Johan Vonlanthen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vonlanthen.
Johan Vonlanthen
Johan Vonlanthen.JPG
Johan Vonlanthen en 2009
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse Servette FC
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Drapeau : Colombie Colombie
Nat. sportive Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (29 ans)
Lieu Santa Marta (Drapeau : Colombie Colombie)
Taille 1,75 m
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1998-1999 Drapeau : Suisse FC Flamatt
1999-2001 Drapeau : Suisse BSC Young Boys
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2001-2003 Drapeau : Suisse BSC Young Boys 37 0(6)
2003-2006 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 36 0(6)
2005 Drapeau : Italie Brescia Calcio 09 0(0)
2005-2006 Drapeau : Pays-Bas NAC Breda 39 (11)
2006-2011 Drapeau : Autriche Red Bull Salzbourg 98 (12)
2009-2010 Drapeau : Suisse FC Zurich 39 (17)
2011-2012 Drapeau : Colombie Itagüí Ditaires 06 0(0)
2013-2014 Drapeau : Suisse Grasshopper 08 0(0)
2014 Drapeau : Suisse FC Schaffhouse 017 (2)
2014- Drapeau : Suisse Servette FC 020 (7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2001 Drapeau : Suisse Suisse U15 04 0(1)
2004 Drapeau : Suisse Suisse espoirs 03 0(1)
2004-2009 Drapeau : Suisse Suisse 40 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 juillet 2014

Johan Vonlanthen est un joueur de football bi-national, suisse et colombien, né le à Santa Marta en Colombie. Il évolue au poste d'attaquant dans le club du Servette FC.

Joueur pro dès 16 ans et très prometteurs à ses débuts avec BSC Young Boys et PSV Eindhoven, il connaîtra néanmoins quelques phases plus difficiles par la suite.

Il est le plus jeune buteur d'un Championnat d'Europe des Nations, en ayant marqué à 18 ans, un but contre la France à l'Euro 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Johan Vonlanthen est né en Colombie d'un père fribourgeois et d'une mère colombienne[1]. À ses 14 ans, il quitte son pays natal et s'installe avec sa famille à Flamatt, dans la partie germanophone du canton de Fribourg[1]. Johan s'illustre très vite dans le petit club de Flamatt et il faut peu de temps avant que les Young Boys de Berne ne s'attachent les services de ce jeune joueur[1].

À ses seize ans déjà, il débute en Axpo Super League avec le club bernois[1]. Johan est repéré par les grand clubs européens, notamment le PSV Eindhoven. À l'âge de 17 ans, il part pour les Pays-Bas.

Ainsi, Johan Vonlanthen reçoit et accepte une convocation en équipe de Suisse pour l'Euro 2004 au Portugal. Il fêtera son baptême du feu avec la Nati lors d'un match de préparation juste avant l'Euro 2004 face au Liechtenstein.

Au Portugal, il devient le plus jeune buteur de l'histoire d'un Championnat d'Europe grâce à son but, un tir croisé du pied droit, face à la France (1-3).

Après l'Euro[modifier | modifier le code]

Après l'Euro 2004, il est prêté par le PSV successivement à Brescia en 2005 et au NAC Breda en 2005-2006.

Il rejoint en 2006 le Red Bull Salzbourg où il joue trois saisons, avant d’être prêté au FC Zurich en 2009[2]. S’étant converti à l’église adventiste, il demande, en décembre 2009, à Fredy Bickel directeur technique du club zurichois de respecter son choix de ne plus jouer le samedi, afin d’être en conformité avec les préceptes de cette église[2]. Il retourne ensuite à Salzbourg, où il n’entre plus dans les plans du club.

Il tente ensuite de trouver un club qui lui permette de ne pas jouer le samedi et contacte pour ce faire plusieurs clubs en Suisse, en Espagne ou en France, sans succès[2].

Il décide de se rendre en Colombie, pays d'origine de sa mère, où le championnat programme de nombreux matchs le mercredi et le dimanche[2]. Il s’engage alors avec le club de Itagüí Ditaires[2].

En 2012, il décide de raccrocher les crampons[3].

Deuxième carrière et retour en Suisse[modifier | modifier le code]

Une année plus tard, Johan Vonlanthen sort de sa retraite et revient en Suisse. Il s'entraîne avec le club du FC Wohlen et annonce qu'il souhaite commencer, à 27 ans, une deuxième carrière[4].

Le 11 juin 2013, le Grasshopper Club Zurich, qui évolue en Super League (Suisse), annonce son engagement pour une saison[5].

Après une demi-saison en prêt au FC Schaffhouse, en Challenge League, Vonlanthen rejoint le Servette FC[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

40 sélections, 7 buts

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d NicoTlmsf, « Johan Vonlanthen, l’histoire d’un prodige fragile », sur www.toutlemondesenfoot.fr,‎ (consulté le 12 novembre 2014).
  2. a, b, c, d et e Claude Dupontier, « Johan Vonlanthen, le joueur du Seigneur », sur letemps.ch,‎ (consulté le 29 juillet 2015).
  3. Jean-Claude Meier, « Pèlerin du foot, Vonlanthen range ses crampons », sur 24heures.ch,‎
  4. Pierre Salinas, « Sa religion, c’est le football », La Liberté,‎ , p. 19 (lire en ligne)
  5. « GC engage Johan Vonlanthen », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  6. Julien de Weck, « L'attaquant Johan Vonlanthen signe au Servette FC », sur tdg.ch,‎ (consulté le 17 juillet 2014).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :