NAC Breda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir NAC.
NAC Breda
Logo du NAC Breda
Généralités
Nom complet Nooit Ophouden Altijd Doorzetten Aangenaam Door Vermaak En Nuttig Door Ontspanning Combinatie Breda
Surnoms La Perle du Sud
L'Armée jaune
Les Rats
Fondation 1912
Couleurs Jaune, noir et blanc
Stade Rat Verlegh Stadion
(16 400 places)
Siège Postbus 3356
4800 DJ Bréda
Championnat actuel Eerste Divisie (D2)
Président Drapeau : Pays-Bas Willem van der Hoeven
Entraîneur Drapeau : Belgique Stijn Vreven
Site web (nl) www.nac.nl
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat des Pays-Bas (1)
Coupe des Pays-Bas (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Noad Advendo Combinatie Breda, plus communément appelé NAC Breda, est un club de football des Pays-Bas, situé à Bréda et évoluant en Première Division néerlandaise. Il fut fondé le .

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est né de la fusion entre deux clubs de Breda, qui sont eux-mêmes désignés par des acronymes : le NOAD (Nooit Ophouden Altijd Doorzetten, ne jamais abandonner toujours persévérer), fondé le et l'ADVENDO (Aangenaam Door Vermaak En Nuttig Door Ontspanning, plaisant pour la détente, utile pour la relaxation), créé le . Le nom complet du club est donc Nooit Ophouden Altijd Doorzetten Aangenaam Door Vermaak En Nuttig Door Ontspanning Combinatie Breda, soit le plus long nom au monde pour un club de football.

L'une des plus belles pages de l'histoire de NAC fut écrite en 1921. Le club remporta la division Sud du Championnat, constituée des équipes provenant de Zélande, du Brabant-Septentrional et du Limbourg. NAC fut ainsi qualifié pour le tournoi final, aux côtés de Be Quick 1887 (un club de Groningue aujourd'hui amateur), l'Ajax Amsterdam et Go Ahead Eagles. Malgré deux défaites sur ses six matches, NAC remporta la compétition avec un point d'avance et fut sacré champion des Pays-Bas. C'est son seul titre à ce jour.

De 1919 à 1927, le NAC réussit à remporter six fois la division Sud du Championnat en neuf ans. En Coupe des Pays-Bas, la décennie est assez prolifique également : bien que pour sa première apparition le , NAC fût battu 3-0 par Feyenoord, il progresse peu à peu, jusqu'à atteindre la demi-finale de la compétition en 1930, battu par l'Excelsior Rotterdam sur le score de cinq buts à deux, après un match épique.

Cette période constitua les « années dorées » du club. Le joueur emblématique de cette époque, devenu international, s'appelait Antoon Verlegh et était surnommé « le Rat », pour la malice et l'intelligence de son jeu. Le stade qu'occupe le club depuis 1996 s'appelle aujourd'hui le Rat Verlegh Stadion.

La plus récente ligne au palmarès de NAC Breda reste la victoire en Coupe des Pays-Bas de 1973. Lors d'une finale organisée au Kuip de Rotterdam, NAC battit le favori NEC Nimègue sur le score de 2-0, avec des buts de Stanley Bish et Addy Brouwers. Au total, le club atteindra quatre fois la finale pour un seul succès. En 2004, NAC battra à la fois le PSV et l'Ajax, mais échouera en demi-finale face au FC Twente.

Dans son histoire, le club avait disputé seulement huit matches sur la scène européenne jusqu'en 2009. En 1967, l'Ajax Amsterdam réalise le doublé Coupe-Championnat, ce qui permet à NAC, en tant que finaliste malheureux de la Coupe, de tout de même prendre part à la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1967-1968. Après une victoire contre le modeste club maltais de Floriana (2-1, 1-0), la première aventure européenne de NAC s'achève dès le tour suivant, les huitièmes de finale, face à Cardiff City (1-1, 1-4).

Après sa victoire en Coupe des Pays-Bas, le club pris à part à la même compétition en 1974. Dès le premier tour, NAC est éliminé par les futurs vainqueurs de l'épreuve, le FC Magdebourg : après un match nul 0-0 à Bréda, l'équipe s'incline 2-0 au retour, en Allemagne de l'Est.

Près de trente ans furent nécessaires pour que NAC puisse de nouveau atteindre une compétition européenne. Grâce à une quatrième place en Championnat en 2003, l'équipe, alors dirigée par Henk ten Cate, subit l'année suivante une cruelle désillusion en Coupe UEFA. L'opposition face à Newcastle United en tour de qualification tourna à la déroute : le match aller à St James' Park se solda sur le score de 5-0, avec notamment un doublé de Craig Bellamy. Le retour fut à peine plus glorieux, avec une défaite 1-0 à domicile.

C'est en 2009 qu'ils réalisèrent leur seul parcours glorieux en Europe. Débutant au deuxième des quatre tours de qualification à la Ligue Europa 2009-2010, ils écrasèrent les Arméniens du Gandzasar Kapan en gagnant 2-0 à l'extérieur et 6-0 aux Pays-Bas. Ils se retrouvèrent donc qualifiés contre les Polonais du KP Polonia Varsovie qui avaient terminés quatrièmes du Championnat de Pologne de football. Ils gagnèrent 3-1 à domicile puis 1-0 à l'extérieur. Ils purent donc accéder à l'ultime tour de qualification mais ils s'y firent étriller par Villarreal (1-3 à l'aller, 1-6 au retour)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1926.

Rang Nom Période
1 Drapeau : Angleterre Ben Affleck juin 1926-oct. 1926
2 Drapeau : Angleterre James Moore févr. 1927-avr. 1928
3 Drapeau : Pays-Bas Lou van der Linden juil. 1934-juin 1941
4 Drapeau : Pays-Bas Cor Kools juil. 1934-juin 1944
5 Drapeau : Pays-Bas Antoon Verlegh juil. 1934-juin 1945
6 Drapeau : Pays-Bas Jan Blom juil. 1942-juin 1947
7 Drapeau : Pays-Bas Cor Kools juil. 1945-juin 1947
8 Drapeau : Hongrie Joseph Veréb juil. 1947-juin 1949
9 Drapeau : Pays-Bas Jan Blom juil. 1949-juin 1961
10 Drapeau : Pays-Bas Simon Plooijer juil. 1961-juil. 1966
11 Drapeau : Pays-Bas Bob Janse juil. 1966-juin 1968
12 Drapeau : Pays-Bas Leo Canjels juil. 1968-juin 1971
13 Drapeau : Pays-Bas Ben Peeters juin 1971-mars 1973
14 Drapeau : Pays-Bas Henk Wullems mars 1973-juin 1975
15 Drapeau : Pays-Bas Gerbrand 'Bob' Maaskant juil. 1975-juin 1977
Rang Nom Période
16 Drapeau : Pays-Bas Hans Dorjee juil. 1977-juin 1979
17 Drapeau : Pays-Bas Jo Jansen janv. 1979-juin 1983
18 Drapeau : Pays-Bas Henk de Jonge juil. 1983-mrs 1984
19 Drapeau : Pays-Bas Bob Maaskant mars 1984-juin 1986
20 Drapeau : Pays-Bas Leen Looyen juil. 1986-juin 1987
21 Drapeau : Pays-Bas Hans Verel juil. 1987-mars 1990
22 Drapeau : Pays-Bas Ton Carton mars 1990-avr. 1990
23 Drapeau : Pays-Bas Cor Pot avr. 1990-oct. 1991
24 Drapeau : Pays-Bas Jo Jansen oct. 1991-juin 1992
25 Drapeau : Pays-Bas Piet de Visser juil. 1992-oct. 1992
26 Drapeau : Pays-Bas Ronald Spelbos janv. 1993-juin 1995
27 Drapeau : Pays-Bas Wim Rijsbergen juil. 1995-juin 1997
28 Drapeau : Allemagne Herbert Neumann juil. 1997-oct. 1998
29 Drapeau : Pays-Bas Ronald Spelbos oct. 1998-mars 1999
30 Drapeau : Pays-Bas Kees Zwamborn mars 1999-juin 1999
Rang Nom Période
31 Drapeau : Pays-Bas Henk ten Cate juil. 2000-juin 2003
32 Drapeau : Pays-Bas Ton Lokhoff juil. 2003-déc. 2005
33 Drapeau : Pays-Bas Cees Lok janv. 2006-avr. 2006
34 Drapeau : Pays-Bas John Karelse (intérim) avr. 2006-juin 2006
35 Drapeau : Pays-Bas Ernie Brandts juil. 2006-juin 2008
36 Drapeau : Pays-Bas Robert Maaskant juil. 2008-août 2010
37 Drapeau : Pays-Bas Gert Aandewiel août 2010-juin 2011
38 Drapeau : Pays-Bas John Karelse août 2010-oct. 2012
39 Drapeau : Pays-Bas Adrie Bogers (intérim) oct. 2012-nov. 2012
40 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Nebojša Gudelj nov. 2012-oct. 2014
41 Drapeau : Pays-Bas Eric Hellemons (intérim) oct. 2014-janv. 2015
42 Drapeau : Pays-Bas Robert Maaskant janv. 2015-oct. 2015
43 Drapeau : Pays-Bas Marinus Dijkhuizen oct. 2015-déc. 2016
44 Drapeau : Belgique Stijn Vreven jan. 2017-

Effectif actuel 2016-2017[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau des Pays-Bas G Andries Noppert
2 Drapeau des Pays-Bas D Fabian Sporkslede
3 Drapeau de la Belgique D Arno Verschueren
4 Drapeau de la République démocratique du Congo D Chiró N'Toko
5 Drapeau de l'Angleterre D Ashley Smith-Brown
6 Drapeau des Pays-Bas M Gianluca Nijholt
7 Drapeau des Pays-Bas A Giovanni Korte
8 Drapeau de la Belgique M Robbie Haemhouts
{{{name}}}
10 Drapeau des Pays-Bas M Jeff Stans
11 Drapeau des Pays-Bas A Danny Verbeek
12 Drapeau des Pays-Bas G Sven van der Maaten
14 Drapeau de la Belgique M Olivier Rommens
15 Drapeau des Pays-Bas M Grad Damen
16 Drapeau de l'Angleterre A Brandon Barker
17 Drapeau des Pays-Bas M Bodi Brusselers
18 Drapeau des Pays-Bas D Bart Meijers
No. Nat. Position Nom du joueur
19 Drapeau de l'Espagne M Manu García
20 Drapeau du Ghana A Thomas Agyepong
21 Drapeau de l'Angleterre A Fisayo Adarabioyo
22 Drapeau des Pays-Bas D Gino Demon
23 Drapeau des Pays-Bas M Vinnie Vermeer
24 Drapeau des Pays-Bas M Feyo Glim
25 Drapeau des Pays-Bas D Jesse van Bezooijen
26 Drapeau de la Belgique G Jorn Brondeel
27 Drapeau du Maroc M Mounir El Allouchi
28 Drapeau de la Belgique M Charni Ekangamene
29 Drapeau des États-Unis D Shane O'Neill
30 Drapeau de la Belgique G Kevin Truyts
31 Drapeau d'Haïti A Richelor Sprangers
32 Drapeau des Pays-Bas A Diego Snepvangers
33 Drapeau des Pays-Bas M Thomas Marijnissen
34 Drapeau des Pays-Bas A Jari Oosterwijk
35 Drapeau de l'Angleterre M James Horsfield

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catégorie:Joueur du NAC Breda.

Stade[modifier | modifier le code]

Le Rat Verlegh Stadion

En 1996, NAC quitte son ancien stade Aan de Beatrixstraat, situé au centre de Bréda, pour un tout nouveau stade de 16 400 places, sis juste en dehors, qui aura coûté 29 millions de florins. Il s'appelle alors le Fujifilm Stadion. Entre 2003 et 2005, il est renommé en MyCom Stadion.

Cependant, juste après la construction du nouveau stade, le club subit des difficultés sportives et financières. En 1999, le club conclut même le Championnat par une 18e et dernière place, synonyme de relégation en Deuxième division, dont il est champion l'année suivante.

Pour soulager NAC, la ville de Bréda décide le de racheter le MyCom Stadion pour environ 15 millions d'euros. Le club est alors sauvé de la faillite et, depuis cette date, loue le stade pour y organiser ses matches. Il est renommé Rat Verlegh Stadion, en hommage à un des joueurs les plus mythiques de l'histoire du club. En signe de gratitude envers la municipalité, ce dernier devient le NAC Breda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références[modifier | modifier le code]