Oleksandr Shovkovskiy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oleksandr Shovkovskiy
Oleksandr Shovkovskiy March 2015.jpg
Shovkovskiy sous les couleurs du Dynamo Kiev en 2015.
Biographie
Nom Oleksandr Volodymyrovych Shovkovkiy
Nationalité Drapeau : Ukraine Ukrainien
Naissance (42 ans)
Lieu Kiev, RSS d'Ukraine
Taille 1,91 m (6 3)[1]
Période pro. 1993-2016
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1983-1993 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev
Parcours senior 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1993-2016 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 638 0(0)
1993 Drapeau : Ukraine CSKA Kiev 002 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1993-1997 Drapeau : Ukraine Ukraine espoirs 012 0(0)
1994-2012 Drapeau : Ukraine Ukraine 092 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 février 2017


Oleksandr Volodymyrovych Shovkovskiy (ukrainien : Олександр Володимирович Шовковський), parfois surnommé « Sasho », est un ancien footballeur international ukrainien né le 2 janvier 1975 à Kiev évoluant au poste de gardien de but.

Issu du centre de formation du Dynamo Kiev qu'il intègre dès son plus jeune âge, il y passe l'intégralité de sa carrière professionnelle qui s'étend de 1993 à 2016. Sous ces couleurs, il remporte notamment quatorze titres de champion d'Ukraine, dix coupes d'Ukraine et six supercoupes d'Ukraine. Il est par ailleurs détenteur du record de matchs avec 638 matchs disputés pour le club ukrainien, incluant 426 matchs de championnat et 143 rencontres au niveau européen, et est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de but de l'histoire du Dynamo et de l'Ukraine indépendante.

Ses performances lui permettent d'être sélectionné en sélection ukrainienne à quatre-vingt-douze reprises de 1994 jusqu'à sa retraite internationale en 2012. Sous les couleurs de son pays, il prend notamment part à la Coupe du monde 2006 qui voit l'Ukraine atteindre les quarts de finale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Shovkovskiy intègre les classes de l'académie de football du Dynamo Kiev à l'âge de huit ans[2], où il effectue ses études. Il se voit offrir ses premiers gants de gardien à l'âge de 13 ans, un cadeau qu'il chérit au point de dormir avec la nuit[1]. Il effectue ses débuts pour la troisième équipe du club le 1er août 1992 à l'occasion d'un match de soixante-quatrièmes de finale de Coupe d'Ukraine face au Desna Tchernihiv remporté par les siens 2 à 0[1]. Ses performances lui permettent ensuite d'intégrer la deuxième équipe du club et de se voir offrir son premier contrat professionnel en décembre 1992. Il est par la suite prêté en deuxième division au CSKA Kiev pour six mois lors de la saison 1992-1993, avec qui il ne dispute que deux matchs de championnat.

Carrière[modifier | modifier le code]

1993-1997 : Débuts[modifier | modifier le code]

En dépit de son prêt mitigé, Shovkovskiy intègre l'équipe première du Dynamo Kiev lors de la saison 1993-1994, faisant ses débuts le 6 mars 1994 à l'occasion d'un match de championnat face au Kremin Krementchouk (1-1). Alors âgé d'un peu plus 19 ans, il devient le plus jeune gardien à porter les couleurs du club[1]. Il dispute finalement neuf matchs de championnat durant la saison et remporte par la même occasion son premier titre de champion d'Ukraine.

Malgré la concurrence d'autres gardiens vétérans tels qu'Andriy Kovtun, Valdemaras Martinkėnas et Ihor Kutepov, Shovkovskiy parvient à s'établir comme titulaire dès la saison suivante, apparaissant dans les cages kiévaines à vingt-cinq reprises en championnat et en faisant ses débuts en compétition européenne à l'occasion d'un match de qualification à la Ligue des champions face au club danois du Silkeborg IF le 10 août 1994, au cours duquel le jeune gardien parvient à conserver ses cages inviolées (0-0)[1]. Mykhailo Mykhailov, l'entraîneur des gardiens d'alors, est souvent crédité pour la progression de Shovkovskiy durant cette période, qui essayait alors simplement de copier ses concurrents, en lui recommandant plutôt de se focaliser à corriger ses propres erreurs. Il remporte par ailleurs le titre de gardien ukrainien de l'année en 1994 et obtient sa première sélection en sélection ukrainienne lors d'un match éliminatoire de l'Euro 1996 face à l'Estonie (3-0).

1997-2002 : Années Lobanovski et mauvaise passe[modifier | modifier le code]

Le retour de Valeri Lobanovski comme entraîneur du Dynamo entre 1997 et 2002 est considéré par Shovkovskiy comme l'un des évènements les plus importants de sa carrière. Le technicien ukrainien se révèle en effet un bon conseiller pour le jeune gardien, sa vision d'un gardien de but intégré au collectif de l'équipe influençant notamment le jeu du jeune joueur. C'est sous la houlette de Lobanovski que le club connait plusieurs parcours notables en Ligue des champions, incluant un quart de finale en 1997-1998, suivi d'une demi-finale la saison suivante, puis d'une qualification pour la deuxième phase de groupes en 1999-2000, auxquels Shovkovskiy prend intégralement part. Il fait également partie des 50 nominés pour le Ballon d'or 1999 mais n'obtient aucune voix.

Les années qui suivent se révèlent plus dures pour le portier ukrainien, qui commence à être de plus en plus critiqué à la suite de nombreuses erreurs, la plus dramatique arrivant lors de la 83e minute du match aller du barrage de qualification à l'Euro 2000 face à la Slovénie, lorsque Shovkovskiy, sorti de ses cages jusqu'à proximité du poteau de corner effectue une relance atterissant dans les pieds de Milenko Ačimovič qui effectue un lob de près de 40 mètres pour marquer dans le but vide, permettant aux Slovènes de l'emporter 2 à 1 et de se qualifier pour la compétition après le match 1-1 au match retour, le portier ukrainien étant tenu pour responsable de l'élimination de sa sélection. De plus, le gardien subit par la suite plusieurs blessures, notamment au niveau du dos, ne lui permettant de disputer que six matchs de championnat lors de la saison 2001-2002, tandis que Lobanovski décède en mai 2002.

2002-2006 : Retour en grâce et exploits en sélection[modifier | modifier le code]

Enfin remis de ses blessures, Shovkovskiy retrouve progressivement sa place en club et en sélection à partir de la saison 2002-2003. Son niveau retrouvé, il remporte notamment le titre de gardien ukrainien de l'année trois fois de suite entre 2003 et 2006, et termine également deuxième au titre de joueur ukrainien de l'année 2004 du journal Komanda[3].

Son retour en forme lui permet de prendre part à la phase qualificative de la Coupe du monde 2006, dont l'Ukraine parvient à sortir en remportant son groupe devant la Turquie, le Danemark et la Grèce, Shovkovskiy n'encaissant que sept buts en douze matchs de qualification et gardant ses cages inviolées à six reprises[4]. Durant la compétition, l'Ukraine parvient à terminer deuxième d'un groupe composé de l'Espagne, la Tunisie et l'Arabie saoudite, « Sasho » gardant ses cages inviolées face à ces deux dernière équipes malgré une défaite 4-0 contre les Espagnols. Les Ukrainiens se retrouvent confrontés à l'équipe de Suisse lors des huitièmes de finale et finissent par se départager lors de la séance de tirs au but, après un match nul et vierge, que l'Ukraine remporte 3-0, Shovkovskiy parvenant à arrêter deux des trois tentatives suisses (tandis que la dernière atterrit sur la barre transversale) pour devenir le premier gardien de l'histoire de la Coupe du monde à ne pas encaisser de but lors d'une séances de tirs au but[5]. Le parcours ukrainien s'arrête cependant dès la tour suivant avec une défaite 3-0 contre le futur champion du monde italien.

2006-2016 : Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Après le Mondial 2006, Shovkovskiy prend part avec sa sélection à la phase qualificative de l'Euro 2008, qui voit l'Ukraine terminer quatrième de son groupe derrière l'Italie, la France et l'Écosse. Après cela, sa participation à la sélection nationale devient plus inconstante, ne disputant que dix matchs entre 2008 et 2012. Privé d'Euro 2012 à domicile à la suite d'une blessure à l'épaule, Shovkovskiy décide finalement de mettre un terme à sa carrière internationale en septembre 2012 après 92 matchs disputés pour la sélection ukrainienne[6].

Le temps de jeu de Shovkovskiy au Dynamo Kiev commence également à fléchir à partir de 2008, notamment du fait de blessures. Il dispute son 100e match de Ligue des champions à l'occasion d'un déplacement sur la pelouse du FK Rubin Kazan le 3 août 2011 avant d'établir le record de matchs disputés en championnat ukrainien en jouant son 413e match face au Zorya Louhansk le 20 mars 2016[7]. Il annonce finalement le non-renouvellement de son contrat avec le club et la fin de sa carrière professionnelle le 12 décembre 2016 à l'âge de 41 ans[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Oleksandr Shovkovskiy [9],[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Ukraine Ukraine Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1992-1993 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 0 0 0 0 - - C3 0 0 - - 0 0
1992-1993 Drapeau de l'Ukraine CSKA Kiev (prêt) Persha-Liga 2 0 0 0 - - - - - - - 2 0
Sous-total 2 0 0 0 - - - 0 0 0 0 2 0
1993-1994 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 9 0 0 0 - - C1 0 0 - - 9 0
1994-1995 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 25 0 2 0 - - C1 8 0 1 0 36 0
1995-1996 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 25 0 4 0 - - C1 2 0 0 0 31 0
1996-1997 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 24 0 2 0 - - C1+C3 1+2 0+0 6 0 35 0
1997-1998 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 26 0 7 0 - - C1 12 0 4 0 49 0
1998-1999 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 24 0 6 0 - - C1 13 0 8 0 51 0
1999-2000 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 15 0 1 0 - - C1 16 0 7 0 39 0
2000-2001 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 19 0 0 0 - - C1 6 0 8 0 33 0
2001-2002 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 6 0 2 0 - - C1 0 0 3 0 11 0
2002-2003 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 15 0 5 0 - - C1+C3 1+1 0 5 0 27 0
2003-2004 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 19 0 3 0 - - C1 8 0 8 0 38 0
2004-2005 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 23 0 4 0 1 0 C1+C3 8+2 0+0 10 0 48 0
2005-2006 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 24 0 3 0 1 0 C1 2 0 13 0 43 0
2006-2007 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 24 0 5 0 1 0 C1 8 0 6 0 44 0
2007-2008 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 22 0 4 0 0 0 C1 6 0 5 0 37 0
2008-2009 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 10 0 2 0 1 0 C1+C3 2+0 0+0 1 0 16 0
2009-2010 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 24 0 1 0 1 0 C1 4 0 1 0 31 0
2010-2011 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 10 0 2 0 - - C1+C3 0+8 0+0 3 0 23 0
2011-2012 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 24 0 1 0 1 0 C1+C3 2+7 0+0 3 0 38 0
2012-2013 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 6 0 1 0 - - C1+C3 2+0 2+0 - - 9 2
2013-2014 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 8 0 2 0 - - C3 5 0 - - 15 0
2014-2015 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 18 0 2 0 1 0 C3 9 0 - - 30 0
2015-2016 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 18 0 1 0 1 0 C1 7 0 - - 27 0
2016-2017 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liga 8 0 0 0 1 0 C1 1 0 - - 10 0
Sous-total 426 0 60 0 9 0 - 143 0 92 0 730 0
Total sur la carrière 428 0 60 0 9 0 - 143 0 92 0 732 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Sous les couleurs du Dynamo Kiev, Shovkovskiy remporte notamment le championnat ukrainien à quatorze reprises entre 1994 et 2016, dont huit d'affilé entre 1994 et 2001, la Coupe d'Ukraine à dix reprises entre 1996 et 2015, dont trois d'affilé entre 1998 et 2000 et entre 2005 et 2007, ainsi que la Supercoupe d'Ukraine à cinq reprises entre 2004 et 2016, remportant ces trois trophées lors de la saison 2006-2007 et effectuant le doublé lors des saisons 1995-1996, 1997-1998, 1998-1999, 1999-2000, 2002-2003 et 2014-2015. Il y remporte par ailleurs la Coupe de la CEI par quatre fois entre 1996 et 2002.

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Shovkovskiy remporte le titre de gardien de but ukrainien de l'année décerné par le journal Ukrayinskyi futbol à neuf reprises entre 1994 et 2011, puis celui de meilleur gardien de Premier-Liga en 2011 et 2012. Il est par ailleurs nominé dans le top 50 du Ballon d'or 1999 et atteint le podium du titre de footballeur ukrainien de l'année en 1994 (deuxième) et en 1999 (troisième) pour le journal Ukrayinskyi futbol et de footballeur ukrainien de la saison en 2004-2005 (deuxième) pour Komanda.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Shovkosvkiy affiche explicitement son soutien au mouvement Euromaïdan lors de révolution de 2014, publiant notamment une vidéo appelant l'UEFA à effectuer une minute de silence en hommage aux victimes des violences en marge des manifestations avant un match de Ligue Europa face à Valence[11], une requête acceptée[12]. Il critique cependant le choix du nouveau gouvernement ukrainien de retirer au russe le statut de deuxième langue officielle dans les régions russophones[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Shovkovskiy est marié à la styliste Olga Alenova. Il est également diplômé de l'institut de journalisme de l'Université nationale Taras-Chevtchenko de Kiev et récipiendaire de la troisième classe de l'Ordre du Mérite et de l'Ordre du Courage[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (uk) « Oleksandr Shovkovskiy », sur fcdynamo.kiev.ua (consulté le 8 février 2017)
  2. (en) « Oleksandr Shovkovskiy made his European debut for Dynamo Kiev before Raheem Sterling was born... now the two players come face-to-face in the Champions League », sur dailymail.co.uk,‎ (consulté le 8 février 2017)
  3. (uk) « Александр Рыкун - лучший футболист украинского чемпионата », sur ua-football.com,‎ (consulté le 8 février 2017)
  4. (en) « Ukraine’s World Cup record-setter ends 23-year career », sur fifa.com,‎ (consulté le 8 février 2017)
  5. « Le talent persiste après 40 ans », sur fifa.com,‎ (consulté le 8 février 2017)
  6. « Fin de carrière internationale pour Shovkovskiy », sur fr.uefa.com,‎ (consulté le 4 septembre 2012)
  7. (en) « Olexandr Shovkovskiy sets Ukrainian league appearances absolute record! », sur fcdynamo.kiev.ua,‎ (consulté le 8 février 2017)
  8. (uk) « Александр ШОВКОВСКИЙ: «Спасибо клубу и болельщикам!» », sur fcdynamokiev.ua,‎ (consulté le 13 décembre 2016)
  9. Fiche d’Oleksandr Shovkovsky sur footballdatabase.eu
  10. (en) Oleksandr Shovkovskiy sur national-football-teams
  11. « Shovkovskiy, l'immortel de Kiev »,‎ (consulté le 8 février 2017)
  12. « Europa League: Lyon et la Juventus en ballottage favorable », sur lexpress.fr,‎ (consulté le 8 février 2017)
  13. (ru) « Александр Шовковский: «В Киеве нет фашистов и бандеровцев. Приезжайте и посмотрите – я куплю билет кому угодно» »,‎ (consulté le 8 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]