Pharmacognosie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pharmacognosie (du grec pharmakon drogue, venin, poison et gnosis connaissance) est la science appliquée traitant des matières premières et des substances à potentialité médicamenteuse d’origine biologique. Ces substances d’origine biologique sont issues de végétaux, d'animaux ou encore de fermentation à partir de micro-organismes. La drogue est la partie de l'organe, l’organe entier ou encore la totalité d’une plante, d’un champignon (drogue végétale) ou d’un animal (drogue animale).

Caractère multidisciplinaire[modifier | modifier le code]

  • La botanique et l'ethnopharmacologie considèrent l'historique des plantes médicinales et l'inventaire de leur utilisation en médecine traditionnelle.
  • L'agronomie : sélection, culture, récolte, conservation et distribution des plantes médicinales.
  • La phytochimie aborde la biogenèse des constituants actifs et de leur isolement, l'étude de leur structure chimique au moyen de techniques analytiques modernes (spectrométrie, chromatographie ...).
  • La pharmacologie et la toxicologie des constituants actifs définissent une marge entre l'effet thérapeutique et la toxicité de ces substances.
  • L'analyse pharmaceutique dispose de méthodes de standardisation.
  • La biochimie végétale et biotechnologie: mise au point des méthodes de production in vitro de métabolites secondaires au moyen de cultures de tissus et de cellules végétales.
  • La zoopharmacognosie : identification et analyse des végétaux, des insectes ou de la terre utilisés par les animaux, particulièrement les primates lorsqu’ils s’auto-soignent, afin de mettre au point de nouveaux médicaments.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Bruneton, Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales, 3e édition, .
  • Danielle Roux et Odile Catier, Botanique, Pharmacognosie, Phytothérapie, Groupe Liaisons, collection Porphyre, 2007.
  • Jean-Marie Pelt, La Vie sociale des plantes, 1985.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]