Taverne (établissement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir taverne.
Une taverne à Huldenberg, Belgique

Une taverne est un lieu de restauration ou un débit de boissons, alcoolisées notamment.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom dérive du terme latin taberna (pluriel; tabernae) qui désigne une typologie de local commercial ouvert sur la rue dans les cités, de la Rome antique. Installée au rez-de-chaussée des insula, la taberna est typiquement dotée d'une seule pièce voûtée en berceau et son aménagement varie selon la nature du commerce exercé. Nommée thermopolium, elle permettait de consommer des aliments chauds et des boissons ; le pistrinum vendait du pain, les fulonica foulaient des pièces de tissus, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la Rome antique, la popina est une taverne de mauvaise réputation, associée à la fois à la restauration, au jeu et à la prostitution.

Au Moyen Âge, le tavernier vend le vin au pichet ou au tonneau alors que le cabaretier le sert au comptoir ou sur l'étal, à même la chaussée. Sous l'Ancien Régime, le tavernier ne vend que du vin alors que le cabaretier sert vin et repas complets, ce dernier parvenant à attirer toutes les couches de société. Les traiteurs, spécialisés à l'origine dans les noces et les banquets, supplantent au XVIIIe siècle tavernier, rôtisseur et cabaretier lorsqu'ils se mettent aussi à préparer les repas pour des clients fidèles ou de passage[1].

Les tavernes dans le monde[modifier | modifier le code]

Au Québec, jusqu'en 1988, l'endroit était réservé exclusivement aux hommes[2].

Le côté vieillot du mot possède une connotation particulière due à la pratique des jeux de rôle. En effet, un cliché veut que les joueurs voient leurs personnages réunis dans une taverne lors du début de la partie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Figeac, Christophe Bouneau, Le verre et le vin de la cave à la table du 17e siècle à nos jours, Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitain,‎ 2008 (lire en ligne), p. 111
  2. Radio-Canada.ca. La plus vieille taverne de Québec passe le cap des 70 ans. 6 avril 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]