Tranquillo Barnetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tranquillo Barnetta
Image illustrative de l’article Tranquillo Barnetta
Tranquillo Barnetta en 2006
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse FC Saint-Gall
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau : Italie Italien
Nat. sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (33 ans)
Lieu Saint-Gall (Suisse)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1991-1996 Drapeau : Suisse FC Rotmonten
1996-2002 Drapeau : Suisse FC Saint-Gall
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2002-2004 Drapeau : Suisse FC Saint-Gall 062 (12)
2004-2012 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 229 (26)
2004-2005 Drapeau : Allemagne Hanovre 96 009 0(2)
2012-2015 Drapeau : Allemagne FC Schalke 04 060 0(3)
2013-2014 Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort 031 0(1)
2015-2017 Drapeau : États-Unis Philadelphia Union 045 0(6)
2017- Drapeau : Suisse FC Saint-Gall 037 0(3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2001 Drapeau : Suisse Suisse -15 ans 008 0(0)
2001-2002 Drapeau : Suisse Suisse -17 ans 017 0(2)
2002-2003 Drapeau : Suisse Suisse -18 ans 004 0(0)
2002-2003 Drapeau : Suisse Suisse -19 ans 005 0(0)
2005 Drapeau : Suisse Suisse -20 ans 003 0(0)
2003-2006 Drapeau : Suisse Suisse espoirs 016 0(5)
2004-2014 Drapeau : Suisse Suisse 075 (10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 mai 2018

Tranquillo Barnetta, né le à Saint-Gall, est un footballeur international suisse qui évolue au poste de milieu offensif au FC Saint-Gall.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Tranquillo Barnetta manifeste très tôt un grand intérêt pour le football : ainsi, ses parents l'inscrivent au FC Rotmonten SG alors qu'il a 6 ans, et ses qualités ne passent pas longtemps inaperçues du grand club local, le FC Saint-Gall, qui lui permet en 1996 de poursuivre sa formation dans ses équipes de jeunes.

2002, année charnière[modifier | modifier le code]

Le 10 mai 2002 restera une date marquante non seulement pour Tranquillo Barnetta, mais également pour le football suisse en général, qui vivra cet après-midi là un des plus grands moments de son histoire: un pénalty de Reto Ziegler offre à la Suisse la victoire dans le Championnat d'Europe de football des moins de 17 ans. Dans cette équipe, on trouve beaucoup de noms aujourd'hui connus du grand public : entre autres, Philippe Senderos, dont le camarade en défense centrale se nomme… Tranquillo Barnetta. Dans la foulée, le genevois Gérard Castella lui offre une place dans l'équipe fanion du FC Saint-Gall. Les résultats ne se font pas vraiment attendre : Tranquillo, « pas tranquille pour un sou » selon son entraîneur de l'époque, occupe bientôt une place de latéral, puis de milieu offensif : il flambe, et reçoit de nombreuses convocations avec les Titans de Bernard Challandes. Presque naturellement, il frappe aux portes de l'équipe nationale, mais sa convocation interviendra encore plus tôt que prévu à la suite de la blessure de Johann Lonfat peu avant l'Euro 2004.

Après l'Euro 2004[modifier | modifier le code]

Cette nomination, associée à la réputation croissante dont il bénéficie grâce à ses prestations en Ligue Nationale A pousseront le Bayer Leverkusen à s'attacher les services du jeune Tranquillo. Ne jouant pas durant l'Euro, il pourra néanmoins se familiariser avec un groupe dans lequel il fera ses débuts en septembre de cette année 2004, titularisé d'entrée lors d'un match face à l'Irlande. Le grand public découvre alors un joueur d'une vivacité et d'une inventivité hors du commun, dont l'apparente gaucherie cache en réalité une habileté absolument admirable balle au pied. Tout naturellement, il est à nouveau titulaire lors du match suivant face à Israël. Tranquillo fait des merveilles, jusqu'à cette funeste 30e minute, où, victime d'un attentat du défenseur israélien Omri Afek, il doit sortir. Le diagnostic est sans appel : rupture des ligaments croisés du genou. On pronostique alors une absence d'un an, et le football Suisse fait quasiment le deuil de ce jeune joueur primesautier. Mais Barnetta ne s'en laissera pas compter: au grand étonnement de tous les médecins, il se remet en un temps record et parvient même à disputer 7 rencontres et à marquer deux fois avec Hanovre 96, le club auquel le Bayer le prête.

Carrière en Bundesliga[modifier | modifier le code]

Impressionnés par une telle capacité à rebondir, les dirigeants du Bayer Leverkusen le réintègrent dans leur cadre. Cette fois, Barnetta explose vraiment dans un rôle de milieu offensif taillé pour lui : il passe, il marque, c'est un pilier de l'équipe.

Au Mondial 2006 : il a joué un rôle prépondérant contre le Togo où il fait une passe décisive à Alexander Frei pour le 1 à 0, ensuite il marque par une frappe croisée le 2 à 0. Il a fait partie de la liste des six joueurs nominés pour le titre de meilleur jeune joueur de la Coupe du monde.

Le , il refuse l'offre de prolongation du Bayer Leverkusen, et est donc libéré par le club allemand le 30 juin[1].

Le 3 juillet suivant, Barnetta signe un contrat de trois ans en faveur du FC Schalke 04[2]. Mais faisant face à la rude concurrence de Julian Draxler, Barnetta ne réussit pas à s'imposer et c'est tout naturellement qu'il est prêté le 2 septembre 2013 à l'Eintracht Francfort pour une saison[3]. Où il jouera 33 matchs en faveur des Rouge Noir et Blanc mais il retourne à Schalke pour la saison 2014-2015, ou grâce à l'arrivée de Roberto Di Matteo, Traquillo s'impose dans le onze de base de l'ancien coach de Chelsea.

Le 28 mai 2015, Tranquillo Barnetta est libéré par le club[4].

Arrivée en Major League Soccer[modifier | modifier le code]

Le 29 juillet 2015, après des semaines de spéculations, Barnetta signe au Philadelphia Union, en Major League Soccer[5]. Il est sous contrat jusqu'en décembre 2016.

Retour en Suisse[modifier | modifier le code]

Il retourne en Suisse dans son club d'origine, au FC Saint-Gall, en Super League.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Tranquillo Barnetta au 5 juin 2017[6],[7],[8]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Suisse Suisse Total
Division M B M B C M B M B M B
2002-2003 Drapeau de la Suisse FC Saint-Gall LNA 30 5 - - - - - - - 30 5
2003-2004 Drapeau de la Suisse FC Saint-Gall Super League 30 7 2 0 - - - - - 32 7
Sous-total 60 12 2 0 - - - - - 62 12
2004-2005 Drapeau de l'Allemagne Hanovre 96 (prêt) Bundesliga 7 2 2 0 - - - 3 0 12 2
2005-2006 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 31 6 2 0 C3 2 0 14 3 49 9
2006-2007 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 30 1 2 1 C3 9 0 7 0 48 2
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 32 6 1 0 C3 11 1 11 3 55 10
2008-2009 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 31 4 6 1 - - - 8 0 45 5
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 32 4 2 0 - - - 12 0 46 4
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 24 2 1 0 C3 6 0 4 2 35 4
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 7 0 - - - - - 2 0 9 0
Sous-total 194 25 16 2 - 28 1 61 8 299 36
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 21 0 3 0 C1 7 0 7 2 38 2
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 1 0 1 0 - - - 1 0 3 0
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort (prêt) Bundesliga 22 1 2 0 C3 7 0 5 0 36 1
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 22 3 1 0 C1 4 0 1 0 28 3
Sous-total 66 4 7 0 - 18 0 14 2 105 6
2015 Drapeau des États-Unis Philadelphia Union MLS 11 1 2 0 - - - - - 13 1
2016 Drapeau des États-Unis Philadelphia Union MLS 30 5 2 0 - - - - - 32 5
Sous-total 41 6 4 0 - - - - - 45 6
2016-2017 Drapeau de la Suisse FC Saint-Gall Super League 16 1 - - - - - - - 16 1
Sous-total 16 1 - - - - - - - 16 1
Total sur la carrière 377 48 29 2 - 46 1 75 10 527 61
Liste des buts de Barnetta en équipe de Suisse
# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Glasgow, Écosse Drapeau : Écosse Écosse 3-1 Victoire Match amical
2. Bâle, Suisse Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1-1 Nul Match amical
3. Dortmund, Allemagne Drapeau : Togo Togo 2-0 Victoire Coupe du monde 2006
4. Genève, Suisse Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2-1 Victoire Match amical
5. Genève, Suisse Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2-1 Victoire Match amical
6. Vienne, Autriche Drapeau : Chili Chili 2-1 Victoire Match amical
7. Londres, Angleterre Drapeau : Angleterre Angleterre 2-2 Nul Éliminatoires Euro 2012
8. Londres, Angleterre Drapeau : Angleterre Angleterre 2-2 Nul Éliminatoires Euro 2012
9. Split, Croatie Drapeau : Croatie Croatie 4-2 Victoire Match amical
10. Reykjavik, Islande Drapeau : Islande Islande 2-0 Victoire Éliminatoires Coupe du monde 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barnetta (Leverkusen) est libre », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juin 2017).
  2. si/jbla, « Tranquillo Barnetta rejoint Schalke 04 », sur rts.ch, (consulté le 5 juin 2017).
  3. SI, « Tranquillo Barnetta prêté à l'Eintracht Francfort », sur bluewin.ch, (consulté le 2 septembre 2013).
  4. SI, « Bundesliga: Tranquillo Barnetta quitte Schalke », sur rts.ch, (consulté le 28 mai 2015).
  5. (en) MLSsoccer staff, « Philadelphia Union sign Bundesliga veteran and Swiss international Tranquillo Barnetta », sur mlssoccer.com, (consulté le 5 juin 2017).
  6. « Tranquillo Barnetta », sur transfermarkt.fr (consulté le 5 juin 2017).
  7. « Tranquillo Barnetta », sur sfl.ch (consulté le 5 juin 2017).
  8. « Fiche de Tranquillo Barnetta », sur footballdatabase.eu.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :