Stephan Lichtsteiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Stephan Lichtsteiner
Image illustrative de l’article Stephan Lichtsteiner
Avec l'équipe de Suisse en 2015
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Arsenal FC
Numéro 12
Biographie
Nationalité Drapeau de Suisse Suisse
Naissance (34 ans)
Lieu Adligenswil (Suisse)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 2001
Poste Arrière droit & milieu droit
Parcours junior
Saisons Club
1991-1996Drapeau : Suisse FC Adligenswil
1996-2000Drapeau : Suisse FC Lucerne
2000-2001Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2001-2005Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich090 0(4)
2005-2008Drapeau : France Lille OSC113 0(6)
2008-2011Drapeau : Italie Lazio Rome117 0(3)
2011-2018Drapeau : Italie Juventus257 (15)
2018-Drapeau : Angleterre Arsenal FC0010(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2005Drapeau : Suisse Suisse espoirs030 0(1)
2006-Drapeau : Suisse Suisse0104 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 septembre 2018

Stephan Lichtsteiner[1] (né le à Adligenswil en Suisse), est un footballeur international suisse qui évolue aux postes de latéral droit ou de milieu droit à Arsenal.

Lichtsteiner a connu ses débuts professionnels avec le Grasshopper Zurich, avant de connaître la Ligue 1 avec Lille et d'arriver finalement au plus haut niveau avec la Lazio et la Juventus. Lichtsteiner devient rapidement un des meilleurs latéraux de Serie A avec la Lazio et la Juve avec qui il connaît un excellent début de saison, en étant l'une des meilleurs défenses de Serie A.

Lichtsteiner est un infatigable travailleur sur son flanc droit, n'hésitant pas à aller donner un grand apport offensif, il est aussi un défenseur solide.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels en Suisse[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière dans le petit club de FC Adligenswil, avant de rejoindre, à 12 ans, les juniors C du FC Lucerne[2]. Lors de l'été 2000 (à 16 ans), il quitte son club pour évoluer aux Grasshopper Club Zurich où, sous l'égide de Marcel Koller, il arrive à un très bon niveau de jeu qui lui vaut des convoitises[2]. En 2004, il obtient son diplôme d'employé de banque[3].

Transfert vers la France[modifier | modifier le code]

Il est transféré au Lille OSC, en France en 2005.

Avec le LOSC il découvre la phase de poules de la Ligue des Champions dès ses débuts dans le Nord. À l'issue d'une première saison réussie (3e de Ligue 1), il retrouve la plus prestigieuse des compétitions européennes en 2006-2007. Après un parcours brillant en phase de groupes (notamment une victoire à San Siro, 0-2), les "dogues" atteignent pour la première fois les 1/8 de finale contre Manchester United.

La troisième et dernière saison à Lille sera la plus aboutie sur le plan personnel avec notamment cinq buts inscrits toutes compétitions confondues (quatre en championnat, un en coupe).

Avec la Lazio[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 2007-2008, il est courtisé par de grands clubs européens dont notamment le Real Madrid, mais il s'engage finalement à la Lazio le . Au sein de la Lazio, notamment grâce à son but dans le derby romain contre l'AS Rome, il rentre très vite dans le cœur des tifosi de la Curva Nord qui le surnomment « Forrest Gump » pour ses qualités physiques et ses courses infatigables sur le flanc droit.

Avec la Lazio, il joue son premier match lors de la première journée de championnat à Cagliari (victoire 1-4) et s'impose très vite comme un titulaire inamovible dans la formation conduite par l'entraîneur Delio Rossi qui l'emploie soit comme latéral droit, soit comme milieu droit. Ses qualités techniques et physiques, sa rigueur défensive, ses dribbles et percées sur le flanc droit et ses centres ont très vite fait de lui l'un des chouchous des tifosi du club qui le surnomment « Forrest Gump ». Le , en finale de la Coupe d'Italie, le score est de 1-1 à la fin du temps réglementaire et de la prolongation. Durant la séance de tir aux buts, ilmarque son penalty et permet à son équipe de remporter ce trophée.

Avec la Juventus[modifier | modifier le code]

Stephan Lichtsteiner rejoint le la Juventus[4], après plusieurs semaines de rumeurs[5]. Il accompagne ainsi son compatriote Reto Ziegler dans la défense turinoise.

Stephan Lichtsteiner avec ses coéquipiers de la Juventus avant un match de Ligue des champions.

Lors de son premier match sous le maillot de la Vieille Dame, il ouvre le score face à Parme. Il marque par la même occasion le premier but en match officiel dans la nouvelle enceinte des Turinois[6]. Il gagne le Championnat d'Italie pour sa première saison avec la Juventus le à la suite de la défaite du Milan AC lors du derby milanais (Défaite 4-2 face aux nerrazzuri).

Le , il renouvelle son contrat avec la Juventus et est désormais lié au club jusqu'en 2017[7].

Avec Arsenal FC[modifier | modifier le code]

Stephan Lichtsteiner rejoint le le club anglais Arsenal FC , et prend le numéro 12. Il est la première recrue d'Unai Emery qui a succédé à Arsène Wenger.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Photographie couleur d’un footballeur, de pied, en mouvement, le visage très expressif, vêtu d’un maillot rouge
Stephan Lichtsteiner lors de la Coupe du monde 2018.

Il joue tout d'abord avec l'équipe Suisse des moins de 21 ans jusqu'en juin 2008. Il fait 15 apparitions avec les « rougets » de Bernard Challandes et de Pierre-André Schürmann.

Il fait sa première apparition avec la première équipe de Suisse le face au Brésil à Bâle (score final : 1-2 pour le Brésil). Il fait partie depuis des cadres A de l'équipe. Concurrencé par Alain Nef et Philipp Degen, il est très souvent titulaire pour sa vitesse et son talent offensif avec l'équipe de Suisse de Ottmar Hitzfeld.

Il fait sa première apparition dans un grand tournoi lors de l'Euro 2008 qui se déroule en Suisse et en Autriche. Sur les trois matches joués par la Suisse, il a été les trois fois titulaire lors des défaites face à la République tchèque (0-1), la Turquie (1-2, but suisse de Hakan Yakin) et lors de la victoire sur le Portugal (2-0, doublé de Hakan Yakin).

Il participe par la suite à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. En équipe nationale, il forme sur le flanc droit un superbe duo avec Valon Behrami, à qui il a succédé à la Lazio.

Lichtsteiner inscrit d'une frappe limpide son premier but avec la Nati en octobre 2011 face au Monténégro[8].

Le 21 mars 2016, Stephan Lichtsteiner est élu capitaine de la Nati suite à la non-sélection de Gökhan Inler pour des matchs amicaux contre la Bosnie et l'Irlande[9]. Il garde ce poste pour l'Euro 2016 car le sélectionneur Vladimir Petković a décidé de ne pas sélectionner Inler.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Stephan Lichtsteiner au 16 décembre 2017[10],[11]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2001-2002 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich LNA 1 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0
2002-2003 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich LNA 25 0 1 - - - - - - C3 2 0 0 27 0 1
2003-2004 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Super League 26 2 2 4 0 0 - - - C1+C3 2+2 0 0 34 2 2
2004-2005 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Super League 27 2 1 1 0 0 - - - - - - - 28 2 1
Sous-total 79 4 4 5 0 0 - - - - 6 0 0 90 4 4
2005-2006 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 31 1 2 4 0 0 - - - C1+C3 4+4 0 0 43 1 2
2006-2007 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 24 0 1 5 0 0 - - - C1 3 0 0 32 0 1
2007-2008 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 34 4 3 4 1 0 - - - - - - - 38 5 3
Sous-total 89 5 6 13 1 0 - - - - 11 0 0 113 6 6
2008-2009 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 33 1 4 6 0 0 - - - - - - - 39 1 4
2009-2010 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 33 2 0 2 0 0 1 0 0 C3 7 0 0 43 2 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 34 0 2 1 0 0 - - - - - - - 35 0 2
Sous-total 100 3 6 9 0 0 1 0 0 - 7 0 0 117 3 6
2011-2012 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 35 2 2 3 0 1 - - - - - - - 38 2 3
2012-2013 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 28 4 2 1 0 0 1 0 0 C1 6 0 1 36 4 3
2013-2014 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 27 2 8 1 0 0 1 1 1 C1+C3 3+4 0 0 36 3 9
2014-2015 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 32 3 5 3 0 1 1 0 0 C1 13 0 0 49 3 6
2015-2016 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 26 0 1 4 1 0 1 0 0 C1 6 1 1 37 2 2
2016-2017 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 26 1 2 3 0 0 - - - C1 1 0 0 30 1 2
2017-2018 Drapeau de l'Italie Juventus Serie A 13 0 1 - - - - - - C1 - - - 13 0 1
Sous-total 187 12 21 15 1 2 4 1 1 - 33 1 2 239 15 26
Total sur la carrière 455 24 37 42 2 2 5 1 1 - 57 1 2 559 28 42

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Bâle, Suisse Drapeau : Monténégro Monténégro 2-0 Victoire Éliminatoires Euro 2012
2. Bâle, Suisse Drapeau : Allemagne Allemagne 5-3 Victoire Match amical
3. Berne, Suisse Drapeau : Islande Islande 4-4 Nul Éliminatoires de la Coupe du monde 2014
4.
5. Lucerne, Suisse Drapeau : Pérou Pérou 2-0 Victoire Match amical
6. Lucerne, Suisse Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 2-0 Victoire Éliminatoires de la Coupe du monde 2018
7. Saint-Gall, Suisse Drapeau : Andorre Andorre 3-0 Victoire Éliminatoires de la Coupe du monde 2018
8. Bâle, Suisse Drapeau : Hongrie Hongrie 5-2 Victoire Éliminatoires de la Coupe du monde 2018

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich
 
Drapeau : Italie Lazio
 
Drapeau : Italie Juventus

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parfois aussi appelé Stefan Lichtsteiner.
  2. a et b ATS, « Lichtsteiner, histoire d'une teigne attachante », sur 20min.ch, (consulté le 23 mai 2016).
  3. AFP, « Nati: la patiente ascension de Lichtsteiner », sur 20min.ch, (consulté le 23 mai 2016).
  4. Alexis Pereira, « Officiel : Lichtsteiner 4 ans à la Juve ! », sur footmercato.net, (consulté le 28 mai 2012).
  5. Matthieu Margueritte, « La Juve pense à un ex-Lillois », sur footmercato.net, (consulté le 28 mai 2012).
  6. « Un but historique pour Stephan Lichtsteiner », sur rts.ch, (consulté le 28 mai 2012).
  7. « Lichtsteiner a prolongé », sur lequipe.fr, (consulté le 6 mai 2015)
  8. « La Suisse finit par un joli succès pour l'honneur », sur rts.ch, (consulté le 28 mai 2012)
  9. « Equipe de Suisse: un nouveau capitaine nommé Stephan Lichtsteiner », sur rts.ch (consulté le 25 mai 2016)
  10. « Fiche de Stephan Lichtsteiner », sur footballdatabase.eu.
  11. « Stephan Lichtsteiner », sur soccerway.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :