Équipe de Suisse de football à la Coupe du monde 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Équipe de Suisse de football à la Coupe du monde 2006

Fédération ASF

Class. FIFA / Elo 35e
Organisateur(s) Drapeau : Allemagne Allemagne
Participation 8e
Meilleure performance Quarts de finale (1934, 1938, 1954)
Sélectionneur Drapeau : Suisse Jakob Kuhn
Capitaine Alexander Frei
Meilleur buteur Alexander Frei (2)
Équipe de Suisse de football à la Coupe du monde
Foule de supporters de l'équipe suisse à Lausanne après le match victorieux contre le Togo

L'équipe de Suisse de football s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Après le premier tour, qu'elle a passé avec succès, elle rencontre pour le compte des huitièmes de finale l'Ukraine le 26 juin à 21 heures. Mais la Suisse est éliminée à la suite des tirs aux buts (0-0 après 120 minutes). Les trois joueurs suisses (Streller, Barnetta, Cabanas) manquent leur tir et l'Ukraine se qualifie sur le score de 3-0.

Le Mondial 2006 se termine pour la Suisse avec des records[1] :

  • elle est la première formation à avoir manqué tous ses tirs au but ;
  • elle est la seule équipe du Mondial 2006 à ne pas avoir concédé de buts (hors tirs au but).

Qualifications[modifier | modifier le code]

Phase de groupes[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : France Drapeau : Suisse Drapeau : Israël Drapeau : Irlande Drapeau : Chypre Drapeau : Îles Féroé
1 Drapeau : France France 20 10 5 5 0 14 2 +12 Drapeau : France France 0-0 0-0 0-0 4-0 3-0
2 Drapeau : Suisse Suisse 18 10 4 6 0 18 7 +11 Drapeau : Suisse Suisse 1-1 1-1 1-1 1-0 6-0
3 Drapeau : Israël Israël 18 10 4 6 0 15 10 +5 Drapeau : Israël Israël 1-1 2-2 1-1 2-1 2-1
4 Drapeau : Irlande Irlande 17 10 4 5 1 12 5 +7 Drapeau : Irlande Irlande 0-1 0-0 2-2 3-0 2-0
5 Drapeau : Chypre Chypre 4 10 1 1 8 8 20 -12 Drapeau : Chypre Chypre 0-2 1-3 1-2 0-1 2-2
6 Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 1 10 0 1 9 4 27 -23 Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 0-2 1-3 0-2 0-2 0-3

Barrage[modifier | modifier le code]

Match aller Suisse Drapeau : Suisse 2 - 0 Drapeau : Turquie Turquie Stade du Wankdorf, Berne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Senderos But inscrit après 41 minutes 41e
Behrami But inscrit après 86 minutes 86e
(1 - 0) Spectateurs : 31 130
Arbitrage : Drapeau : Slovaquie Lubos Michel
Rapport

Match retour Turquie Drapeau : Turquie 4 - 2 Drapeau : Suisse Suisse Stade Sükrü Saraçoglu, Istanbul

20h15
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Tuncay But inscrit après 22 minutes 22e But inscrit après 36 minutes 36e But inscrit après 89 minutes 89e
Necati But inscrit après 52 minutes 52e (pén.)
(2 - 1) But inscrit après 2 minutes 2e (pén.) Frei
But inscrit après 84 minutes 84e Streller
Spectateurs : 42 000
Arbitrage : Drapeau : Belgique Frank De Bleeckere
Rapport

Préparation[modifier | modifier le code]

Écosse Drapeau : Écosse 1 - 3 Drapeau : Suisse Suisse Hampden Park, Glasgow
20h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Miller But inscrit après 54 minutes 54e (0 - 2) But inscrit après 21 minutes 21e Barnetta
But inscrit après 41 minutes 41e Gygax
But inscrit après 69 minutes 69e Cabanas
Spectateurs : 20 952
Arbitrage : Drapeau : France Bruno Coué
Rapport

Suisse Drapeau : Suisse 1 - 1 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Parc Saint-Jacques, Bâle
17h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Barnetta But inscrit après 27 minutes 27e (1 - 0) But inscrit après 47 minutes 47e Faé Spectateurs : 22 000
Arbitrage : Drapeau : Finlande Mikko Vuorela
Rapport

Suisse Drapeau : Suisse 1 - 1 Drapeau : Italie Italie Stade de Genève, Genève
20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Gygax But inscrit après 32 minutes 32e (1 - 1) But inscrit après 11 minutes 11e Gilardino Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau : Allemagne Peter Sippel
Rapport

Suisse Drapeau : Suisse 4 - 1 Drapeau : République populaire de Chine Chine Stade du Hardturm, Zurich
17h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Frei But inscrit après 40 minutes 40e But inscrit après 49 minutes 49e (pén.)
Streller But inscrit après 47 minutes 47e But inscrit après 73 minutes 73e
(1 - 0) But inscrit après 77 minutes 77e Chu Spectateurs : 16 000
Arbitrage : Drapeau : Irlande Ian Stokes
Rapport

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Maillot[modifier | modifier le code]

Pour la compétition, l'équipementier de l'équipe de Suisse, Puma, lui a confectionné un maillot spécial.

Couleurs Rouge et blanc
Marque Puma
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Effectif[modifier | modifier le code]

Le 15 mai 2006, le sélectionneur suisse, Köbi Kuhn, a annoncé une liste composée de vingt-trois joueurs pour le mondial. Hakan Yakın, dont la participation était incertaine, a finalement été écarté au profit de Xavier Margairaz. Kuhn a également fait confiance au jeune David Degen, le frère de Philipp Degen, qui n'a encore jamais joué de match avec la sélection nationale.

Le 22 mai 2006, l'attaquant Johan Vonlanthen se blesse à la cuisse gauche lors d'un test de vitesse à Macolin[2]. Son indisponibilité estimée à un mois fait que Köbi Kuhn annonce le retour d'Hakan Yakın dans l'équipe pour les entraînements et le match préparatoire contre la Côte d'Ivoire.

Numéro / Nom Équipe actuelle Date de naissance J. Buts Yellow card.svg Yellow card.svgRed card.svg Red card.svg
Gardiens de but
1 Pascal Zuberbühler Drapeau : Suisse FC Bâle 08.01.1971 4 0 0 0 0
12 Diego Benaglio Drapeau : Portugal CD Nacional 08.09.1983 0 0 0 0 0
21 Fabio Coltorti Drapeau : Suisse Grasshopper Zürich 03.12.1980 0 0 0 0 0
Défenseurs
2 Johan Djourou Drapeau : Angleterre Arsenal 18.01.1987 3 0 1 0 0
3 Ludovic Magnin Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart 20.04.1979 3 0 1 0 0
4 Philippe Senderos Drapeau : Angleterre Arsenal 14.02.1985 3 1 1 0 0
13 Stéphane Grichting Drapeau : France AJ Auxerre 30.03.1979 1 0 0 0 0
17 Christoph Spycher Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort 30.03.1978 1 0 0 0 1
19 Valon Behrami Drapeau : Italie Lazio Rome 19.04.1985 1 0 0 0 0
20 Patrick Müller Drapeau : France Olympique lyonnais 17.12.1976 4 0 0 0 0
23 Philipp Degen Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 15.02.1983 4 0 1 0 0
Milieux de terrain
5 Xavier Margairaz Drapeau : Suisse FC Zurich 07.01.1984 2 0 0 0 0
6 Johann Vogel Drapeau : Italie Milan AC Cap. 08.03.1977 4 0 1 0 0
7 Ricardo Cabanas Drapeau : Allemagne FC Cologne 17.01.1979 4 0 1 0 0
8 Raphaël Wicky Drapeau : Allemagne Hambourg SV 26.04.1977 4 0 1 0 0
10 Daniel Gygax Drapeau : France Lille OSC 28.08.1981 2 0 0 0 0
15 Blerim Dzemaili Drapeau : Suisse FC Zurich 12.04.1986 0 0 0 0 0
16 Tranquillo Barnetta Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 22.05.1985 4 1 2 0 0
Attaquants
9 Alexander Frei Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 15.07.1979 4 2 1 0 0
11 Marco Streller Drapeau : Allemagne FC Cologne 18.06.1981 3 0 1 0 0
14 David Degen Drapeau : Suisse FC Bâle 15.02.1983 0 0 0 0 0
18 Mauro Lustrinelli Drapeau : République tchèque Sparta Prague 26.02.1976 1 0 0 0 0
22 Hakan Yakın Drapeau : Suisse BSC Young Boys 22.02.1977 3 0 1 0 0
Sélectionneur
  Jakob Kuhn (dit Köbi Kuhn)   12.10.1943
Réserve Joueurs qui n'ont pas participé au stage d'entraînement mais qui pouvaient faire office de remplaçants jusqu'au 12 juin
G Eldin Jakupovic Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou 02.10.1984          
D Stephan Lichtsteiner Drapeau : France Lille OSC 16.01.1984          
M Pirmin Schwegler Drapeau : Suisse BSC Young Boys 09.03.1987          
M Reto Ziegler Drapeau : Allemagne Hambourg SV 16.01.1986          
Blessé Joueur initialement annoncé dans l'équipe nationale pour la coupe du monde mais remplacé avant le 13 juin
A Johan Vonlanthen Drapeau : Pays-Bas NAC Breda 01.02.1986          

Staff[modifier | modifier le code]

Sélectionneur[modifier | modifier le code]

Entraîneurs assistants[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

La France et la Suisse, les deux favorites supposées du groupe[3], se rencontrent dès le premier match disputé sous une « chaleur accablante ». Les deux équipes restent prudentes et disputent un match tactique qui se termine sur le score de 0 à 0. Toutefois, la Suisse bénéficie d’une erreur d’arbitrage puisqu’au cours du match un Suisse contre un tir français avec sa main décollée, dans la surface et qui plus est, sur sa ligne de but. La Corée du Sud quant à elle parvient à battre le Togo 2 à 1. Contre la Corée du Sud, le Français Thierry Henry ouvre le score de près à la 9e minute de jeu après une première frappe contrée de Sylvain Wiltord. Les Coréens égalisent en fin de match à la 81e par l’intermédiaire de Park Ji-sung, qui devance le gardien français Fabien Barthez après une remise de la tête de l’attaquant Cho Jae-jin[4]. Après son match nul initial contre la France, la Suisse dispute deux matchs solides contre le Togo et la Corée et obtient deux victoires qui lui assurent la qualification pour le prochain tour. La France obtient également sa qualification en assurant une victoire 2 à 0 face au Togo sur des buts inscrits en seconde mi-temps par Patrick Vieira et Thierry Henry[5],[6].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Suisse Suisse 7 3 2 1 0 4 0 +4
2 Drapeau : France France 5 3 1 2 0 3 1 +2
3 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 4 3 1 1 1 3 4 -1
4 Drapeau : Togo Togo 0 3 0 0 3 1 6 -5

Suisse - France[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2006, la Suisse affronte la France pour son premier match. L'équipe a plusieurs occasions de buts dont un tir sur le poteau à la suite d'une déviation de Frei (24e). Plusieurs joueurs suisses sont sanctionnés par un carton jaune (Magnin, Barnetta, Cabanas, Degen et Streller). Valentin Ivanov, dont l'arbitrage fut qualifié de « pointilleux » par Raymond Domenech, sélectionneur de l'équipe de France, laisse l'avantage à la Suisse lors d'une main de Patrick Muller près des buts de Zuberbühler. Le match est qualifié par les commentateurs de la Télévision suisse romande de « moyen » avec deux équipes « crispées » par les enjeux, ne voulant pas perdre et se contentant d'un match nul[7].

Match 13 France Drapeau : France 0 - 0 Drapeau : Suisse Suisse Gottlieb-Daimler-Stadion, Stuttgart

18:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Spectateurs : 53 000
Arbitrage : Valentin Ivanov Drapeau : Russie
(Rapport)
Drapeau de la France
FRANCE :
GB 16 Fabien Barthez
ArD 19 Willy Sagnol Averti après 90+3 minute(s) 90+3e
ArC 15 Lilian Thuram
ArC 5 William Gallas
ArG 3 Éric Abidal Averti après 64 minute(s) 64e
MDf 4 Patrick Vieira
MDf 6 Claude Makelele
AiD 22 Franck Ribéry Remplacé après 70 minutes 70e
MJ 10 Zinédine Zidane Capitaine Averti après 72 minute(s) 72e
AiG 11 Sylvain Wiltord Remplacé après 84 minutes 84e
AC 12 Thierry Henry
Remplacements:
AC 14 Louis Saha Entré après 70 minutes 70e 
MOf 8 Vikash Dhorasoo Entré après 84 minutes 84e 
Sélectionneur:
Drapeau de la France Raymond Domenech
France-Switzerland line-up.svg
Drapeau de la Suisse
SUISSE :
GB 1 Pascal Zuberbühler
ArD 23 Philipp Degen Averti après 56 minute(s) 56e
ArC 20 Patrick Müller Remplacé après 75 minutes 75e
ArC 4 Philippe Senderos
ArG 3 Ludovic Magnin Averti après 42 minute(s) 42e
MDf 6 Johann Vogel Capitaine
AiD 16 Tranquillo Barnetta
AiG 8 Raphaël Wicky Remplacé après 82 minutes 82e
MJ 7 Ricardo Cabanas Averti après 72 minute(s) 72e
AtD 9 Alexander Frei Averti après 90+3 minute(s) 90+3e
AtG 11 Marco Streller Averti après 45 minute(s) 45e Remplacé après 57 minutes 57e
Remplacements:
AC 10 Daniel Gygax Entré après 57 minutes 57e 
MDf 2 Johan Djourou Entré après 75 minutes 75e 
MOf 5 Xavier Margairaz Entré après 82 minutes 82e 
Sélectionneur:
Drapeau de la Suisse Köbi Kuhn

Assistants:
Drapeau : Russie Nikolay Golubev
Drapeau : Russie Evgueni Volnin
Quatrième arbitre:
Drapeau des États-Unis Kevin Stott
Cinquième arbitre:
Drapeau des États-Unis Gregory Barkey

Homme du Match:
Drapeau de la France Claude Makelele

Suisse - Togo[modifier | modifier le code]

Le 19 juin 2006, la Suisse affronte le Togo. Après 17 minutes, les Suisses parviennent à marquer un but grâce à Frei. Le Togo reprend ensuite les choses en main avec des remplacements et des attaques qui déroutent la défense helvétique. Le joueur togolais Thomas Dossevi s'offre une occasion de but à le 35e minute. Durant la deuxième période, Hakan Yakın tente à deux reprises des tirs qui passent non loin des buts de Kossi Agassa. Finalement, à la 88e minute, Tranquillo Barnetta inscrit le deuxième but suisse qui scelle définitivement les espoirs togolais pour les huitièmes de finale. À l'issue du match, la Suisse n'a encore concédé aucun but et se place en tête du groupe.

Match 30 Togo Drapeau : Togo 0 - 2 Drapeau : Suisse Suisse FIFA WM Stadion Dortmund, Dortmund

15:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Frei But inscrit après 16 minutes 16e
Barnetta But inscrit après 88 minutes 88e
Spectateurs : 65 000
Arbitrage : Carlos Amarilla Drapeau : Paraguay
(Rapport)
Drapeau du Togo
TOGO:
GB 16 Kossi Agassa
ArD 5 Massamesso Tchangaï Capitaine
ArC 2 Daré Nibombé
ArC 13 Richmond Forson
ArG 23 Assimiou Touré
MDf 15 Alaixys Romao Averti après 53 minute(s) 53e
AiD 9 Thomas Dossevi Remplacé après 69 minutes 69e
MOf 10 Mamam Cherif Touré Remplacé après 87 minutes 87e
AiG 8 Kuami Agboh Remplacé après 25 minutes 25e
AtD 4 Emmanuel Adebayor Averti après 47 minute(s) 47e
AtG 17 Mohamed Kader
Remplacements:
AC 7 Moustapha Salifou Averti après 45 minute(s) 45e Entré après 25 minutes 25e 
AC 18 Yao Junior Sènaya Entré après 69 minutes 69e 
AC 11 Robert Malm Entré après 87 minutes 87e 
Sélectionneur:
Drapeau de l'Allemagne Otto Pfister
Togo-Switzerland line-up.svg
Drapeau de la Suisse
SUISSE :
GB 1 Pascal Zuberbühler
ArD 23 Philipp Degen
ArC 20 Patrick Müller
ArC 4 Philippe Senderos
ArG 3 Ludovic Magnin
MDf 6 Johann Vogel Capitaine Averti après 90+2 minute(s) 90+2e
AiD 16 Tranquillo Barnetta But inscrit après 88 minutes 88e
AiG 8 Raphaël Wicky
MJ 7 Ricardo Cabanas Remplacé après 77 minutes 77e
AtD 9 Alexander Frei Remplacé après 87 minutes 87e But inscrit après 16 minutes 16e
AtG 10 Daniel Gygax Remplacé après 46 minutes 46e
Remplacements:
MOf 22 Hakan Yakın Entré après 46 minutes 46e 
AC 11 Marco Streller Entré après 77 minutes 77e 
AC 18 Mauro Lustrinelli Entré après 87 minutes 87e 
Sélectionneur:
Drapeau de la Suisse Köbi Kuhn

Assistants:
Drapeau : Paraguay Amelio Andino
Drapeau : Paraguay Manuel Bernal
Quatrième arbitre:
Drapeau du Maroc Mohamed Guezzaz
Cinquième arbitre:
Drapeau de l'Algérie Brahim Djezzar

Homme du Match:
Drapeau de la Suisse Alexander Frei

Suisse - Corée du Sud[modifier | modifier le code]

À l'occasion de son troisième match décisif pour la suite de la compétition, l'équipe de Suisse affronte la Corée du Sud. Les Suisses dominent pendant le premier tiers de la première période et Senderos ouvre le score avec un but de la tête sur un coup franc de Yakın. Senderos, blessé au nez lors d'un contact avec un défenseur coréen, doit se faire soigner. Les Coréens réagissent ensuite avec des attaques et une présence constante dans le camp helvétique. La défense suisse est mise à mal mais résiste aux assauts coréens. Frei manque une récupération de la tête quelques secondes avant la pause. Quelques actions ponctuelles de Yakın et des coups de pieds arrêtés mettent en danger le portier coréen. Durant la deuxième période, les joueurs asiatiques augmentent leur potentiel en attaque grâce à des changements, mais ne parviennent pas à concrétiser leurs actions proches des buts adverses. Senderos se blesse au bras et doit être remplacé. Finalement, Frei scelle le score de 2 à 0 en récupérant une balle déviée par un défenseur coréen et, en croisant son tir, parvient à marquer. Jusqu'à la fin, les joueurs coréens, avec leurs cinq attaquants, tentent de revenir dans la partie, mais Zuberbühler et sa défense déjouent les tentatives.

Match 46 Suisse Drapeau : Suisse 2 - 0 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud FIFA WM Stadion Hannover, Hanovre

21:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Senderos But inscrit après 23 minutes 23e
Frei But inscrit après 77 minutes 77e
Spectateurs : 43 000
Arbitrage : Horacio Elizondo Drapeau : Argentine
(Rapport)
Drapeau de la Suisse
SUISSE :
GB 1 Pascal Zuberbühler
ArD 23 Philipp Degen
ArC 20 Patrick Müller
ArC 4 Philippe Senderos Averti après 43 minute(s) 43e Remplacé après 53 minutes 53e But inscrit après 23 minutes 23e
ArG 17 Christoph Spycher Averti après 82 minute(s) 82e
MDf 6 Johann Vogel Capitaine
AiD 16 Tranquillo Barnetta
AiG 8 Raphaël Wicky Averti après 69 minute(s) 69e Remplacé après 88 minutes 88e
MOf 7 Ricardo Cabanas
MJ 22 Hakan Yakın Averti après 55 minute(s) 55e Remplacé après 71 minutes 71e
AC 9 Alexander Frei But inscrit après 77 minutes 77e
Remplacements:
MDf 2 Johan Djourou Averti après 90 minute(s) 90e Entré après 53 minutes 53e 
MDf 5 Xavier Margairaz Entré après 71 minutes 71e 
MOf 19 Valon Behrami Entré après 88 minutes 88e 
Sélectionneur:
Drapeau de la Suisse Köbi Kuhn
Switzerland-SouthKorea line-up.svg
Drapeau de la Corée du Sud
CORÉE DU SUD :
GB 1 Lee Woon-jae Capitaine
ArD 12 Lee Young-pyo Remplacé après 63 minutes 63e
ArC 4 Choi Jin-cheul Averti après 78 minute(s) 78e
ArC 6 Kim Jin-kyu Averti après 37 minute(s) 37e
ArG 3 Kim Dong-jin
AiD 17 Lee Ho
MDf 5 Kim Nam-il
AiG 10 Park Chu-Young Averti après 23 minute(s) 23e Remplacé après 66 minutes 66e
MOf 14 Lee Chun-soo Averti après 80 minute(s) 80e
MOf 7 Park Ji-sung
AC 19 Cho Jae-jin
Remplacements:
AC 9 Ahn Jung-hwan Averti après 78 minute(s) 78e Entré après 63 minutes 63e 
AC 11 Seol Ki-hyeon Entré après 66 minutes 66e 
Sélectionneur:
Drapeau des Pays-Bas Dick Advocaat

Assistants:
Drapeau : Argentine Dario Garcia
Drapeau : Argentine Rodolfo Otero
Quatrième arbitre:
Drapeau de l'Égypte Essam Abd El Fatah
Cinquième arbitre:
Drapeau du Mali Dramane Dante

Homme du Match:
Drapeau de la Suisse Alexander Frei

Huitième de finale[modifier | modifier le code]

Suisse - Ukraine[modifier | modifier le code]

À la 13e minute, un tir de Wicky menace les buts adverses. L'Ukraine s'offre une nette occasion de but avec une tête de Shevchenko qui atterrit sur la transversale à la 20e minute. Peu après, à la 23e minute, un coup franc tiré par Frei s'écrase sur un coin du but ukrainien. Les statistiques sont relativement équilibrées avec 55 % de possession de la balle pour les joueurs helvétiques. Après 90 minutes, où l'estimation de la performance des Suisses varient selon les commentaires, le score reste nul. Les avis du côté suisse vont dans la même direction : l'équipe est tendue[8], soumise à un « bras de fer » tout en étant « solidaire » [9].

La prolongation de 2 x 15 minutes ne permet pas de départager les deux équipes. Frei quitte le terrain quelques minutes avant la fin des 120 minutes — une décision critiquée par la suite, Frei étant un spécialiste des penalties — et c'est grâce aux tirs au but que l'Ukraine réussit à l'emporter. Streller, Barnetta et Cabanas manquent successivement leurs trois tirs, alors que Milevskiy, Rebrov et Gusev font passer le score à 3 à 0. Seul le tir de Shevchenko est contré par Zuberbühler.

Match 54 Suisse Drapeau : Suisse 0 - 0 a.p. Drapeau : Ukraine Ukraine FIFA WM Stadion Cologne, Cologne

21:00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Spectateurs : 45 000
Arbitrage : Benito Archundia Drapeau : Mexique
(Rapport)
Streller Manqué (saved)
Barnetta Manqué (hit crossbar)
Cabanas Manqué (saved)
Tirs au but
0 - 3
Manqué (saved) Shevchenko
Réussi Milevskyi
Réussi Rebrov
Réussi Gusev
Drapeau de la Suisse
SUISSE :
GB 1 Pascal Zuberbühler
ArD 23 Philipp Degen
ArC 20 Patrick Müller
ArC 2 Johan Djourou Remplacé après 34 minutes 34e
ArG 3 Ludovic Magnin
MDf 6 Johann Vogel Capitaine
AiD 16 Tranquillo Barnetta Averti après 59 minute(s) 59e
AiG 8 Raphaël Wicky
MJ 7 Ricardo Cabanas
AtD 22 Hakan Yakın Remplacé après 64 minutes 64e
AtG 9 Alexander Frei Remplacé après 117 minutes 117e
Remplacements:
MDf 13 Stéphane Grichting Entré après 34 minutes 34e 
AC 11 Marco Streller Entré après 64 minutes 64e 
AC 18 Mauro Lustrinelli Entré après 117 minutes 117e 
Manager:
Drapeau de la Suisse Köbi Kuhn
Switzerland-Ukraine line-up.svg
Drapeau de l'Ukraine
UKRAINE :
GB 1 Oleksandr Shovkovskiy
ArD 9 Oleg Gousev
ArC 17 Vladislav Vashchuk
ArG 2 Andriy Nesmachny
MDf 8 Oleg Shelayev
MDf 14 Andriy Gousine
MDf 4 Anatoliy Tymoschuk
AiD 16 Andriy Vorobey Remplacé après 94 minutes 94e
AiG 19 Maksim Kalynytchenko Remplacé après 75 minutes 75e
AtD 10 Andrej Voronin Remplacé après 111 minutes 111e
AtG 7 Andriï Shevtchenko Capitaine
Remplacements:
MOf 21 Ruslan Rotan Entré après 75 minutes 75e 
AC 11 Sergueï Rebrov Entré après 94 minutes 94e 
AC 15 Artem Milevskyi Entré après 111 minutes 111e 
Manager:
Drapeau de l'Ukraine Oleg Blokhine

Assistants:
Drapeau du Mexique José Ramírez
Drapeau du Mexique Héctor Vergara
Quatrième arbitre:
Drapeau : Afrique du Sud Jerome Damon
Cinquième arbitre:
Drapeau : Ghana Justice Yeboah

Homme du Match:
Drapeau : Ukraine Oleksandr Shovkovskiy

Statistiques[modifier | modifier le code]

Rang Nom Club Nombre de Buts Nombre de Passes Nombre de Matchs
1 Alexander Frei Stade rennais 2 0 3
2 Tranquillo Barnetta Bayer Leverkusen 1 1 3
3 Philippe Senderos Arsenal 1 0 3
4 Mauro Lustrinelli Sparta Prague 0 1 1
5 Xavier Margairaz FC Zurich 0 1 2
Hakan Yakın BSC Young Boys 0 1 2

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]