Pierandrea Mattioli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierandrea Mattioli

Pietro Andrea Matthioli (ou Mattioli, Matthiole, Matthiolus) est un médecin et un botaniste[1] italien, né le à Sienne et mort en 1577 à Trente de la peste.

Son père, pourtant médecin exerçant à Venise, le destine au droit mais Mattioli finit par opter durant ses études pour la médecine. Il exerce dans différentes villes et devient le médecin de l'archiduc Ferdinand puis de l'empereur Maximilien II[2].


Illustration de Trifolium acetosum aujourd'hui Oxalis tirée des Commentarii... de Mattioli.

Le chef-d'œuvre botanique de Mattioli est son Commentarii in libros sex Pedacii Dioscoridis qui paraît pour la première en 1544 orné de 500 gravures. Il s'agit de notes que Mattioli prend durant ses loisirs. Le succès de ce livre est immense et on estime que 32 000 exemplaires de ses Commentaires ont été imprimés dans une soixantaine de versions. Les versions suivantes contiennent jusqu'à 1 200 illustrations. Contrairement à ce que l'on pourrait en conclure à la lecture du titre, il ne s'agit pas que d'une énième réédition de Dioscoride mais bien d'une œuvre plus personnelle dans laquelle Mattioli décrit toutes les plantes qu'il connaît. Les illustrations sont grandes et de très bonne qualité.

première représentation de la Tomate en Europe

Il y décrit des espèces nouvelles qu'il a récoltées dans le Tyrol mais aussi des spécimens qu'on lui a transmis (par exemple grâce au médecin de l'ambassadeur de Turquie. Il reçoit une aide active de son ami botaniste Luca Ghini.

Joachim Camerarius le Jeune édita ses œuvres en allemand.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1533 : Morbi Gallici Novum ac Utilissimum Opusculum
  • 1535 : Liber de Morbo Gallico, dédié à Bernardo Clesio
  • 1536 : De Morbi Gallici Curandi Ratione
  • 1539 : Il Magno Palazzo del Cardinale di Trento
  • 1544 : Di Pedacio Dioscoride Anazarbeo Libri cinque Della historia, et materia medicinale tradotti in lingua volgare italiana da M. Pietro Andrea Matthiolo Sanese Medico, con amplissimi discorsi, et comenti, et dottissime annotationi, et censure del medesimo interprete, aussi connue sous le nom de Discorsi
  • 1548 : traduction en italien de Geografia di Tolomeo
  • 1554 : Petri Andreae Matthioli Medici Senensis Commentarii, in Libros sex Pedacii Dioscoridis Anazarbei, de Materia Medica, Adjectis quàm plurimis plantarum & animalium imaginibus, eodem authore, aussi connue sous le nom de Commentarii
  • 1558 : Apologia Adversus Amatum Lusitanum
  • 1561 : Epistolarum Medicinalium Libri Quinque
  • 1569 : Opusculum de Simplicium Medicamentorum Facultatibus
  • 1571 : Compendium de Plantis Omnibus una cum Earum Iconibus

Références[modifier | modifier le code]

  1. Genaust, Helmut (1976). Etymologisches Wörterbuch der botanischen Pflanzennamen
  2. Osbaldeston, Tess Anne Dioscorides(Ibidis Press,2000)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Mattioli est l’abréviation botanique officielle de Pierandrea Mattioli.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI