Rick Wakeman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rick Wakeman - Portrait (Augusto De Luca)

Rick Wakeman (né le à Perivale) est un claviériste et compositeur britannique. Il s'est fait connaître au sein du groupe de rock progressif Yes avec son jeu de scène flamboyant et poursuit depuis le début des années 1970 une carrière en solo comptant plus d'une centaine d'albums.

Ses fils Adam et Oliver, également claviéristes, apparaissent sur plusieurs albums de sa production récente ou en solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Richard Christopher Wakeman naît à Perivale, dans l'ouest de Londres, le 18 mai 1949. Il commence à jouer du piano à l'âge de cinq ans et de l'orgue à douze ans. Dans les années 1960, il se produit dans divers groupes de jeunes. Il entre au Royal College of Music en 1968, mais abandonne les cours l'année suivante pour se faire musicien de session.

Débuts[modifier | modifier le code]

En juin 1969, Wakeman joue du mellotron sur la chanson de David Bowie Space Oddity. Deux ans plus tard, il retrouve Bowie pour l'album Hunky Dory.

Wakeman rejoint le groupe de folk rock Strawbs en mars 1970 et apparaît sur l'album Dragonfly. Il fait forte sensation sur scène : après un concert au Queen Elizabeth Hall en juin, le journal Melody Maker n'hésite pas à qualifier Wakeman de « superstar de demain » (« Tomorrow's Superstar »). Le concert donne lieu à l'album live Just a Collection of Antiques and Curios. Après un troisième album avec Strawbs, From the Witchwood, Wakeman quitte le groupe en juillet 1971. En 1975, il est invité par Dave Cousins pour l'enregistrement de la chanson Tokyo Rosie sur l'album Nomadness.

Durant les années 70 Rick Wakeman participe aux sessions d'enregistrement de plusieurs artistes et groupes (parmi lesquels) :

Succès avec Yes et en solo[modifier | modifier le code]

Rick Wakeman intègre alors le groupe Yes en remplacement de Tony Kaye. Il apparaît sur les albums studio Fragile (1971), Close to the Edge (1972) et Tales from Topographic Oceans (1973), ainsi que sur le triple live Yessongs. Il décide de quitter Yes en 1974 pour se consacrer entièrement à sa carrière solo, qui est couronnée de succès : les albums The Six Wives of Henry VIII (1973), Journey to the Center of the Earth (1974) et The Myths and Legends of King Arthur and the Knights of the Round Table (1975) rencontrent un grand succès auprès du public.

Wakeman rejoint une deuxième fois Yes de 1977 à 1979 pour les albums Going for the One et Tormato, ainsi que le live Yesshows.

Depuis les années 1980[modifier | modifier le code]

Rick Wakeman sur scène en 2009.

Cette période de rock progressif se termine avec Rhapsodies. Rick Wakeman produira encore un album à gros moyens pour Charisma, 1984, avec des textes de Tim Rice et la participation de Jon Anderson, Steve Harley et Chaka Khan, un échec commercial. La suite de sa carrière est marquée par un grand nombre d'autres albums solo, parmi lesquels plusieurs albums New Age, et les New Gospels et African Bach qui lui ouvrent l'accès au public sud-américain.

En 1989, il forme avec trois ex-Yes un groupe nommé Anderson Bruford Wakeman Howe, qui est en concurrence avec le groupe Yes, existant toujours avec d'autres musiciens. Les deux entités fusionnent en 1990 pour enregistrer l'album Union, mais Wakeman quitte la formation peu après. Il rejoint à nouveau Yes en 1995 pour l'album Keys to Ascension, quitte à nouveau le groupe en 1997, le rejoint à nouveau en 2002 pour le quitter à nouveau en 2008, pour raisons de santé cette fois-ci. Son fils Oliver l'y remplace jusqu'en 2011.

Discographie[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

  • 1981 : The Burning (bande originale du film Carnage)
  • 1981 : 1984
  • 1982 : Rock 'n' Roll Prophet
  • 1983 : Cost of Living
  • 1983 : G'olé! (bande originale du documentaire G'olé!)
  • 1984 : Black Nights in the Court of Ferdinand IV
  • 1985 : Silent Nights
  • 1985 : Live at Hammersmith
  • 1986 : Country Airs
  • 1986 : Crimes of Passion (bande originale du film Les Jours et les nuits de China Blue)
  • 1987 : The Gospels
  • 1987 : Family Album
  • 1988 : Time Machine
  • 1988 : Suite of Gods
  • 1988 : Zodiaque
  • 1989 : Sea Airs

Années 1990[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Night Airs
  • 1990 : Phantom Power (bande originale)
  • 1990 : In the Beginning
  • 1991 : Aspirant Sunset
  • 1991 : Aspirant Sunrise
  • 1991 : Aspirant Shadows
  • 1991 : Suntrilogy
  • 1991 : The Classical Connexion (remakes)
  • 1991 : 2000 A.D. Into the Future
  • 1991 : African Bach
  • 1991 : Softsword: King John and the Magna Charter
  • 1993 : Heritage Suite
  • 1993 : Classic Tracks
  • 1993 : Wakeman with Wakeman
  • 1993 : No Expense Spared
  • 1993 : The Classical Connexion II
  • 1993 : Prayers
  • 1994 : Wakeman with Wakeman: The Official Bootleg (en concert)
  • 1994 : Live on the Test (enregistré en 1976)
  • 1994 : Rick Wakeman's Greatest Hits (remakes)
  • 1995 : The Piano Album
  • 1995 : Seven Wonders of the World
  • 1995 : Cirque Surreal
  • 1995 : Romance of the Victorian Age
  • 1995 : King Biscuit Flower Hour – In Concert (enregistré en 1975)
  • 1995 : Visions
  • 1995 : Simply Acoustic
  • 1995 : The Private Collection
  • 1995 : Almost Live in Europe (en concert)
  • 1996 : Fields of Green
  • 1996 : The New Gospels
  • 1996 : Tapestries
  • 1996 : The Word and Music
  • 1996 : Orisons
  • 1996 : Can You Hear Me?
  • 1996 : Vignettes
  • 1997 : Tribute (reprises des Beatles)
  • 1998 : Themes
  • 1999 : Return to the Centre of the Earth (suite de Journey to the Center of the Earth)
  • 1999 : The Natural World Trilogy
  • 1999 : The Art in Music Trilogy
  • 1999 : White Rock II (suite de White Rock)
  • 1999 : Stella Bianca alla corte de Re Ferdinando

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Preludes to a Century
  • 2000 : Chronicles of Man
  • 2000 : Christmas Variations
  • 2000 : Rick Wakeman Live in Concert 2000 (en concert)
  • 2001 : Out of the Blue
  • 2001 : Classical Variations
  • 2001 : Two Sides of Yes
  • 2002 : The Wizard and the Forest of All Dreams
  • 2002 : Wakeman & Cousins – Hummingbird
  • 2002 : The Yes Piano Variations
  • 2002 : Songs of Middle Earth (Inspired by Lord of the Rings)
  • 2002 : Two Sides of Yes – Volume 2
  • 2003 : Out There
  • 2005 : Rick Wakeman at Lincoln Cathedral
  • 2006 : Retro
  • 2007 : Retro 2
  • 2008 : Prophet In The East - Live in Tokyo le 22 Juillet
  • 2009 : The Six Wives of Henry VIII - Live at Hampton Court Palace (en concert)
  • 2009 : From Brush and Stone (avec Gordon Giltrap)

Années 2010[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Always with You
  • 2010 : Past, Présent and Future
  • 2010 : The Living Tree (avec Jon Anderson)
  • 2012 : In the Nick of Time (enregistré en 2003)
  • 2012 : Journey to the center of the earth (réenregistrement en studio 2012 limited edition)

Lien externe[modifier | modifier le code]