Pornogrind

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pornogrind

Origines stylistiques Grindcore, Goregrind
Instruments typiques Guitare, basse, batterie
Popularité Années 1990 et 2000 En Europe (Belgique, Pays Bas, Rép Tchèque, Allemagne...), Asie (Japon), Afrique du Sud, Amérique du Nord et Centrale

Genres dérivés

Goregrind

Le pornogrind (aussi appelé Porngrind) est un sous genre du Goregrind. Ce courant musical se distingue par un vocabulaire extrêmement cru, et, comme son nom l'indique, faisant référence à la pornographie.

Histoire[modifier | modifier le code]

On considère le groupe allemand Gut comme le fondateur de ce genre musical, par sa musique lente, ses vocaux retouchés (technique du pitch-shift) ainsi que ses textes centrés sur la pornographie (souvent morbide). Avant Gut, le groupe Meat Shits produisait déjà une musique similaire, plus proche cependant du Noisecore, dont les textes étaient eux aussi centrés sur la pornographie. En France, c'est le groupe Gronibard qui a contribué à populariser ce style. Cependant, les références pornographiques étaient plus dans un but humoristique plutôt que choquant. La scène est aujourd'hui présente dans le monde entier, aussi bien en France (Herpes de Crachat de Fillette) qu'au Japon (Sex Diary, Bathtub Shitters). C'est en République Tchèque que la scène est la plus présente, avec des groupes comme Jig-Ai ou encore Rubufaso Mukufo.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

On reconnaît le Pornogrind par deux caractéristiques :

  • Visuelles: C'est la principale différence entre le Goregrind et le Pornogrind. Là ou le Goregrind montre souvent des photographies de cadavres mutilés ou des illustrations sanglantes, le Pornogrind cultive une facette plus choquante. Les couvertures de CD sont souvent des illustrations pornographiques (voire des photographies). Le Pornogrind cultive la provocation facile avec cette imagerie. En effet, rares sont les groupes de Pornogrind cherchant à faire passer un message particulier.
  • Musicales: Une chanson type de Pornogrind commence par un sample (souvent long) tiré d'un film (pornographique ou non) avant de démarrer sur un riff de guitare simple, vite suivi par la batterie. Les vocaux sont souvent retouchés, c'est l'une des similitudes avec le Goregrind. La ou le Grindcore pratique une musique très rapide et directe, le Pornogrind présenté des constructions beaucoup plus lente et groovy (Cock and Ball Torture).

Quelques groupes[modifier | modifier le code]

  • Gut
  • Anal Penetration
  • Rompeprop
  • Teen Pussy Fucker
  • Gronibard
  • Cock and Ball Torture
  • Sex Diary
  • Spermswamp
  • Sodomie Aux Gros Graviers
  • The (Absolute) Tupperware
  • Gerontophile
  • Rectal Smegma