Anomalocaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anomalocaris

Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstitution d'un Anomalocaris au Musée national des dinosaures de Canberra, Australie

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Dinocarida
Ordre Radiodonta
Famille Anomalocarididae

Genre

Anomalocaris
Whiteaves, 1892

Espèces de rang inférieur

Anomalocaris était un genre de la famille des Anomalocarididae, apparentée aux arthropodes. Le genre est présent dans le registre fossile de l’ère Paléozoïque, à partir de la période Cambrienne et de l’étage Fortunien, il y a environ 500 millions d’années.

Taille de l’Anomalocaris par comparaison avec un humain.

Fossiles[modifier | modifier le code]

Bouche et appendices préhensiles d’Anomalocaris.
Appendice préhensile antérieur de l’Anomalocaris, initialement interprété comme l'abdomen d'une crevette.
Fossile d’Anomalocaris en entier.

Des restes d’Anomalocaris ont été découverts dans les schistes de Burgess (Faune de Burgess, Colombie-Britannique) au Canada, en Chine et en Australie.

Les premiers fossiles découverts en 1892 furent classés dans des catégories différentes en raison de leur dispersion sur le site canadien : la bouche fut interprétée comme le corps d’une méduse, et l’un des appendices préhensiles antérieurs comme un abdomen de crevette (d’où la dénomination Anomalocaris, « crevette étrange », caris signifiant crevette en grec) ; les sclérites tégumentaires du corps furent pris pour ceux d’un concombre de mer. Rangés séparément en collection, ces fossiles y restèrent des décennies avant que des paléontologues découvrent qu’ils étaient les organes d’un même animal de grande taille[1]. Depuis, des fossiles d’Anomalocaris plus complets et en connexion ont été découverts.

Le genre comptait des espèces pouvant atteindre un mètre de longueur, mais un genre voisin, les Hurdidés de l’ordovicien de Fezouata, Maroc, atteignait deux mètres[2]. Les Anomalocaridés ont pu être soit prédateurs, soit charognards, soit omnivores.

Évolution et morphologie[modifier | modifier le code]

Le bond évolutif de l’Explosion cambrienne a doté les Anomalocaris des premiers organes visuels de grande taille : des yeux composés.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

"Préhistoire des dinosaures aux premiers hommes" de Tim Haines.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Lefèvre-Balleydier, Sur les traces des premiers êtres vivants, Science & Vie hors série no 245 Les Origines de la Vie, 2008, p. 21-27
  2. Les Hurdidés étaient planctonophage filtreurs : découverte en 2011 ils sont décrits dans Nature de février 2015, sur [1]