René-Édouard Caron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René-Édouard Caron
Image illustrative de l'article René-Édouard Caron
Fonctions
2e lieutenant-gouverneur du Québec
17 février 187313 décembre 1876
Monarque Victoria
Prédécesseur Narcisse-Fortunat Belleau
Successeur Luc Letellier de Saint-Just
Biographie
Date de naissance 11 octobre 1800
Lieu de naissance Sainte-Anne-de-Beaupré
Date de décès 28 janvier 1881 (à 80 ans)
Lieu de décès Sillery

René-Édouard Caron
Lieutenants-gouverneurs du Québec

René-Édouard Caron (Sainte-Anne-de-Beaupré, 21 octobre 1800 - Sillery, 13 décembre 1876) est un juriste et un homme politique québécois du XIXe siècle. Il fut le 2e lieutenant-gouverneur du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Augustin Caron, prospère cultivateur de Sainte-Anne-de-Beaupré, a été député de Northumberland à la Chambre d'Assemblée du Bas-Canada de 1808 à 1809 et de 1811 à 1814[1].

René-Édouard Caron effectue ses études au collège de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, puis au Petit séminaire de Québec, de 1813 à 1820. Il étudie ensuite le droit auprès d’André-Rémi Hamel et est admis au Barreau le 7 janvier 1826.

Le 16 septembre 1828, il épouse dans la cathédrale de Québec Marie-Vénérande-Joséphine Deblois, de qui il eut, entre autres, Adolphe-Philippe, député à la Chambre des communes et ministre, Corinne, épouse de Charles Fitzpatrick et mère d'Arthur Fitzpatrick, de même que Joséphine, épouse du juriste Jean-Thomas Taschereau et mère du premier ministre Louis-Alexandre Taschereau.

Liste des fonctions occupées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Assemblée nationale du Québec, Notice sur Augustin Caron, 1992.
  2. Fonds René-Édouard Caron (P26) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).