Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale et basilique ne doit pas être confondue avec une autre cathédrale de Québec.
Page d'aide sur l'homonymie D’autres édifices religieux sont nommés basilique Notre-Dame et cathédrale Notre-Dame.
Basilique-cathédrale
Notre-Dame de Québec
Photo de la basilique, de face sous la neige
Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec
Présentation
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Basilique
Début de la construction 1647
Fin des travaux 1930
Protection Monument historique classé (1966)

Lieu historique national (1989)

Site web www.nddq.org/
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Commune Québec
Coordonnées 46° 48′ 49″ N 71° 12′ 21″ O / 46.81361, -71.2058346° 48′ 49″ Nord 71° 12′ 21″ Ouest / 46.81361, -71.20583  

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec

La basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec est l'église primatiale du Canada et le siège de l'archidiocèse de Québec. Elle est située dans l'arrondissement historique du Vieux-Québec à Québec, accolée au Séminaire de Québec, face à l’hôtel de ville de Québec et bordée par la rue De Buade. Elle a été classée monument historique en 1966[1].

Notre-Dame de Québec est le plus ancien siège diocésain au nord du Mexique. C'est aussi l'église de la plus vieille paroisse d'Amérique du Nord. Elle est la première église à être élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie IX en 1874.

Logo du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame de Québec

Historique[modifier | modifier le code]

La première construction à l'emplacement actuel de la cathédrale date de 1647 sous le nom d'église Notre-Dame-de-Paix, la première messe y est célébrée en 1650. En 1664 est érigée la paroisse Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception.

Intérieur de la basilique

Après la création du diocèse de Québec (recouvrant alors toute la Nouvelle-France) en 1674, l'embellissement de l'église devenue cathédrale est effectuée selon les plans de l'architecte Claude Baillif (1635-1698) à l'époque de l'évêque François de Montmorency-Laval. Un nouvel agrandissement est ensuite effectué sous la direction de Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry de 1744 à 1749.

La cathédrale est ensuite détruite deux fois. Elle est tout d'abord ravagée par le bombardement des Britanniques lors du siège de Québec de 1759 et est reconstruite à partir de 1766 selon le plan antérieur tout en allongeant le sanctuaire.

Le 22 décembre 1922, l’église est à nouveau touchée par un incendie. On débute la restauration et la construction de l’église actuelle dès 1923 à partir d'anciens plans. Les travaux sont terminés en 1930.

La basilique-cathédrale est classée Monument historique le 23 juin 1966. Elle est désignée lieu historique national du Canada le 1er janvier 1989.

Ce lieu a reçu une Porte Sainte, la première à l'extérieur de l'Europe en 2014 en l'honneur du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame de Québec.

Porte Sainte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Porte Sainte.

La Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec est le lieu de la première Porte Sainte en Amérique, soit première hors de l'Europe et septième dans le Monde. Elle fut inaugurée en le dimanche 8 décembre 2013, jour de la solennité de l'Immaculée Conception, lors de l'ouverture des fêtes du 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame de Québec : Église-mère et première paroisse catholique d'Amérique du Nord, au Nord du Mexique et des colonies espagnoles, et siège primatiale de l'Église catholique qui est en Canada[2].

Extérieur
Intérieur

Personnalités inhumées dans la crypte[modifier | modifier le code]

De nombreuses personnalités, ecclésiastiques et laïques, sont enterrées dans la crypte située sous la basilique-cathédrale :

On y trouve notamment les sépultures de quatre importants gouverneurs de la Nouvelle-France :

Les évêques de Québec sont aussi inhumés dans la crypte.

Le tombeau de François de Laval.

Parmi eux, le premier évêque de la Nouvelle-France, Monseigneur François de Laval (1623-1708) (en poste de 1674 à 1688), repose à l’intérieur de la basilique-cathédrale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Jean Lemire (généalogie), maître-charpentier de métier, on lui commande en 1684 un clocher de chêne pour la tour sud de la cathédrale

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]