code]

Partage de codes

Gulf Air a des accords de partage de codes avec les compagnies aériennes suivantes[6]:

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Histoire de Gulf Air
  2. businesstravel.fr 7 août 2009
  3. businesstravel.fr 24 mars 2010
  4. Destinations
  5. https://www.planespotters.net/airline/Gulf-Air
  6. Partage de codes

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :