Space Oddity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Space Oddity est le deuxième album de David Bowie, sorti en novembre 1969.

Édité au départ par Philips au Royaume-Uni sous le titre David Bowie et par Mercury aux États-Unis sous le titre Man of Words / Man of Music, il fut réédité par RCA en 1972 sous le titre Space Oddity, sous lequel il est connu depuis.

Malgré le succès critique qu'il a obtenu et le succès de Space Oddity dans le classement de singles au Royaume-Uni[3], l'album a rencontré un échec commercial au Royaume-Uni[4]. Ce n'est qu'en 1972, où il triompha avec l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, que l'album Space Oddity est réédité et se classe à la 17e position du UK Albums Chart, classement des meilleures ventes d'album au Royaume-Uni[3].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Space Oddity 5:14
2. Unwashed and Somewhat Slightly Dazed 6:10
3. Don't Sit Down (retiré lors de la réédition en 1972) 0:39
4. Letter to Hermione 2:30
5. Cygnet Committee 9:30
6. Janine 3:19
7. An Occasional Dream 2:56
8. Wild Eyed Boy From Freecloud 4:47
9. God Knows I'm Good 3:16
10. Memory of a Free Festival 7:07

Personnel[modifier | modifier le code]

  • David Bowie ; voix, guitare 12 cordes, guitare acoustique, Stylophone, kalimba, orgue
  • Tim Renwick ; guitare électrique
  • Keith Christmas ; guitare acoustique
  • Mick Wayne ; guitares
  • Benny Marshall and friends ; harmonica

Musique de Film[modifier | modifier le code]

On peut entendre le titre Space Oddity dans les films C.R.A.Z.Y., Les Aventures de Mister Deeds, Eva (un film espagnol de Kike Maíllo, 2011), Moi et toi (2012), La Vie rêvée de Walter Mitty (2013) et Bird People (2014).

Reprise de la pièce[modifier | modifier le code]

En mai 2013, Chris Hadfield, astronaute canadien, a enregistré Space Oddity de la Station spatiale internationale (Expédition 35) pour marquer son retour sur terre et a ainsi contribué à la réalisation du premier clip vidéo dans l'espace.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Space Oddity »
  2. François Bellion, « Space Oddity: Chronique », Music Story (consulté le 26 mars 2009)
  3. a et b http://www.officialcharts.com/artist/_/david%20bowie/
  4. Christopher Sandford (1996, 1997). Loving the Alien: p.60