Alliance rebelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emblème de l'Alliance Rebelle

L'Alliance rebelle, ou de son nom officiel Alliance pour la Restauration de la République, est une organisation armée fictive de la galaxie Star Wars qui affronte l'Empire galactique.

Elle est dirigée par Bail Organa (mort quand l'étoile noire détruit Alderaan) et puis Mon Mothma, et a été fondée en l'an 2 av. BY avec le traité de Corellia par Galen Marek, Mon Mothma et Bail Organa notamment. Elle trouve en partie son origine de rébellions sur les planètes Alderaan, Chandrila et Corellia.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans Star Wars : le Pouvoir de la force, il est avoué que c'est l'apprenti de Dark Vador qui a formé cette Alliance rebelle. Par procuration c'est Dark Vador qui a contribué à la création de l'Alliance rebelle afin de mettre à jour les opposants à l'Empire ; Starkiller (apprenti de Vador) a donc eu pour mission de trouver les opposants et de les unir sous la bannière d'une alliance qui s'opposerait à l'Empire. Malheureusement, et cela grâce à l'influence du Jedi aveugle Rham Kota, l'apprenti Sith Starkiller retrouva le chemin du côté lumineux de la Force et donna sa vie afin de sauver les sénateurs Bail Organa, Mon Mothma et Garm Bel Iblis qui formèrent la véritable première armée rebelle. Bail Organa et Mon Mothma ont toujours critiqué publiquement l'Empereur et son régime au Sénat galactique.

Le symbole de l'Alliance rebelle, connu de tous comme symbole d'espoir, fut choisi afin de rendre hommage au Jedi Starkiller ayant donné sa vie, ainsi le symbole de sa famille, retrouvé dans la maison familiale du Jedi sur Kashyyyk est devenu l'emblème de la rébellion. C'est aussi le soir où a été choisi ce symbole, que le groupe de sénateurs et le jedi Rham Kota décidèrent officiellement de former l'Alliance rebelle, dans la maison familiale de Starkiller sur Kashyyyk.

Ses membres rescapés décidèrent de former une organisation pour lutter contre l'Empire galactique. C'est ainsi que les sénateurs Mon Mothma de Chandrila, Bail Organa d'Alderaan et Garm Bel Iblis de Corellia fondèrent l'Alliance rebelle. L'Alliance était au départ un assemblage hétéroclite de toutes les espèces qui subissaient le joug de l'Empire. Parmi les membres les plus illustres de la Rébellion on compte notamment le Jedi Luke Skywalker, le contrebandier Han Solo, ou encore la Princesse Leia Organa.

Peu à peu, en menant des attaques surprises ici et là, l'Alliance parvient à s'attirer la sympathie de nombreux peuples, et à recruter de nombreuses créatures de tous horizons. La destruction de la planète Alderaan (qui tue le sénateur Bail Organa), par l'Étoile Noire, la superstation spatiale de l'Empire, ne fait qu'accélérer le mouvement.

L'Alliance remporte, contre toute attente et avec une poignée de chasseurs, la première bataille importante de la Guerre civile galactique, la bataille de Yavin, où elle parvient à détruire l'Étoile Noire. Les destructions successives d'Alderaan et de l'Étoile Noire, ont fait basculer de nombreux mondes sous l'égide de la rébellion (vaisseaux impériaux rebellés, réseau Bothan, Mon Calamari un peu plus tard).

L'Empire, bien décidé à réagir, met dès lors tout en œuvre pour trouver la base des Rebelles et la détruire. C'est essentiellement par la recherche de Luke Skywalker menée par Dark Vador, que la base des rebelles a été trouvée puis anéantie. L'Alliance est attaquée sur Hoth et mise en déroute lors de la célèbre bataille de Hoth, malgré une résistance acharnée et la destruction de plusieurs TB-TTs avec du matériel obsolète ou ayant subi les rigueurs du froid de Hoth.

Peu après, avec l'entrée dans l'Alliance de la planète Dac, la flotte rebelle se dote de puissants croiseurs stellaires (les croiseurs Mon Calamari, qui sont des vaisseaux de croisières reconvertis, et ne pouvant être pilotés que par des Calamariens, ce qui assura à l'Alliance que l'Empire ne pouvait s'en emparer tant que les Mon Calamariens lui seraient fidèles) aptes à rivaliser avec les croiseurs impériaux (seuls le croiseur impérial 2 et les super destroyers étaient de par leur conception dotés d'une plus grande puissance de feu). Le mouvement sort alors de l'ombre dans laquelle il se réfugiait, et affronte l'Empire de façon plus directe, car si la Flotte rebelle pouvait à présent abattre de puissants bâtiments impériaux, elle ne pouvait toutefois rivaliser avec la puissance de la flotte impériale. Le fait que les croiseurs Mon Calamaris aient rejoint l'Alliance incita d'autres industries et planètes à les armer, ainsi, le croiseur Dauntless et le croiseur Bullwark rejoignirent les rangs de l'Alliance rebelle. Ayant appris la construction d'une seconde Étoile de la Mort en orbite d'Endor grâce aux espions bothans, la flotte de l'Alliance fait mouvement en masse et attaque la station, où se trouve la flotte personnelle de Vador composée de Destroyers stellaires impériaux et du célèbre super destroyer Executor, le premier super destroyer construit par l'Empire. . Elle aligne 14 croiseurs, 7 mon calamaris et 7 dauntless. 12 croiseurs repartent, la totalité de la flotte de l'Alliance n'était pas présente, puisqu'elle disposait de bullwark qui n'ont pas été engagés dans la bataille, tant ils étaient précieux. Lors de la bataille d'Endor, les Rebelles sortent à nouveau vainqueurs. Palpatine est tué (En réalité seul son corps est vaincu et il mettra dix ans à rejoindre Byss où il a entreposé des clones de lui-même), et l'Empire est vaincu, car sans l'Empereur il n'est plus que son ombre, il faudra plusieurs décennie pour que le Nouvel Empire Galactique lui succède avec une nouvelle dynastie d'empereurs.

Peu de temps après cette éclatante victoire, célébrée dans toute la Galaxie, la Rébellion prend fin et Mon Mothma proclame la création de la Nouvelle République, après la prise de Coruscant qui nécessita un siège de trois ans, mais la Nouvelle République ne fera pas long feu car elle n'aura duré qu'une vingtaine d'année.

Chronologie de l'Alliance[modifier | modifier le code]

2 av. BY[modifier | modifier le code]

  • L'apprenti Sith secret de Dark Vador chasse les Jedi survivants, puis met en place le projet d'une armée alliance résistante sous les ordres de Vador, afin de mettre à jour les opposants à l'Empire Galactique.
  • Le traité Corellien est signé par des groupes de résistance provenant des planètes Corellia, Chandrila et Alderaan. Le traité permet la création officielle de la Résistance Rebelle et nomme Mon Mothma au poste de commandant stratégique.

1 av. BY[modifier | modifier le code]

  • Bataille de Kamino (GCG) Assailli par les visions de Juno Eclipse, le clone de Starkiller était obnubilé par l’idée de la retrouver et de la sauver. Il demanda pour cela l’aide du général Rahm Kota afin d’attaquer le centre de clonage de Kamino, aux mains de Dark Vador.

An 0, Bataille de Yavin[modifier | modifier le code]

  • Obi-Wan Kenobi et Luke Skywalker quittent la planète Tatooine transporté par Han Solo et Chewbacca dans le Faucon Millenium en compagnie des droïdes R2-D2 et C-3PO
  • Destruction d'Alderaan par l’Étoile Noire :
    • Génocide (dont l'un des dirigeants de l'Alliance : Bail Organa).
    • Forte augmentation de sentiments d'injustice et de révolte dans la galaxie.
  • Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca sauvent la princesse Leia prisonnière sur l'Étoile Noire.
  • Dark Vador tue Obi-Wan Kenobi.
  • Bataille de Yavin :
    • Destruction de l'Étoile Noire.
    • Valorisation de l'Alliance rebelle.
    • Une importante partie du peuple, opposé à l'Empire depuis longtemps ou révolté par la destruction d'Alderaan rejoint l'alliance.

Bataille de Hoth[modifier | modifier le code]

  • Un convoi de l’Alliance Rebelle en route vers Hoth est attaqué sur Derra IV par un escadron Impérial, dont le célèbre 181e escadron de Tie. Tous les Rebelles sont tués, dont le commandant Narra, chef de l’Escadron Rouge.
  • Bataille de Hoth
  • Luke Skywalker commence sa formation de Jedi sous la tutelle du Maître Jedi Yoda sur Dagobah.
  • Han Solo est congelé dans la carbonite.
  • Révolte sur Bespin
  • Combat aux sabres laser entre Dark Vador et Luke Skywalker

Bataille d'Endor[modifier | modifier le code]

  • Bataille d'Endor
  • Dark Vador meurt après avoir tué l’Empereur Palpatine en voulant sauver son fils Luke Skywalker
  • L’Alliance Rebelle devient l’Alliance des Planètes Libres, une organisation temporaire, en attendant qu’un gouvernement plus conventionnel soit créé.
  • Une flotte d’invasion Rebelle voyage jusqu’en territoire Ssi-ruuvi peu après l’incident de Bakura. La flotte découvre que les Ssi-ruuk pansent leur blessure après une terrible bataille contre une race inconnue, qui sera découverte quelque temps plus tard sous le nom de Chiss. Après une bataille aboutissant en impasse, Mon Mothma ordonna à la flotte de retourner en territoire républicain, satisfait de savoir que les Ssi-ruuk n’étaient plus en mesure d’organiser une nouvelle invasion.
  • La Nouvelle République est formée
  • Jacen Solo et Jaina Solo naissent de Leia Organa et de Han Solo.

Organisation[modifier | modifier le code]

Homme en uniforme de soldat rebelle.
Cosplay de soldat rebelle lors de Générations Star Wars et Science Fiction 2014.

Lors de sa création l’Alliance rebelle est dirigée par ses trois fondateurs : Bail Organa d'Alderaan, Mon Mothma de Chandrila et Garm Bel Iblis de Corellia. Bail meurt lors de la destruction de sa planète (mais il est par contre remplacé par sa fille adoptive Leia Organa) et Garm va quitter l’Alliance prétendant que Mon Mothma n’est attirée que par le pouvoir. C’est donc cette dernière qui dirige l’Alliance Rebelle, mais pour prouver que le pouvoir ne l’intéresse pas elle met au point un vote bi-annuel mettant en jeu son poste, mais personne ne voulu la remplacer.

Contrairement à l’Empire où Palpatine a tous les pouvoirs, l’Alliance Rebelle est dirigée par un Conseil Consultatif avec à sa tête Mon Mothma. Ce conseil de sept membres forme le Haut Commandement de l’Alliance. Chaque membre a un rôle de ministre au sein de la Rébellion. Leurs rôles très variés vont de l’espionnage à la contre propagande impériale en passant par la production de vaisseaux pour la flotte.

L’Alliance Rebelle est divisée en deux Gouvernements différents : Le Gouvernement Civil et le Gouvernement Militaire. Le Gouvernement Civil est dirigé par Mon Mothma et le Haut Commandement. Il se charge des relations diplomatiques entre le mouvement et les différentes planètes. Cet organisme s’occupe également des transports des troupes et des ravitaillements à effectuer dans les différentes bases. Le Gouvernement Militaire est sous l’autorité de Mon Mothma également mais c’est l’Amiral Ackbar qui dirige essentiellement l’organisme. Cette partie gère les soldats, les pilotes et la flotte militaire de l’Alliance mais la section la plus importante est le Service des Renseignements Rebelle. Les agents qui la forme sont les meilleurs espions de la galaxie et fournissent des informations vitales au mouvement. Sans eux aucune bataille ne peut être gagnée.

L’Alliance Rebelle a donc réussi à battre contre toute attente le puissant Empire Galactique grâce à ses soldats dévoués à la cause et aux stratèges qui ont réussi à vaincre les tactiques impériales malgré un effectif beaucoup plus faible. Sans leurs interventions et leurs sacrifices la galaxie serait encore sous le joug de l’Empire.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Héros Rebelles de Le Pouvoir de la Force sorti sur Xbox 360, Wii, PS2 et PS3.

  • Juno Éclipse : une Pilote Impériale ayant rejoint Starkiller sous les Ordres de Dark Vador.
  • Starkiller : Guerrier Sith, apprenti de Dark Vador, ayant pour mission de former une Alliance Rebelle sous les ordres mêmes de Dark Vador. celui-ci se sacrifia pour sauver les dirigeants Rebelles. Starkiller devint Jedi, son Symbole Familial devint le Logo Officiel de la Rébellion.
  • Général Kota : Ancien maitre Jedi que Starkiller a rendu aveugle durant sa première mission, celui-ci devint le maitre de Starkiller jusqu'à la bataille entre l'Empereur et Starkiller.

Force militaire[modifier | modifier le code]