Hardcore mélodique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Punkcore mélodique)
Aller à : navigation, rechercher

Hardcore mélodique

Origines stylistiques Punk hardcore, pop punk, punk rock, rock progressif, rock alternatif, post-punk
Origines culturelles Fin des années 1980 ; Drapeau des États-Unis États-Unis
Instruments typiques Chant, guitare, basse, batterie
Popularité Faible à moyenne
Voir aussi Metalcore mélodique

Genres dérivés

Skate punk, youth crew

Le hardcore mélodique (ou melocore) est un sous-genre musical du punk hardcore usant principalement de mélodies dans son jeu de guitare. Il se caractérise par des morceaux rapides de batterie et de riffs mélodiques. La plupart des anciens groupes de hardcore mélodique, comme All et Strung Out, s'inspiraient de groupes de punk moderne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le hardcore mélodique émerge initialement de la scène hardcore de Los Angeles, avec des groupes comme les Descendents qui se sont formés en 1978[1]. Bad Religion, formé dans la vallée de San Fernando en 1979, joue dans la même veine[2] avec l'enregistrement de leur classique How Could Hell Be Any Worse? en 1981[3]. L'EP de The Faith, Subject to Change (1983), est considéré comme le premier album de hardcore mélodique et aussi importante que la musique composée par Bad Religion ou The Descendents ; la scène toute entière serait différente sans ces précurseurs[4]. Ce groupe originaire de Washington D.C. et leur dernier album repoussent les limites imposées dans le post-hardcore[5].

Dag Nasty est le groupe fondateur du genre, formé pendant les années 1980 à D.C., avec Brian Baker (ex-membre de Minor Threat) à la guitare, puis avec le second chanteur Dave Smalley du groupe DYS au chant. En 1988, le groupe All collabore avec son nouveau chanteur, Dave Smalley désormais ex-membre de Dag Nasty[3]. Gorilla Biscuits (en) sont originaires de la scène hardcore des années 1980 et influencent particulièrement la scène avec leur album Start Today.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le hardcore mélodique est distinct de l'emo et du pop punk, bien que ces genres soient souvent combinés. En effet, certains groupes inconditionnels de chants mélodiques partagent des origines communes de scène avec les genres emo et pop punk. Le hardcore mélodique unit la donc vitesse et la puissance du hardcore classique à une plus grande dose de mélodie, puis par la suite à l'introduction du son pop punk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Descendents were the model for all 'melodic' HC that followed. Blush, Steven and Petros, George; American hardcore: a tribal history ; Los Angeles: Feral House: Distributed by Publishers Group West, 2001. (OCLC 48658495). Part Two. LA: How Could Hell Be Any Worse? p. 79.
  2. (en) Peter Jandreus, The Encyclopedia of Swedish Punk 1977–1987, Stockholm: Premium Publishing, 2008, p. 11.
  3. a et b (en) American Hardcore, p. 80.
  4. (en) « Faith Subject to Change and First Demo », Drowned in Sound,‎ (consulté le 11 août 2012).
  5. (en) « Faith/Void Split », Sputnikmusic,‎ (consulté le 22 août 2012).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sharpe-Young, Garry, New wave of American heavy metal, New Plymouth, New Zealand: Zonda Books, 2005. (OCLC 71843078)
  • (en) Larkin, Colin, The Guinness encyclopedia of popular music; Enfield, Middlesex, England: Guinness Pub. ; New York: Stockton Press, 1995. (OCLC 32949294)
  • (en) Budofsky, Adam ; Heusel, Michele; Dawson, Michael Ray and Parillo, Michael, The drummer: 100 years of rhythmic power and invention; Cedar Grove, NJ: Modern Drummer Publications ; Milwaukee: Exclusively distributed by Hal Leonard Corp., 2006. (OCLC 65063692)