Saint-Cernin-de-l'Herm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Cernin.
Saint-Cernin-de-l'Herm
Le village de Saint-Cernin-de-l'Herm.
Le village de Saint-Cernin-de-l'Herm.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Sarlat-la-Canéda
Canton Villefranche-du-Périgord
Intercommunalité Communauté de communes de Domme-Villefranche du Périgord
Maire
Mandat
Jean-Pierre Curat
2008-2014
Code postal 24550
Code commune 24386
Démographie
Population
municipale
233 hab. (2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 38′ 29″ N 1° 02′ 06″ E / 44.6413888889, 1.035 ()44° 38′ 29″ Nord 1° 02′ 06″ Est / 44.6413888889, 1.035 ()  
Altitude Min. 146 m – Max. 306 m
Superficie 16,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Cernin-de-l'Herm

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Cernin-de-l'Herm

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Cernin-de-l'Herm

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Cernin-de-l'Herm

Saint-Cernin-de-l'Herm est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Cernin-de-l'Herm
Mazeyrolles Prats-du-Périgord
Saint-Cernin-de-l'Herm Besse
Lavaur Villefranche-du-Périgord,
Loubejac

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du lieu se réfère à saint Saturnin, évêque de Toulouse au IIIe siècle[1]. La seconde partie du nom correspond à l'occitan èrm signifiant « lande, lieu inculte »[1].

En occitan, la commune porte le nom de Sent Sarnin de l'Èrm[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite connue du village, liée à sa paroisse, remonte à 1287 sous la forme Parochiam Sancti Saturnini[1]. Au siècle suivant, il apparaît comme Sanctus Saturninus de Heremo puis au milieu du XVIIIe siècle « Saint Sarnin de l'Hermitage », avant que la graphie Sernin ne laisse la place à Cernin, au début du XIXe siècle[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Mairie et école
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 en cours Jean-Pierre Curat SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Cernin-de-l'Herm depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2005, 2010, 2015, etc. pour Saint-Cernin-de-l'Herm[3]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales. En 2011, Saint-Cernin-de-l'Herm comptait 233 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
612 584 533 583 666 701 731 732 734
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
715 717 692 652 636 596 597 574 571
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
521 519 501 452 438 419 375 366 332
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
315 305 273 249 222 230 247 250 235
2011 - - - - - - - -
233 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Saturnin et le monument aux morts

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 309-310.
  2. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 1er novembre 2013.
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 22 mars 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  6. « Château de Sineuil », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 13 février 2011.