Philip Morris International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philip Morris International

alt=Description de l'image Philip Morris logo.gif.
Dates clés 28 mars 2008 spin-off d'Altria
Personnages clés Louis C. Camilleri, PDG
Forme juridique Société anonyme
Action PM
Siège social Drapeau des États-Unis New York (siège social)
Drapeau de la Suisse Lausanne (siège opérationnel)
Actionnaires Lazahar&Radhou
Activité Produits du tabac
Produits Bond Street, Chesterfield, L&M, Marlboro, Parliament, Virginia Slims (150 marques au total)
Société mère Philip Morris
Effectif ~77 300
Site web http://www.pmi.com/marketpages/Pages/market_fr_ca.aspx
Capitalisation USD 108'170 millions (fév.2011)
Dette USD 16'502 millions (2010)[1]
Chiffre d’affaires en augmentation USD 63 milliards de dollar (net 2010)[1]
+8,7 % vs 2009 (+5,9 % hors taux de change)
Résultat net en augmentation USD 7'259 millions (2010)[1]
+14,5 % vs. 2009

Philip Morris International (PMI) est une entreprise internationale spécialisée dans les produits du tabac et dont le quartier général est situé à New York et le siège opérationnel est à Lausanne en Suisse.

Activité[modifier | modifier le code]

Philip Morris International (PMI) produit, distribue et vend des produits dérivés du tabac (cigarette, tabac à rouler, kreteks, snus) et emploie environ 75 300 personnes dans le monde. Ses produits sont manufacturés dans plus de 50 usines à travers le monde entier : les principales usines sont situées aux Pays-Bas (Bergen op Zoom), Russie (Saint-Pétersbourg), en Allemagne (Berlin), Turquie (Izmir), Pologne (Cracovie), Ukraine (Kharkiv) et au Portugal (Albarraque). Neuchâtel en Suisse abrite l'usine de Philip Morris Products SA (anciennement Fabriques de tabac réunies), ainsi que le centre de Recherche et développement du groupe.

En 2010, PMI a vendu 899 milliards de cigarettes sur plus de 160 marchés, en augmentation de 4,1 % par rapport à 2009 (Union européenne 223 mia; Europe de l'Est, Moyen-Orient et Afrique 289 mia; Asie 282 mia; Amérique latine et Canada 105 mia), soit 16 % du marché international hors États-Unis[1]. Au niveau mondial, elle est le deuxième producteur de cigarettes, le premier étant le monopole chinois du tabac China National Tobacco Corporation (CNTC).

L'entreprise estime que le bénéfice par action pour l'année 2011 sera compris entre USD 4.35 et USD 4.45 par rapport à USD 3.92 en 2010[2].

Participations[modifier | modifier le code]

En 2005, PMI a acquis 96,65 % des actions en circulation de Compania Colombiana de Tabaco (« Coltabaco ») pour 300 millions de dollars, ainsi que PT HM Sampoerna Tbk pour 5,2 milliards de dollars américains. Sampoerna est le troisième fabricant de cigarettes en Indonésie avec un chiffre d'affaires annuel de l'ordre d'un milliard de dollars américains. Sampoerma détient 20 % du marché, qui se signale par la prédominance des « kreteks », des cigarettes au clou de girofle.

Au premier trimestre 2007, PMI a augmenté sa participation dans Lakson Tobacco Company au Pakistan à 98 % pour un coût de USD 388 mio. En novembre 2007, PMI augmenta sa participation dans sa filiale mexicaine à 80 % pour un prix de USD 1.1 milliard. En 2008, PMI a augmenté sa participation dans Rothmans Inc Canada de 40 % à 100 % pour un prix de CAD 2 milliards.

En décembre 2013, Philip Morris International acquiert avec Japan Tobacco, l'entreprise russe Megapolis pour 750 millions de dollars[3].

Marques[modifier | modifier le code]

Les 25 premières marques de Philip Morris International sont Marlboro, L&M, Bond Street, Philip Morris, Chesterfield, Fortune, Parliament, Lark, Morven Gold, 234 cigarettes, U Mild, Next, Optima, Red & White, Muratti, Diana, Merit, Champion, Virginia Slims, Apollo-Soyuz, Hope, Delicados, Longbeach, Minak Djinggo, Marathon[4].

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

En octobre 2011, les membres du conseil d'administration de PMI sont Harold Brown, Mathis Cabiallavetta, Louis C. Camilleri, J. Dudley Fishburn, Jennifer Li, Graham Mackay, Sergio Marchionne, Lucio A. Noto, Robert B. Polet, Carlos Slim Helú, Stephen M. Wolf[5].

Siège de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Le siège opérationnel de Philip Morris International (PMI) est situé à Lausanne, en Suisse, depuis 2002. Il occupe environ 2 000 personnes. Depuis le spin-off opéré par Altria en mars 2008, le siège social est situé à New York, où la compagnie est cotée indépendamment (sigle: PM). En vertu des accords de séparation, elle n'opère cependant pas aux États-Unis (qui restent le pré carré d'Altria, avec qui elle partage les marques mais qui lui est désormais complètement distincte).

Lobbying[modifier | modifier le code]

En septembre 2013, la société est épinglée par la presse française pour son fichage des eurodéputés, notamment français, en vue de les approcher. Le Parisien constate que « ces méthodes semblent très efficaces » et cite le report d'examen d'une directive dont le vote pourrait ainsi être remis après les élections de 2014[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Philip Morris International, « 2010 Results » (consulté le 11 février 2011)
  2. Philip Morris International, « 2010 full-year results » (consulté le 11 février 2011)
  3. U.S. firm Abbott to buy Russian drugmaker for up to $495 million, Megan Davies, Reuters, 24 juin 2014
  4. Philip Morris International, « Nos marques »
  5. Philip Morris International, « Board of Directors »
  6. http://www.lefigaro.fr/societes/2013/09/21/20005-20130921ARTFIG00321-philip-morris-epingle-pour-ses-pratiques-de-lobbying.php
  7. Lobby du tabac : Philip Morris fiche les eurodéputés Le Parisien, 21 septembre 2013