Daniel Gygax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gygax.
Daniel Gygax
080603 gygax01.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau de la Suisse FC Aarau
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (33 ans)
Lieu Zurich
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1998-2005 Drapeau : Suisse FC Zurich 119 (19)
2005-2007(jan) Drapeau : France Lille OSC 033 0(5)
2007(jan)-2008 Drapeau : France FC Metz 037 0(5)
2008-2010 Drapeau : Allemagne FC Nuremberg 034 0(2)
2010-2014 Drapeau : Suisse FC Lucerne 097 (19)
2014- Drapeau : Suisse FC Aarau 030 0(2)
Total 305 (48)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004-2008 Drapeau : Suisse Suisse 035 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Daniel Gygax est un joueur de football suisse né le 28 août 1981 à Zurich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il totalise 35 sélections pour 5 buts en équipe nationale. Il connaît sa première sélection le 31 mars 2004 au cours du match Grèce 1-0 Suisse. Il joue 10 rencontres lors du tour préliminaire de la Suisse pour Coupe du monde de football de 2006. Lors de cette coupe, Daniel Gygax porta le numéro 10.

Lors de la saison 2006-2007, il est en concurrence avec Kader Keita sur l'aile droite losciste. Daniel n'arrive plus à s'imposer dans l'effectif du LOSC malgré son but en Ligue des champions face à l'AEK Athènes[1], son entraîneur Claude Puel ne lui donne plus vraiment sa chance[2]. Il garde cependant une très bonne image auprès des supporters lillois lors de son passage au club, fervante popularité qu'il doit grâce à sa technique flamboyante et à sa classe naturelle.

Il est prêté au FC Metz (Ligue 2), sans option d'achat, pour une période de 6 mois pour un échange avec Ludovic Obraniak[3].

En avril 2007, il reçoit le Trophée joueur du mois UNFP de Ligue 2. N'ayant jamais caché son envie de rester au FC Metz à l'issue de cette saison 2006/2007[réf. nécessaire], des négociations entre Carlo Molinari et Michel Seydoux ont abouti au transfert définitif du joueur de Lille vers Metz. Il a paraphé le 28 juin 2007 un contrat le liant pour une période de 3 ans au FC Metz[4].

En dehors du terrain, il a une autre passion: la musique. En effet, il fait occasionnellement le DJ dans des nightclubs[5]. Il ne mixe pas que de la musique mais des fruits dixit son grand ami et néanmoins fan "Le Mac". Début juin 2008, il déclare dans une interview aimer la bière et les cigarettes[6].

Après un an et demi passé à Metz, il ne veut pas rejouer en Ligue 2 et s'engage pour 2 ans en Bundesliga 2 au FC Nuremberg[7]. En fin de contrat à la fin de saison 2009-2010, il retourne au pays au FC Lucerne où il revient à son meilleur niveau. Gygax rejoint le FC Aarau en 2014.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Division Matchs(buts) Europe
1998-1999 FC Zurich Drapeau de la Suisse Suisse Ligue Nationale A 2 (0) -
1999-2000 FC Zurich Drapeau de la Suisse Suisse Ligue Nationale A 3 (0) -
2000-2001 FC Zurich
FC Winterthur
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la Suisse Suisse
Ligue Nationale A
Challenge League
0 (0)
14 (1)
-
2001-2002 FC Aarau
FC Zurich
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la Suisse Suisse
Ligue Nationale A
Ligue Nationale A
21 (3)
4 (0)
-
2002-2003 FC Zurich Drapeau de la Suisse Suisse Super League 31 (3) -
2004-2005 FC Zurich Drapeau de la Suisse Suisse Super League 28 (6) -
2005-2006 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 1 22 (4) C1: 2(0)
2006-2007 Lille OSC
FC Metz
Drapeau de la France France
Drapeau de la France France
Ligue 1
Ligue 2
2 (0)
9 (3)
C1: 1 (1)
-
2007-2008 FC Metz Drapeau de la France France Ligue 1 25 (2) -
2008-2009 FC Nuremberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Bundesliga 2 20 (1) -
2009-2010 FC Nuremberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Bundesliga 1 (1) -
2010-2011 FC Lucerne Drapeau de la Suisse Suisse Super League 35 (8)
2011-2012 FC Lucerne Drapeau de la Suisse Suisse Super League 0 (0)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]