Euparkeria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euparkeria (mot qui signifie « l'animal de Parker »), est un genre de petit reptile africain du Trias inférieur entre 245 et 234 millions d'années, proche parent de l'ancêtre des archosaures. La seule espèce connue du genre est Euparkeria capensis. Euparkeria a été nommé ainsi en l'honneur de W.K. Parker.

Il avait un corps léger et mince, une longue queue et un petit crâne avec les dents très menues, semblables à des aiguilles. Il se nourrissait d'insectes et d'autres petits animaux qu'il pouvait trouver sur le sol des forêts et il renouvelait périodiquement ses dents afin de les garder bien pointues.

Euparkeria était un des plus petits reptiles de son temps, et les adultes atteignaient la taille d'un grand lézard (55 centimètres). Il vivait dans un monde où les prédateurs étaient nombreux, et il devait être rapide. Il marchait la plupart du temps à quatre pattes, mais s'il fallait fuir très rapidement, il pouvait se dresser sur ses pattes arrière et courir très vite. Dans la mesure où nous savons qu'à cette époque une telle technique n'appartenait qu'à lui, il en tirait un grand avantage. Certains croient même qu'il pouvait courir assez vite pour sautiller légèrement à travers la surface des petits étangs et des lacs, comme le fait actuellement un lézard, le basilic. Le seul autre moyen de défense que possédait Euparkeria était une griffe pointue sur son pouce, qu'il utilisait peut-être comme une arme dans un corps à corps.

Les premiers fossiles ont été découverts en Afrique du Sud en 1913, mais des exemplaires en meilleur état ont été trouvés en 1924. La question reste obscure parce qu'il existe un trou de 10 millions d'années avant Euparkeria et les premiers dinosaures fossilisés, comme Eoraptor. Il mesurait 56 cm et pesait 9 kg. C'était un carnivore et non un dinosaure. Il avait des pattes arrière relativement longues et était peut-être un demi-bipède, capable de se déplacer en n'utilisant que ses pattes arrière pour courir vite (Caroll, 1988). Cette tendance vers la locomotion bipède fait d'Euparkeria un des premiers reptiles à s'être déplacé sur deux pattes, caractéristique que l'on retrouvera chez quelques dinosaures et les premiers Crurotarsi.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Euparkeria a figuré dans le programme télévisé de la BBC Walking With Monsters (Sur la terre des géants), où on le présentait comme l'ancêtre de tous les dinosaures.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Haines, Tim, and Paul Chambers: The Complete Guide to Prehistoric Life. Pg. 62. Canada: Firefly Books Ltd., 2006.

Source[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]