Massamesso Tchangaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Massamesso Tchangaï
Image illustrative de l’article Massamesso Tchangaï
Biographie
Nom Komi Massamesso Tchangaï
Nationalité Drapeau : Togo Togolais
Naissance
Lieu Atakpamé (Togo)
Décès (à 32 ans)
Lieu Lomé (Togo)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 19952010
Poste Défenseur central
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1995-1996 Drapeau : Togo ASKO Kara
1996-1998 Drapeau : Tunisie CA bizertin 035 0(0)
1998-2002 Drapeau : Italie Udinese Calcio 000 0(0)
1998-1999 Drapeau : Slovénie HIT Gorica 010 0(1)
1999-2001 Drapeau : Pays-Bas De Graafschap 028 0(1)
2001-2002 Drapeau : Italie US Viterbese 016 0(0)
2002-2006 Drapeau : Italie Benevento Calcio 086 0(1)
2006-2008 Drapeau : Arabie saoudite Al-Nasr Riyad 032 0(0)
2009 Drapeau : République populaire de Chine Shenzhen Ruby 030 0(1)
2009-2010 Drapeau : Arabie saoudite Al-Nasr Riyad
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1996-2008 Drapeau : Togo Togo 037 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Komi Massamesso Tchangaï, né le 8 août 1978 à Atakpamé et mort le 8 août 2010 à Lomé[1], est un footballeur international togolais qui évoluait au poste de défenseur central. Il a participé à la Coupe du monde 2006 avec la sélection togolaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orphelin de père depuis l'enfance, il a fait ses débuts à Pagouda, sa ville d'origine, dans l'équipe de NANZOU, puis dans l'équipe de BOUNDJA de Kétao et enfin en première division togolaise avec ASKO de Kara, où il a terminé une saison sans défaites, portant également le brassard de capitaine. Garçon très calme de sa génération, "Justin", comme l'appellent ses proches, aime le partage. Née d'une mère sage-femme de formation, elle a pris soin de ses fils et a donné une éducation digne d'une kabiyé de la binah.

Il a effectué fin décembre 2007 un essai avec le club américain des Los Angeles Galaxy.

En fin d'année 2009 avec le Shenzhen Shanqingyin, il prend sa retraite de joueur et se lance dans le business en Chine.

Il meurt d'un arrêt cardiaque le 8 août 2010, jour de ses 32 ans, à Lomé. Il devait témoigner dans une affaire de stupéfiant et voulait apporter un démenti[2]. Hospitalisé quelques jours au Centre Hospitalier Universitaire de Lomé Tokoin.

Son ancien coéquipier de sélection, Moustapha Salifou, a confié « C’est une valeur sûre du football que nous venons de perdre. Quand la tension était à son comble au sein de l’équipe, il arrivait à calmer la hargne de tout le monde[3]».

Musulman reconverti, il était marié à Mademoiselle Fofana[Qui ?] et père de trois enfants.

Carrière[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]