Élections législatives de 2007 en Midi-Pyrénées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La région Midi-Pyrénées est traditionnellement à gauche, c'est un bastion historique du radicalisme. D'ailleurs, le Conseil régional de Midi-Pyrénées est détenu par le Parti socialiste et, au 2e tour de l’élection présidentielle, Ségolène Royal est arrivée en tête dans la région avec plus de 53 % des voix.

Cependant, la région ne vote pas uniformément : l'Aveyron et le Tarn-et-Garonne sont plutôt acquis à la droite.

Élus[modifier | modifier le code]

Département Circonscription Député sortant Parti Député élu ou réélu Parti
Ariège 1re Augustin Bonrepaux PS Augustin Bonrepaux PS
2e Henri Nayrou PS Henri Nayrou PS
Aveyron 1re Yves Censi UMP Yves Censi UMP
2e Serge Roques UMP Marie-Lou Marcel PS
3e Jacques Godfrain UMP Alain Marc UMP
Gers 1re Philippe Martin PS Philippe Martin PS
2e Gérard Dubrac UMP Gisèle Biémouret PS
Haute-Garonne 1re Bernadette Païx UMP Catherine Lemorton PS
2e Gérard Bapt PS Gérard Bapt PS
3e Pierre Cohen PS Pierre Cohen PS
4e Jean Diébold UMP Martine Martinel PS
5e Françoise Imbert PS Françoise Imbert PS
6e Hélène Mignon PS Monique Iborra PS
7e Patrick Lemasle PS Patrick Lemasle PS
8e Jean-Louis Idiart PS Jean-Louis Idiart PS
Hautes-Pyrénées 1re Pierre Forgues PS Pierre Forgues PS
2e Chantal Robin-Rodrigo PRG Chantal Robin-Rodrigo PRG
3e Jean Glavany PS Jean Glavany PS
Lot 1re Michel Roumegoux UMP Dominique Orliac PRG
2e Jean Launay PS Jean Launay PS
Tarn 1re Paul Quilès PS Jacques Valax PS
2e Thierry Carcenac PS Thierry Carcenac PS
3e Philippe Folliot UDF Philippe Folliot DVD
4e Bernard Carayon UMP Bernard Carayon UMP
Tarn-et-Garonne 1re Brigitte Barèges UMP Brigitte Barèges UMP
2e Jacques Briat UMP Sylvia Pinel PRG

Ariège (09)[modifier | modifier le code]

L'Ariège comprend deux circonscriptions qui sont en règle générale acquises à un parti socialiste hégémonique dans ce département. Lors de l’élection présidentielle de 2007 Ségolène Royal a fait un des meilleurs score de France avec 59,56 % contre 40,44 % à Nicolas Sarkozy.

Pour les législatives de 2007, outre les forces politiques traditionnelles qui seront toutes représentées, ce département sera à surveiller pour une particularité : il y aura (au même titre que dans la Creuse) des listes d'extrême gauche sur tout le département, mais aussi une liste unitaire antilibérale sur les deux circonscriptions (EGAL 09[1]).

1re circonscription de l'Ariège[modifier | modifier le code]

Sortant : Augustin Bonrepaux (PS)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Frédérique Massat 15 823 44,66 %
  UMP Jacqueline Rouge 8 614 24,31 %
  EGAL 09 Lyliane Cassan 2 419 6,83 %
  MoDem Patrick Pont 2 311 6,52 %
  LCR Denis Seel 1 274 3,60 %
  Verts Marc Saracino 1 174 3,31 %
  CPNT Jean-Luc Fernandez 1 098 3,10 %
  FN Josette Zammit 948 2,68 %
  MPF José Serrano 752 2,12 %
  FA Sylvie Grizon 446 1,26 %
  LO Didier Soulet 243 0,69 %
  MNR Thierry Cuvillier 168 0,47 %
  PSLE Véronique Bucaille 163 0,46 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Frédérique Massat 22 236 65,91 %
  UMP Jacqueline Rouge 11 500 34,09 %

2e circonscription de l'Ariège[modifier | modifier le code]

Sortant : Henri Nayrou (PS)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Henri Nayrou 15 997 43,00 %
  UMP Philippe Calleja 11 506 30,93 %
  EGAL 09 Michel Naudy 2 025 5,44 %
  MoDem Caroline Couve 1 786 4,80 %
  FN Thérèse Aliot 1 233 3,31 %
  Verts Françoise Matricon 1 228 3,30 %
  LCR Marie-Angèle Claret 1 084 2,91 %
  CPNT Marie-José Darde 645 1,73 %
  MPF Chantal Clamer 485 1,30 %
  FA Véronique Rios-Rebaud 346 0,93 %
  GE Raymond Chaumont 244 0,66 %
  LO Jacqueline Santi 221 0,59 %
  MNR Pascale Decla 157 0,42 %
  PSLE Françoise Hocquart 138 0,37 %
  PT Pierre Gueguen 105 0,28 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Henri Nayrou 22 692 61,05 %
  UMP Philippe Calleja 14 477 38,95 %

Aveyron (12)[modifier | modifier le code]

L'Aveyron est en principe acquise à la droite. Les trois députés sortants appartiennent à l'UMP. Cependant, au 2e tour de l’élection présidentielle, l'avance recueillie par Nicolas Sarkozy est faible (50,83 % contre 49,17 % à Ségolène Royal) si on la compare aux élections précédentes. Ségolène Royal est arrivée en tête dans les trois villes principales du département, Rodez, Villefranche-de-Rouergue et Millau, pourtant détenues par l'UMP, ainsi que dans la 2e circonscription. Certains changements dans le département sont donc possibles, d'autant que l'UMP part divisée dans la 1ère circonscription, et que les bons scores de François Bayrou dans le département laissent présager la tenue de triangulaires au 2e tour.

1re circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Yves Censi (UMP)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Yves Censi 17 414 35,15 %
  PS Christian Teyssèdre 14 409 29,08 %
  UMP dissident Thierry Puech 6 535 13,19 %
  MoDem Maïté Laur 5 519 11,14 %
  Verts Marie Claude Carlin 1 359 2,74 %
  FN Jean-Léon Miquel 975 1,97 %
  LCR Marie-Cécile Périllat 934 1,89 %
  PCF Sylvie Foulquier 741 1,50 %
  CPNT Jean-Robert Evesque 641 1,29 %
  MEI Claire-Marie Garboulin 388 0,78 %
  FA Ingrid Lebeau 282 0,57 %
  LO Arlette Saint-Avit 217 0,44 %
  MNR Nicolle Le Marchand 129 0,26 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Yves Censi 26 085 53,31 %
  PS Christian Teyssèdre 22 846 46,69 %

2e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Serge Roques (UMP)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Serge Roques 19 036 40,52 %
  PS Marie-Lou Marcel 10 136 21,57 %
  PRG Sophie Renac 4 833 10,29 %
  MoDem Jean-Louis Cance 3 981 8,47 %
  DVG Jean-Pierre Pouzoulet 2 751 5,86 %
  LCR Jean-Luc Vernhes 1 548 3,29 %
  CAL-PCF Denis Gruszka 1 403 2,99 %
  FN Suzanne Rattel-Sattler 922 1,96 %
  LT-LNE Carine Aubril 682 1,45 %
  CPNT Jean-Yves Calmettes 636 1,35 %
  PO|Monique Frayssinet 431 0,92 %
  FA Jacques Antonin 350 0,74 %
  LO Marie Humbert 273 0,58 %
  MNR Edouard Desmarets 0 0,00 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Marie-Lou Marcel 24 139 50,61 %
  UMP Serge Roques 23 554 49,39 %

3e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Jacques Godfrain (UMP)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Alain Marc 23 883 49,50 %
  PS Béatrice Marre 13 032 27,01 %
  MoDem Hugues Robert 3 028 6,28 %
  LCR Inaki Aranceta 1 617 3,35 %
  PCF Martine Perez 1 453 3,01 %
  Verts Yves Frémion 1 437 2,98 %
  FN Michel Dorlin 1 320 2,74 %
  CPNT Simone Evesque-Herant 1 163 2,41 %
  LT-LNE Marie-Joëlle Aubril 519 1,08 %
  FA Isabelle Marit-Antonin 479 0,99 %
  LO Bernard Combes 318 0,66 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Alain Marc 27 350 57,67 %
  PS Béatrice Marre 20 071 42,33 %

Gers (32)[modifier | modifier le code]

1re circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Philippe Martin - (PS)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Philippe Martin 19 912 42,18 %
  UMP Anne-Marie Mouchet 14 829 31,41 %
  MoDem Daniel Gesta 4 591 9,72 %
  PCF Maurice Salles 1 860 3,94 %
  FN Micheline Gennesson 1 207 2,56 %
  Verts Fatma Adda 1 123 2,38 %
  LCR Marc Carponcy 920 1,95 %
  MPF Marie-Catherine De Lamaestre 794 1,68 %
  Solidarité, écologie, gauche alternative (SEGA) Jean Falco 728 1,54 %
  GE Renée Collgros 394 0,83 %
  FA Jean Clercmidy 285 0,60 %
  LO Clotilde Barthélémy 238 0,50 %
  AL Douce de Franclieu 180 0,38 %
  PSLE Jean-Jacques Flambard 151 0,32 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Philippe Martin 28 286 58,89 %
  UMP Anne-Marie Mouchet 19 746 41,11 %

2e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Gérard Dubrac - (UMP)

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Gérard Dubrac 17 276 38,00 %
  PS Gisèle Biémouret 11 818 25,99 %
  PRG Raymond Vall 4 173 9,18 %
  MoDem Victoire Crispel 3 485 7,67 %
  FN Jean De Preaudet 1 462 3,22 %
  PCF Maryse Dellac 1 383 3,04 %
  CPNT Christian Touhe-Rumeau 1 142 2,51 %
  Verts Alain Cheymol 1 105 2,43 %
  CNIP Pierre Dulong 1 042 2,29 %
  LCR Janine Lasserre 939 2,07 %
  MPF Daniel Begue 529 1,16 %
  Solidarité, écologie, gauche alternative (SEGA) Nicole Jullian 334 0,73 %
  FA Véronique Guin 321 0,71 %
  LO Marie-Michèle Viau 263 0,58 %
  PO Blandine Terrain 193 0,42 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Gisèle Biémouret 23 232 50,59 %
  UMP Gérard Dubrac 22 690 49,41 %

Haute-Garonne (31)[modifier | modifier le code]

La Haute-Garonne vote traditionnellement à gauche, aussi 6 députés sortants sur 8 sont-ils socialistes. Les deux seules circonscriptions détenues par la droite sont celles qui ne sont composées que de cantons de la ville de Toulouse. Cela dit, la droite n'est pas sûre de conserver ces deux sièges, d'autant qu'au 2e tour de l’élection présidentielle, Ségolène Royal est arrivée largement en tête dans toutes les circonscriptions, réalisant précisément ses meilleurs scores dans ces deux circonscriptions-là. Si la gauche parvenait à ravir la 1re circonscription, qui est traditionnellement celle des maires de Toulouse, et a été détenue par Pierre Baudis et Dominique Baudis avant de l'être par Philippe Douste-Blazy, il est clair que cela constituerait un événement politique important sur le plan local, en vue des prochaines élections municipales.

1re circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Philippe Douste-Blazy (UMP), remplacé par Bernadette Païx (UMP) après sa nomination au gouvernement

Résultats du premier tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  UMP Jean-Luc Moudenc 15 152 37,44 %
  PS Catherine Lemorton 12 758 31,53 %
  MoDem Jean-Luc Forget 3 869 9,56 %
  Verts Pierre Labeyrie 2 199 5,43 %
  GA2007 Sylvie Lorthois 2 115 5,23 %
  FN Thierry Vialon 1 304 3,22 %
  LCR Frédéric Borras 1 275 3,15 %
  FA Michel Arteil 401 0,99 %
  LT-LNE Wilfried Tourteau 306 0,76 %
  DLR Olivier Arsac 302 0,75 %
  LO Henri Martin 219 0,54 %
  MRC Olga Tricheux 203 0,50 %
  CPNT Christophe Damin 120 0,30 %
  PSP[2] Rudi Sordes 108 0,27 %
  GM[3] Christian Dancale 102 0,25 %
  SE Georges Clemenceau 27 0,07 %
  PH Nicole Soprani 5 0,01 %
  RPIC[4] Pascale Hillereau 0 0,00 %

Résultats du second tour[modifier | modifier le code]

Parti Candidat Voix % exprimés
  PS Catherine Lemorton 21 824 54,55 %
  UMP Jean-Luc Moudenc 18 186 45,45 %

2e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Gérard Bapt (PS)

  • Élisabeth Podgorny (LO). Suppléant : Serge Laurens.
  • Julien Terrié (LCR). Suppléant : Lucien Sanchez.
  • Dominique Satgé-Sangely (Gauche populaire et antilibérale, soutenue par le PCF et les Collectifs antilibéraux). Suppléant : Charles Marziani, vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées chargé des transports collectifs.
  • Stéphane Coppey (Les Verts), conseiller municipal de Balma, secrétaire régional des Verts. Suppléante : Odile Verdure.
  • Gérard Bapt (PS), député sortant, maire de Saint-Jean. Suppléant : Grégory Merelo.
  • Roger Strobel (La France en action). Suppléant : Henri Boucher.
  • Robert Raich (Parti humaniste)
  • René Bickel (Rassemblement pour l'initiative citoyenne)
  • Thierry Bertrand (UDF-MoDem), conseiller municipal de L'Union. Suppléante : Françoise Herregods.
  • Maïthé Carsalade (PSLE), maire adjoint de Toulouse. Suppléant : Raphaël Quessada.
  • Marcel Campels (CPNT). Suppléant : Louis Lagarde.
  • Danièle Damin (UMP), conseillère régionale de Midi-Pyrénées, adjointe au maire de Toulouse. Suppléant : Jean-Louis Moyet, maire de Mons.
  • David Salvador (MPF). Suppléante : Marie-Thérèse Barrière.
  • Philippe Riey (FN), conseiller régional de Midi-Pyrénées. Suppléant : Marcel-Henri Volpelière, général.
  • Gérard Couvert (sans étiquette, soutenu par DLR). Suppléant : Michel Lafarge.

3e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Pierre Cohen (PS)

4e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Jean Diébold (UMP)

5e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Françoise Imbert (PS)

  • Michèle Puel (LO)
  • Laurent Marty (LCR)
  • Delio Menen (PCF-Collectifs antilibéraux)
  • Georgette Sauvaire (Les Verts)
  • Françoise Imbert (PS)
  • Régis Decarite (Rassemblement pour l'initiative citoyenne)
  • Aurore Bonifassi (Le Trèfle - Les Nouveaux écologistes homme-nature-animaux)
  • Gilles Broquère (UDF-MoDem)
  • Martine Susset (Cap21)
  • Franck Plantey (Parti humaniste)
  • Isabelle Jau-Bouscarel (CPNT)
  • Grégoire Carneiro (UMP)
  • Vanessa Delon (MPF)
  • Josyan Bel]] (MNR)
  • Charles Sœur (FN)
  • Jean-Luc Leseac'h]] (la France en Action)

6e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Hélène Mignon (PS)

7e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Patrick Lemasle (PS)

8e circonscription[modifier | modifier le code]

Sortant : Jean-Louis Idiart (PS)

Hautes-Pyrénées (65)[modifier | modifier le code]

1re circonscription : (Sortant : Pierre Forgues (PS))

2e circonscription : (Sortant : Chantal Robin-Rodrigo (PRG))

3e circonscription : (Sortant : Jean Glavany (PS))

Lot (46)[modifier | modifier le code]

1re circonscription :

Tarn (81)[modifier | modifier le code]

1re circonscription : Albi-Carmaux (Sortant : Paul Quilès)

  • Roland Foissac (PCF - Gauche populaire et antilibérale)
  • Jacques Valax (PS)
  • Frédéric Esquevin (soutenu par UDF-MoDem)
  • Jacqueline Bousquet Salmani (UMP)
  • Claude Roelens-Dequidt (LCR)

2e circonscription : Albi-Gaillac-Graulhet (Sortant : Thierry Carcenac)

  • Roxana Farina Concha (PCF - Gauche populaire et antilibérale)
  • Thierry Carcenac (PS)
  • Laurence Pujol (UDF-MoDem)
  • Catherine Reveillon (UMP)
  • Danièle Wargnies (LCR)

3e circonscription : Castres-Montagne (Sortant : Philippe Folliot (apparenté UDF-MoDem))

  • Philippe Guerineau (PCF - Gauche populaire et antilibérale)
  • Aude Raynaud (PRG, soutenue par le PS)
  • Philippe Folliot (apparenté UDF-MoDem, soutenu par l'UMP)
  • Yann Puech (LCR)

4e circonscription : Mazamet-Lavaur (Sortant : Bernard Carayon (UMP))

Tarn-et-Garonne (82)[modifier | modifier le code]

1re circonscription :

2e circonscription :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel Ensemble pour la gauche antilibérale de l'Ariège
  2. Parti des socioprofessionnels
  3. Gaulliste Mittérandiste
  4. Rassemblement pour l'initiative citoyenne