Psychopharmacologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La psychopharmacologie[1] est l'étude scientifique des produits psychotropes, de leurs effets sur les sensations, l'humeur, la pensée, etc. et de leurs applications en psychiatrie et psychologie.

Processus de traitement[modifier | modifier le code]

Phase 1 : évaluation[modifier | modifier le code]

Pour fournir un diagnostic psychiatrique précis, une évaluation consciencieuse et une histoire exposée en détail de la famille sont nécessaires pour identifier des dessins et des symptômes de désordre d'humeur et de conduite. Une histoire positive de famille de Maladie Bipolar, Dépression Clinique, suicide, alcoolisme, toxicomanie, jeu d'argent, hospitalisation ou réalisations exceptionnelles ajoutent à la probabilité d'une diagnose bipolaire.

En plus de l'évaluation psychiatrique initiale, un examen physique avec l'électrocardiogramme et les analyses de sang sont exigés.

Phase 2 : psychopharmacologie et psychothérapie[modifier | modifier le code]

Des visites régulières (hebdomadaires) sont nécessaires pour doser le dosage des médications afin d’accomplir les résultats thérapeutiques désirés. Les prescriptions de médication doivent être déterminés par le médecin traitant, à l’aide d’équipement spécialisé.

Une combinaison de thérapie de conversation et de médication est souvent nécessaire afin d'obtenir des résultats optimaux, bien que la Psychothérapie ne soit pas un traitement voulu pour environ deux tiers des patients.

Phase 3 : évaluation de progrès[modifier | modifier le code]

Dans cette phase de traitement, l'humeur générale du patient et les réponses de comportement sont évaluées comme des signes d'amélioration. Le progrès doit être pris en compte et le traitement général doit alors être réglé en conséquence. Dans le cas rare où l’on constate peu d’amélioration après 3 à 4 semaines, il est alors nécessaire d’opérer à une réévaluation du patient et d'exécuter un plan de traitement alternant qui peut alors mieux correspondre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. du Grec ψῡχή, psȳkhē, "souffle, vie, âme", φάρμακον, pharmakon, "médicament" etλογοσ, logos, "science, discours"

Voir aussi[modifier | modifier le code]