Krome Studios Melbourne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Krome Studios Melbourne était un développeur, éditeur et distributeur australien de jeux vidéo. C'était l'un des studios de développement indépendant les plus importants du monde qui a compté jusqu'à 400 employés. Krome avait des studios à Brisbane, Adélaïde et Melbourne. Le studio a été créé en 1999 par Robert Walsh. D'abord appelé Beam Software, le studio australien est racheté par Infogrames en 2000 et devient alors Melbourne House. Il est ensuite racheté par Krome Studios en 2006 et change à nouveau de nom pour Krome Studios Melbourne.

En 2010, Krome Studios avait développé plus de 19 titres à succès sur diverses plateformes, à l'image de Ty, le Tigre de Tasmanie, propre licence de Krome. Suite à de mauvais chiffres de ventes, Krome Studios a fermé ses portes au mois d'octobre 2010[1].

En juillet 2012, Krome Studios réouvre à Fortitude Valley et annonce le retour de son célèbre Ty, le Tigre de Tasmanie. Depuis, Ty a eu droit à une version iOS (en 2012) et une version PC (en 2013). Un mini-jeu Facebook (Bush Recue HQ) est également en version bêta. Krome Studios a développé d'autres jeux iOS comme Playmaker et Whole Wide World ainsi que le jeu Toy Soldiers: Boot Camp pour Windows Phone 7.

Historique[modifier | modifier le code]

Création de Krome Studios Melbourne[modifier | modifier le code]

Krome Studios Melbourne, anciennement Melbourne House, est un studio de développement de jeu vidéo piloté par Krome Studios et basé à Melbourne en Australie. Il a été fondé en 1980 sous le nom de Beam Software par Alfred Milgrom et Naomi Besen. Le nom, Beam, est la contraction des initiales des noms des fondateurs[réf. nécessaire].

Il a d'abord été connu pour les jeux The Way of the Exploding Fist pour Amstrad CPC, ZX Spectrum, BBC Micro, Acorn Electron, Commodore 64 et Commodore 16, The Hobbit en 1982 pour (ZX Spectrum, Commodore 64, Amstrad CPC and BBC Micro) et Sherlock en 1984 pour ZX Spectrum et Commodore 64. Melbourne House est une des rares compagnies de jeux vidéo à avoir longtemps survécu, en étant un des plus importants studios d'Australie pendant sa longue existence.

Années 90[modifier | modifier le code]

Dans le début des années 1990, Melbourne House s'est établi dans leur pays d'origine avec des titres tels que Aussie Rules Footy et International Cricket pour NES. En 1993, ils ont sorti Shadowrun, qui s'est avéré le début d'une belle aventure sur le marché RPG, se traduisant aujourd'hui par l'existence d'une petite mais dévoue base de fans. Dans le milieu des années 1990, Melbourne House a trouvé le succès avec des titres PC tels que Krush Kill 'n' Destroy (KKND), et sa suite KKND2: Krossfire. Malheureusement, KKND2 est sorti en Corée du Sud avant de sortir sur le marché américain et des versions pirates du jeu furent disponibles sur internet bien avant sa sortie en magasin...

Ils furent les développeurs des versions 32-bits de The Lost Vikings pour la Saturn, la PlayStation et le PC en 1996. Ils ont aussi aidés à produire des jeux SNES tels que WCW SuperBrawl Wrestling, Smash TV (jeu vidéo) et une version de International Cricket sorti sous le nom Super International Cricket. Ils ont porté le jeu Saturn Bug! vers Windows 3.x en août 1996.

Ils ont entre autres participé à la création de Alien Earth, un Jeu de stratégie de l'époque en 1998), et de Back to the Future Part III, un jeu inspiré de la saga du même nom. Ils avaient alors comme partenaire Playmates Interactive.

Récemment[modifier | modifier le code]

Le studio a développé les jeux de course DethKarz et GP500, peu avant qu'ils soient acquis par Infogrames, consolidant une réputation dans le domaine des jeux de course avec Test Drive: Le Mans et Looney Tunes: Space Race (tous deux sur Dreamcast et sur PlayStation 2), suivi de Grand Prix Challenge pour PlayStation 2, avant une aventure désastreuse dans le domaine du third-person shooter nommé Men in Black II: Alien Escape sur PlayStation 2 et GameCube.

En 2004, ils ont sorti Transformers sur PlayStation 2. Le jeu a atteint des sommets de ventes au Royaume-Uni pour la PlayStation 2, en faisant un des plus grands succès commerciaux récents de Melbourne House.

Le studio a récemment fini de travailler sur les versions PlayStation 2 and PlayStation Portable et Xbox 360 du titre Test Drive: Unlimited.

En 2006 Krome Studios a annoncé qu'ils avaient acquis Melbourne House auprès de Atari et que le studio deviendrait Krome Studios Melbourne[2].

Depuis, leurs dernières productions sont issues des deux premiers opus de la nouvelle trilogie de Spyro avec The Legend of Spyro: A New Beginning et The Legend of Spyro: A Eternal Night sur consoles de salon.

Krome garde une certaine autonomie en lançant des partenariats par exemple avec Microsoft et Rare pour la conception quasi intégrale de Viva Piñata: Party Animals.

Ludographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]