Mercedes-Benz SL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Classe SL est un coupé/cabriolet sportif d'origine allemande, développé par le constructeur Mercedes-Benz. Il devient, en 2001, un coupé cabriolet.
La dénomination provient de Sport Leicht (sport léger).

Née en 1952 avec la légendaire 300 SL, la Classe SL s'est rapidement illustrée en compétition en remportant la course Panamericana. Les différents succès s'en étant suivis ont notoirement participé au prestige caractérisant ce modèle.

Résumé des SL[modifier | modifier le code]

W 198 W 121 B2 W 113 R 107 R 129 R 230 R 231
300 SL 190 SL 230 SL 280 SL 280 SL SL 280 SL 350 BlueEFFICIENCY
250 SL 350 SL 300 SL SL 300 SL 500 BlueEFFICIENCY
280 SL 450 SL 300 SL-24 SL 350 SL 63 AMG
380 SL 320 SL SL 500 SL 65 AMG
500 SL 500 SL SL 55 AMG
560 SL 600 SL SL 600
300 SL SL 73 AMG SL 63 AMG
420 SL SL 65 AMG
SL 65 AMG Black Series

Mercedes classe SL W194 (1952)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (W194)
Marque Mercedes-Benz
Années de production 1952
Production 11 exemplaires
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
Transmission Propulsion
Chronologie des modèles
Précédent Aucun Mercedes-Benz 300 SL Suivant
Article détaillé : Mercedes-Benz W194.

Mercedes classe SL W198 (1954-1963)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (W198)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1954 à 1963
Production 1400 coupés et 1858 cabriolets soit 3258 exemplaires
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en ligne à ACT
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 093 kg
Vitesse maximale 235 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 0 à 100 km/h en 10 s s
Consommation mixte 15 L/100 km L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 portes coupé/cabriolet
Dimensions
Longueur 4 520 mm
Largeur 1 790 mm
Hauteur 1 300 mm
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz W194 Mercedes-Benz W113 Suivant
Article détaillé : Mercedes-Benz 300 SL.

La Mercedes-Benz W198, plus connu sous le nom de "300 SL", est un modèle d'automobiles à deux places coupé et cabriolet du constructeur allemand.

Mercedes classe SL W121 BII ou R121 (1955-1963)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (W121 BII sur chassis R121)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1955 à 1963
Production 25881 exemplaires exemplaires
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Moteur(s) 1,9 L
Puissance maximale 105 ch ch
Couple maximal 145 Nm à 3200 tr/min Nm
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 150 kg
Vitesse maximale 175 km/h km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 0 à 100 km/h en 14,5 s s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 places coupé/cabriolet
Dimensions
Longueur 4 290 mm
Largeur 1 740 mm
Hauteur 1 320 mm
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz 300 SL Mercedes-Benz W113 Suivant
Article détaillé : Mercedes-Benz 190 SL.

La Mercedes 190 SL est une automobile Mercedes-Benz à deux places coupé et cabriolet construite parralèlement à la Mercedes 300SL de 1955 à 1963.

Mercedes classe SL W113 (1963-1971)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (W113)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1963 à 1971
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en ligne 12 soupapes
Puissance maximale 150 ch
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1295 kg
Vitesse maximale 200 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 portes coupé/cabriolet
Dimensions
Longueur 4280 mm
Largeur 1760 mm
Hauteur 1290 mm
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz 190 SL Mercedes-Benz SL R107 Suivant
Article détaillé : Mercedes-Benz W113.

Les Mercedes-Benz SL « Pagode », présentées dans les années 60 et dessinées par le français Paul Bracq, alors à l'œuvre dans les bureaux de design de Stuttgart, possédaient encore un zeste de sportivité. Avec son six en ligne de 2,8 litres, le 280 SL affichait des performances et comportement presque sportif et affichait surtout un remarquable compromis entre le confort et le sport.

Gammes[modifier | modifier le code]

  • 230 SL
  • 250 SL
  • 280 SL
  • Pagode SLX

Mercedes classe SL R107 (1971-1989)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (R107)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1971 à 1989
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Moteur(s) 2.8 à 5.6
Poids et performances
Poids à vide 1500-1720 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster, Coupé
Dimensions
Longueur 4390-4750 mm
Largeur 1790 mm
Hauteur 1290-1330 mm
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz W113
Mercedes-Benz W 111
Mercedes-Benz SL R129
Mercedes coupé SEC W126
Suivant

En 1971, Mercedes-Benz dévoile la remplaçante de sa bête d'image : le SL type R107. Fini le toit Pagode, mais le SL possède toujours son hard-top, véritable marque de fabrique des SL. Mais plus encore que la voiture en elle-même, le SL type R107 symbolise pour toute une génération une image de la réussite à l'américaine. Tous les plus célèbres personnages, véritables clichés de la réussite américaine, s'affichent dans les films ou les séries TV au volant d'un SL type R107 : Bobby Ewing dans Dallas, Richard Gere dans American Gigolo, Jonathan Hart dans Pour l'amour du risque, et même Eddy Murphy, dans le premier opus du Flic de Beverly Hills. Une véritable star sur quatre roues, que revendique pleinement Mercedes-Benz.

350SLC coupe

Une version coupé, nommée SLC fut déclinée de 1971 à 1981.






Gammes[modifier | modifier le code]

SLC:

  • La 350SLC entre 1971 et 1980
  • La 450SLC entre 1973 et 1980
  • La 280SLC entre 1974 et 1981
  • La 380SLC entre 1980 et 1981
  • La 500SLC entre 1980 et 1981

SL:

  • La 350SL entre 1971 et 1980
  • La 450SL entre 1973 et 1980
  • La 280SL entre 1974 et 1985
  • La 380SL entre 1980 et 1986
  • La 500SL entre 1980 et 1989
  • La 300SL entre 1986 et 1989
  • La 420SL entre 1986 et 1989
  • La 560SL entre 1986 et 1989

Mercedes classe SL R129 (1989-2001)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (R129)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1989 - 2001

Dans la gamme Mercedes, les SL représentent un peu l'aboutissement et le savoir-faire de tout une marque. En allemand, « SL = "Sport Leicht" » signifie littéralement Sport Léger[1] . Pourtant le temps et les exigences tant de la sécurité que de la clientèle ont évolué et l'esprit de la première SL série W194 de 1952 est bien loin. Après la somptueuse génération Pagode dessinée par Paul Bracq, la génération type R 107 apparue en 1971, tout de même produite à 236 000 exemplaires jusqu'en 1988, n'apportait pas grand chose de neuf. Puis, Bruno Sacco, le responsable du design chez Mercedes-Benz, et son équipe, avec des ingénieurs talentueux se sont penchés sur le berceau du nouveau SL série R 129. Un seul objectif : la meilleure… [2]


Mercedes classe SL R230 (2001-2013)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe SL (R230)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 2001 à 2013
Classe Sportive de prestige
Émission de CO2 304 à 340[3] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster, Coupé
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz SL R129 Mercedes-Benz SL R231 Suivant

Au sein de la gamme Mercedes-Benz, la Classe SL est un roadster proche de la Classe S (W220) tant par ses prestations techniques que par son tarif.

La Mercedes-Benz SL R230 est commercialisé pendant douze ans avec trois gammes différentes.

SL Phase I (2001-2006)[modifier | modifier le code]

SL Phase I - 2001

L'un des traits saillants de ce modèle, et qui l'était déjà sur la précédente génération, s'exprime dans le contenu technologique embarqué. Notons, en particulier, le système Sensotronic Brake Control (SBC) assurant une gestion électronique des freins.

Motorisation[modifier | modifier le code]

  • Moteur de base.
    • SL 350 : dispose d'un moteur V6 affichant une puissance nominale de 245 ch (boîte automatique 5 vitesses) et lui permettant d'effectuer le 0 à 100 km/h en 7,2 secondes.
  • Autres moteurs disponibles (amélioration de la disposition, la puissance et l'accélération de 0 à 100 km/h).
    • SL 500 : V8, 5 litres, 306 ch, 6,3 s (2002)
    • SL 600 : V12, 6 litres biturbo, 500 ch, 4,7 s (2003)
  • Gammes AMG.
    • SL 55 AMG : V8, 5,5 litres compressé, 476 ch (2002) puis 500 ch, 4,7 s (2004). Une version 030, plus connue sous l'appellation pack performance, offrait de meilleures qualités dynamiques et était dépourvue de bride électronique.
    • SL 65 AMG : V12, 6 litres biturbo, 612 ch, 4,2 s (2004). Ce modèle permet à Mercedes d'offrir le roadster de série le plus puissant jamais conçu. Il s'agit, par ailleurs, du moteur de la Maybach 57S.

SL Phase II (2006-2008 )[modifier | modifier le code]

SL Phase II - 2006

La Classe SL profite d'un restylage en 2006. Outre quelques modifications esthétiques, les puissances sont augmentées.

Motorisation[modifier | modifier le code]

  • Moteur de base.
    • SL 350 : 272 ch (+ 27 ch), 6,6 s (- 0,6 s), boîte auto. 7 rapports. Bloc inauguré sur le roadster SLK.
  • Autres moteurs disponibles.
    • SL 500 : 388 ch, (+ 82 ch), 5,4 s (- 0,9 s)
    • SL 600 : 517 ch (+ 17 ch), 4,5 s (- 0,2 s)
  • Gammes AMG.
    • SL 55 AMG : 517 ch (+17), 4,5 s (- 0,2 s). Le V12 biturbo AMG reste inchangé.

Tous les modèles, hormis ceux du pack performance, sont électroniquement limités à 250 km/h. Aucun diesel n'est commercialisé et la transmission se fait seulement par boîte automatique 5 ou 7 vitesses et aux roues arrière. Paradoxalement, celles à 7 rapports, 7G-Tronic semi-séquentielle et auto-adaptative, équipent uniquement, et pour le moment, les SL 350 et 500. Ceci s'explique par le fait que le couple, trop important sur les autres modèles, n'est supporté que par la boîte à 5 vitesses, baptisée Speedshift au volant chez AMG.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Steve Jobs a longtemps roulé en SL. Sa dernière auto a été un SL 55 AMG couleur Argent Iridium. Particularité : il roulait sans plaque minéralogique.

SL Phase III (2008 - 2013)[modifier | modifier le code]

SL Phase III - 2008

Au printemps 2008, le SL est retouché pour la deuxième fois. Les optiques avant sont alors entièrement redessinées et la calandre n'arbore plus qu'une seule baguette de chrome. Lors de ce deuxième restylage un plus petit moteur essence fait son apparition ; il s'agit du SL 280 avec un V6 3 litres de 231 ch. Le SL 350 gagne 43 ch et consomme maintenant moins de 10 l aux 100 km. La version SL 55 AMG est remplacée par une SL 63 AMG avec le V8 6,2 litres de 525 ch déjà connu sous le capot de presque l'ensemble des modèles Mercedes.

Motorisation[modifier | modifier le code]

  • Moteurs de base.
    • SL 280 : V6, 3 litres, 231 ch.
    • SL 350 : V6, 3,5 litres, 315 ch.
  • Autres moteurs disponibles.
    • SL 500 : V8, 5,5 litres, 388 ch.
    • SL 600 : V12, 5,5 litres, bi-turbo 517 ch.
  • Gammes AMG.
    • SL 63 AMG : V8, 6,2 litres, 525 ch.
    • SL 65 AMG : V12, 6 litres, bi-turbo 612 ch.
    • SL 65 AMG Black Series : V12, 6 litres, bi-turbo 670 ch.

Galerie photos R230[modifier | modifier le code]

Mercedes classe SL R231 (2013-...)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe (SL R231)
Mercedes-Benz SL

Marque Mercedes-Benz
Années de production 2013 à ...
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Moteur(s) V6, V8 et V12
Puissance maximale 306 à 630 ch
Poids et performances
Vitesse maximale 250 à 300 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,9 à 3,8 s
Émission de CO2 231 à 159 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster, Coupé
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz SL R230 Aucun Suivant

Le R231 est un Roadsters/Coupé du constructeur automobile allemand Mercedes-Benz. Il représente la sixième génération de la Classe SL et remplace les onze années précédentes du R230. Ce véhicule a été présenté le 15 décembre 2011. Elle a célébré sa première mondiale officielle au Salon North American International Auto en janvier 2012 et a conclu le 31 mars 2012 sur la marché européen. Le prix de base est de 93 534 € pour les SL 350 BlueEFFICIENCY.

Gammes[modifier | modifier le code]

  • SL 350 BlueEFFICIENCY : 306 ch, 5,9 s, 250 km/h*, 231-159 g/km
  • SL 500 BlueEFFICIENCY : 435 ch, 4,6 s, 250 km/h*
  • SL 63 AMG : 537 ch, 4,3 s, 250 ou 300 km/h*
  • SL 65 AMG : 630 ch, 3,8 s, 300 km/h*

La vitesse maxi est limitée par un système électronique, possibilité de l'enlever lors de l'achat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.automobile-sportive.com/guide/mercedes/slr129.php
  2. http://www.autoweb-france.com/essais/Mercedes%20Benz/essai_311_Mercedes_Benz_R129_SL500.php
  3. Ademe

Lien externe[modifier | modifier le code]