Vernouillet (Eure-et-Loir)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Vernouillet (Yvelines).
Vernouillet (Eure-et-Loir)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Dreux
Canton Dreux-Sud
Intercommunalité Agglo du Pays de Dreux
Maire
Mandat
Daniel Frard (PS)
2014-2020
Code postal 28500
Code commune 28404
Démographie
Gentilé Vernolitains
Population
municipale
11 825 hab. (2011)
Densité 976 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 18″ N 1° 21′ 41″ E / 48.7217, 1.3614 ()48° 43′ 18″ Nord 1° 21′ 41″ Est / 48.7217, 1.3614 ()  
Altitude Min. 89 m – Max. 137 m
Superficie 12,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vernouillet (Eure-et-Loir)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vernouillet (Eure-et-Loir)

Vernouillet est une commune du département d'Eure-et-Loir, dans la région Centre, en France. Située à 75 kilomètres à l'ouest de Paris, cette ville fait partie de l'agglomération de Dreux.

Avec près de 12 000 habitants, elle est la cinquième plus grande ville du département.

Ses habitants sont appelés les Vernolitains.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Vernouillet est irriguée par la Blaise, affluent de l'Eure. Trois grands quartiers composent la ville : Les Corvées, les Grandes Vauvettes et les Vauvettes. Les Corvées sont reliées aux Grandes Vauvettes par une rocade, évitant ainsi de passer par la ville de Dreux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, Vernouillet, comme sa grande voisine Dreux, connut l'occupation allemande de 1940 à 1944. Elle fut libérée, en même temps que Dreux, le 16 août 1944[1] par le bataillon blindé américain du lieutenant Sam Isaacs[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Vernouillet Blason D'argent au cep de vigne arraché de gueules, au chef d'azur chargé d'une gerbe de blé du champ accostée de deux roues de moulin du même.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Culture[modifier | modifier le code]

Monument[modifier | modifier le code]

Personnage célèbre[modifier | modifier le code]

  • Louis Nicolas Robert, inventeur de la machine à papier continu (1799). Une statue à côté de l'église lui rend hommage[3]. Un collège porte aussi son nom dans le quartier des Grandes Vauvettes.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Vernouillet est jumelée avec :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires à partir de 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1947 Suzanne Perrio    
1947 1953 Henri Dupont    
1953 1998 Maurice Legendre PS Conseiller Général d'Eure-et-Loir (1967-1998)
1998   Daniel Frard PS Conseiller Général d'Eure-et-Loir depuis 1998

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 11 825 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
639 694 748 662 687 751 731 717 708
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
529 538 590 633 589 584 594 584 577
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
600 616 665 637 752 872 882 978 1 114
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
2 113 4 071 8 143 10 318 11 680 11 496 11 779 11 825 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Son économie repose en majorité sur la pharmacie, l'électronique, la sous-traitance automobile et le travail des métaux. La ville possède deux zones industrielles : les Corvées (20 000 m2 disponibles), Nuisement et les Vauvettes (respectivement 25 et 20 hectares). Elle possède également deux zones d'activités : Bonsecours (10 000 m2 disponibles) et Porte Sud (15 hectares, et 70 à venir) ainsi que deux zones commerciales : le Centre commercial Plein Sud et le Centre commercial des Corvées (3 500 m2 disponibles). Classée en zone « Objectif 2 », la ville de Vernouillet bénéficie de fonds européens grâce au Feder (Fonds européen de développement régional).

Cadre de vie[modifier | modifier le code]

Ville fleurie : une fleur attribuée par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France au Concours des villes et villages fleuris[6].

Transports et voies de communications[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

La route nationale 154 (Dreux-Chartres) et l'ancienne route nationale 828 (Dreux-Nogent-le-Rotrou) (actuelle RD 928) traversent la ville.

Desserte ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare la plus proche est la gare de Dreux située sur la ligne de Paris-Montparnasse à Granville et terminus de la ligne N du Transilien.

Bus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. dreux-par-pierlouim.over-blog.com Libération de Dreux, le 16 août 1944.
  2. www.afcvm.com 16 août 1944, Sam Isaacs le libérateur de Dreux.
  3. circ28-dreux2.tice.ac-orleans-tours.fr Circonscription de Dreux 2 : Patrimoine local et programme d'histoire.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  6. Villes et villages fleuris - Eure-et-Loir


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :