Star Wars : Le Pouvoir de la Force

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rahm Kota)
Aller à : navigation, rechercher
Star Wars
Le Pouvoir de la Force
Image illustrative de l'article Star Wars : Le Pouvoir de la Force

Éditeur LucasArts
Développeur LucasArts

Krome Studios (Wii, PSP)
n-Space (NDS)
Aspyr (Windows et Mac OS X)


Date de sortie Consoles
Icons-flag-us.png 16 septembre 2008
Icons-flag-eu.png 19 septembre 2008

PC sous titré Ultimate Sith Edition
Icons-flag-eu.png 4 décembre 2009
Genre Action, beat them all
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Console(s) portable(s)
Média B-RD (PlayStation 3)
DVD (Xbox 360, PC)
Disque optique (Wii)
Cartouche (NDS)
UMD (PSP)

Évaluation PEGI : 16+

Star Wars : Le Pouvoir de la Force (Star Wars: The Force Unleashed en version originale) est un jeu d'action développé par LucasArts en collaboration avec ILM, sorti en septembre 2008. Le jeu est disponible sur les consoles de salon PlayStation 2, PlayStation 3, Wii, Xbox 360 et les consoles portables Nintendo DS et PSP. Il existe une version Windows et Mac OS X du jeu.

L'histoire a également été déclinée en roman et bande dessinée. Ce type de déclinaison « tout sauf le film » était déjà apparu pour Les Ombres de l'Empire. Le jeu se situe entre l'épisode III et l'épisode IV, et raconte la naissance de l'alliance rebelle et l'histoire de l'apprenti secret de Dark Vador. Cependant, le 14 décembre 2013, Pablo Hidalgo annonce officiellement que Le Pouvoir de la Force n'est plus canon dans la continuité de l'univers étendu.

Une suite est sortie en octobre 2010 : Star Wars : Le Pouvoir de la Force II.

Principe et histoire[modifier | modifier le code]

Basé sur l'univers Star Wars, le jeu se déroule entre La Revanche des Sith et Un nouvel espoir. Le joueur incarne l'apprenti secret de Dark Vador et doit l'assister dans sa croisade contre les Jedi.

À en croire un article paru dans Lucasfilm Magazine n°65, la novélisation du jeu vidéo (écrite par Sean Williams) aurait été approuvée par George Lucas lui-même comme étant un volet officiel de la saga. Particularité assez rare pour être soulignée puisque de nombreux produits utilisant la licence Star Wars sont par défaut considérés comme faisant partie de l'univers étendu.

L'histoire débute sur Kashyyyk la planète des Wookies, juste après la fin de la Guerre des clones. Dark Vador alias Anakin Skywalker apprend que les Wookies cachent un chevalier Jedi, Kento Marek. Vador se rend en personne sur la planète pour trouver ce Jedi. Cette première mission est en réalité un didacticiel qui permettra au joueur de se familiariser aux commandes du jeu. Lorsque Vador trouve le Jedi, c'est le premier ennemi que le joueur affrontera. Vador en vient donc logiquement à vaincre ce Jedi. Mais avant de porter le coup de grâce, le sabre laser du Seigneur Sith lui est retiré de sa main par la Force. Vador se retourne et voit un jeune garçon, qui n'est autre que le fils de Kento Marek. Le Seigneur Noir sent la Force émaner du petit garçon... À ce moment-là, Dark Vador sent que le potentiel du jeune garçon peut être exploité, c'est alors qu'il tue les impériaux qui arrivent sur les lieux et prend l'enfant sous son aile...

On retrouve l'enfant quelques années plus tard. Il est devenu un jeune homme et durant ces années passées avec son nouveau Maître, il a appris l'art qu'est le côté Obscur de la Force. Son maniement du sabre laser sert à se défendre ou blesser, mais pas à tuer : ses pouvoirs psychiques ont cette fonction. Mais ce fut un entraînement très dur, notamment en raison du droïde PROXY, chargé de servir l'apprenti, mais aussi de le défier régulièrement afin de le tuer. Cependant, Dark Vador décide de mettre à l'épreuve son jeune apprenti et lui donne pour mission d'éliminer Rahm Kota, un survivant Jedi à l'ordre 66 qui s'était emparé d'une usine de vaisseaux TIE de l'Empire Galactique, en orbite autour de la planète Nar Shaada. Lorsqu'il arrive à son vaisseau, il découvre que son pilote est une jeune femme et est troublé. Après avoir fait connaissance avec celle-ci, nommée Juno Eclipse, Starkiller se rend à l'usine de chasseurs.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Galen Marek (sous le pseudonyme Starkiller), apprenti secret de Dark Vador.(VF:Cyrille Monge)
  • Dark Vador, grand seigneur Sith responsable de l'armée impériale.(VF:Saïd Amadis)
  • Empereur Palpatine ou Dark Sidious, grand Empereur de l'Empire Galactique.(VF:Yves-Marie Maurin)
  • Shaak Ti, maître Jedi Togruta retranché sur Felucia après avoir survécu à l'Ordre 66.(VF:Nathalie Homs)
  • Rahm Kota, maître Jedi ayant survécu à l'Ordre 66.(VF:Denis Boileau)
  • Maris Brood, apprenti Jedi Zabrak formée par Shaak Ti sur Felucia.(VF:Florence Dumortier)
  • Juno Eclipse, la plus jeune pilote de l'Empire, qui conduit le Rogue Shadow, vaisseau de l'apprenti de Dark Vador.(VF:Françoise Cadol)
  • PROXY, un droïde unique en son genre qui est un peu ce que C-3PO était à Anakin Skywalker dans sa jeunesse. Capable de prendre diverses apparences, il fait office de téléphone portable pour Starkiller. Il a aussi reçu l'ordre de Dark Vador de tenter régulièrement de tuer le jeune garçon, afin de lui apprendre à ne jamais baisser sa garde.(VF:Pierre Tessier)
  • Kazdan Paratus. Alors qu'il n'était encore qu'un Padawan, Kazdan Paratus montrait déjà des prédispositions surprenantes pour tout ce qui avait rapport à la technologie, et une aversion pour tous les exercices physiques qui entraient dans la formation d'un Chevalier. Il aurait vite été renvoyé du Temple Jedi si la vivacité de son intelligence ne lui avait pas permis de réussir les épreuves. Passé maître dans l'art de la mécanique et de la robotique, Paratus utilisa ses capacités créatives pour triompher de son maître dès sa première tentative, là où de nombreux autres avaient échoué avant lui. En construisant un droïde de combat très sophistiqué, et grâce à sa maîtrise de la Force, Kazdan avait su parfaitement négocié les épreuves. Le Conseil, impressionné par ses performances, lui accorda finalement le titre honorifique de Chevalier Jedi et fit de lui l'un des instructeurs de l'Académie des Padawans. Au fil des ans, Kazdan Paratus créa une véritable armée de droïdes pour assister les futurs Chevalier Jedi dans leur formation. Il ne prit que rarement part aux combats, mais sa maîtrise des énergies cinétiques et de la Force lui permettait d'animer des droïdes de façon incroyablement réaliste. Quand la Guerre des Clones éclata, Kazdan accepta de prendre part aux combats en tant que général, voyant là une occasion unique d'affronter les droïdes de combat avancés de la Confédération et de les étudier de plus près. Pour se déplacer plus facilement sur le champ de bataille, ce Jedi minuscule se fabriqua un harnais monté sur de longues pattes semblables à celles d'une araignée. Cette invention conféra à Kazdan une vitesse et une agilité étonnantes qui, alliées à une parfaite maîtrise de sa pique-sabre laser, lui permis de détruire à lui seul des légions entières de droïdes de la Confédération. Durant les derniers jours de la Guerre des Clones, Kazdan retourna au Temple Jedi, où il continua de former de jeunes Padawans. Quand l'Ordre 66 conduisit Dark Vador devant les portes du Temple, il fut pris de panique. Alors que les autres Jedi tentaient courageusement de repousser le Seigneur Noir et son armée de Clones, Kazdan décida de quitter Coruscant à bord d'un cargo, n'emportant rien d'autre avec lui que ses outils et quelques prototypes de droïdes. Rongé par la mauvaise conscience, déterminé à lever une armée de droïdes qui viendrait à bout de Dark Vador et l'Empereur, Kazdan s'exila sur Raxus Prime, un monde distant servant de décharge galactique. Mais avec le temps, il devint un ermite paranoïaque, apeuré et résigné. Sa dévotion à l'Ordre Jedi se transforma en obsession : il entreprit d'en ressusciter tous les membres en recyclant la ferraille qui l'entourait, allant jusqu'à bâtir une réplique parfaite du Temple et de la salle du Conseil. Sa folie le rendit extrêmement dangereux. Il luttera au péril de sa vie pour défendre ce qu'il avait pu construire, invoquant la Force pour faire surgir de redoutable droïdes et éradiquer toute menace. Il fut tué par Starkiller, l'apprenti secret de Dark Vador, sur ordre de ce dernier.(VF:Jacques Albaret)
  • Leia Organa, grande figure de la rébellion, fille adoptive de Bail Organa.(VF:Nathalie Homs)
  • Kento Marek, chevalier jedi, père de Starkiller. (VF:Pascal Germain)
  • Ozzik Sturn, chef des forces armées de l'Empire Galactique sur Kashyyyk.(VF:Patrice Baudrier)
  • Dark Desolous seigneur Sith pau'an (VF: Patrick Borg) (seulement present dans la version WII, PS2 et PSP)
  • Dark Phobos seigneur Sith Theelin (seulement present dans la version WII, PS2 et PSP)

Ennemis[modifier | modifier le code]

  • Luke Skywalker, (VF:Serge Thiriet)
  • Stormtrooper (VF:Xavier Fagnon), soldats de l'armée impériale.
  • Feluciens, ennemis redoutables rencontrés sur la planète Felucia et capables de dresser des Rancors.
  • Rodiens, redoutables chasseurs de prime parcourant la galaxie à la recherche d'un petit travail à effectuer.
  • Rancors, gigantesques créatures puissantes présentes sur la planète Felucia.
  • Sarlacc, sorte de ver géant dont la gueule béante forme un précipice dans le sable. Présent sur Félucia ainsi que sur Tatooine.
  • Gardes de Dark Sidious
  • TR-TT et autres mécanoïdes de l'Empire Galactique.
  • Miliciens de maître Rahm Kota.
  • Wookiees, terribles guerriers de la planète Kashyyyk.
  • Twilek (VF:Sophie Riffont)

Planètes et endroits visités[modifier | modifier le code]

  • Usine de chasseurs TIE, usine produisant des véhicules impériaux, en orbite de Nar Shaddaa.
  • Raxus Prime, planète décharge infestée de ferrailleurs Rodiens.
  • Félucia, planète organique recouverte de plantes toxiques. Endroit inhospitalier.
  • Empirique (vaisseau-scientifique impérial).
  • Bespin (Cité des Nuages).
  • Kashyyyk, planète natale des Wookies.
  • Félucia, où une bataille fait rage entre les Féluciens et l'Empire Galactique.
  • Raxus Prime, (usine impériale de construction de super destroyers).
  • Étoile Noire, encore en chantier.

Lieux supplémentaires (missions bonus sous forme de contenu à télécharger) :

  • Vestiges du Temple Jedi sur Coruscant.
  • Palais de Jabba le Hutt sur Tatooine.
  • Base Echo sur Hoth (refuge des Rebelles sur la planète des glaces).

Note : les missions sur Tatooine et Hoth forment la suite de la fin alternative du jeu Le Pouvoir de la Force (fin dans le Côté Obscur).

  • Nar Shaddaa (uniquement sur PlayStation 2), lune de Nal Hutta recouverte d'urbanisation.

Véhicules[modifier | modifier le code]

  • Rogue Shadow, vaisseau espion de l'Apprenti secret.
  • AT-ST (TR-TT en Français) , véhicules bipèdes de reconnaissance contrôlés par les soldats de l'armée impériale.
  • AT-AT (TB-TT), autre sorte de puissants robots, quadrupèdes cette fois ci, appartenant à l'armée impériale.

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Le jeu utilise les dernières technologies utilisées dans un jeu vidéo :

  • Digital Molecular Matter (DMM), par Pixelux Entertainment (réalisme des propriétés physiques de l'environnement)
  • Euphoria par NaturalMotion Ltd. (simulation de comportement des PNJ à l'instar de GTA IV)

Le système Havok Physics est également exploité.

La version Wii comporte un Mode Versus où on peut incarner un Jedi ou un Sith dans une arène, mais cependant, elle semble dépourvue de la technologie Euphoria, et les capacités des autres technologies semblent abaissées.

Le jeu est sorti sur Microsoft Windows et Mac OS X en fin d'année 2009.

Divers[modifier | modifier le code]

Sam Witwer incarne Galen Marek, il a prêté son visage au jeu ainsi que sa voix dans la version originale. Nathalie Cox incarne Juno Eclipse et quant à Rahm Kota, il est incarné par Cully Fredricksen. L'actrice américaine Adrienne Wilkinson a servi de modèle pour créer le personnage Maris Brood. Elle a par ailleurs donné sa voix au personnage de la version anglophone[1].

Ultimate Sith Edition[modifier | modifier le code]

Cette édition regroupe le jeu original et toutes les extensions du Pouvoir de la Force (normalement téléchargeables mais payantes sur le PlayStation Store et le Live). Il s'agit d'une suite alternative du Pouvoir de la Force, dans le cas où le joueur termine la partie du Côté Obscur : Starkiller prend la place de Dark Vador après l'avoir terrassé. Il devient le nouvel exécuteur de l'Empereur et est chargé par ce dernier d'effectuer des missions :

"Tatooine" où nous rencontrons Ben Kenobi et Boba Fett. "Hoth" où nous rencontrons cette fois-ci Luke Skywalker. "Temple Jedi" où vous devez affronter votre côté obscur.

L'Ultimate Sith Edition est sortie pour l'automne 2009 sur PlayStation 3, Xbox 360, PC (Windows et Mac OS X).

Autres supports[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Le Pouvoir de la Force : Adaptation du jeu vidéo en roman par Sean Williams paru en français chez Fleuve noir

Comics[modifier | modifier le code]

Le Pouvoir de la Force : Adaptation du jeu vidéo en comics, paru en français aux éditions Delcourt

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]