Mercedes-Benz Classe E

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Classe E.

La Mercedes Classe E (et précédemment 200 - 300) est une automobile à propulsion qui se décline en berline, limousine, break, coupé et cabriolet.

Modèle W114 et W115 (1968-1976)[modifier | modifier le code]

Version originale

Surnommée /8 en référence à 1968, les W114 sont les 6 cylindres (coupé et berline) et les W115 sont les 4 et 5 cylindres (berline).

Modèle type Moteur cylindrée puissance Vmax Consommation
W 115 (4-/5 cylindres)     [cm3] [PS]/[kW]   [l/100km]
200 D 115.115 OM 615/R4 1988 55/40 130 8,1
220 D 115.110 OM 615/R4 2197 60/44 135 8,5
240 D 115.117 OM 616/R4 2404 65/48 138 9,5
240 D 3.0(Europe)/300 D (USA,Canada) 115.114 OM 617/R5 3005 80/59 148 10,8
200 115.015 M 115/R4 1988 95/70 160 10,9
220 115.010 M 115/R4 2197 105/77 168 11,1
230.4 115.017 M 115/R4 2307 110/81 170 11,4
W 114 (6 cylindres)            
230 // 230.6 114.015 M 180/R6 2292 120/88 175 11,2
250 114.010 M 114/R6 2496 130/96 180 11,7
250 C Coupé 114.021 M 114/R6 2496 130/96 180 11,7
250 CE Coupé 114.022 M 114/R6 2496 150/110 180 11,7
280 114.060 M 110/R6 2746 160/118 190 12,5
280 E 114.062 M 110/R6 2746 185/136 200 12,5
280 C Coupé 114.073 M 110/R6 2746 160/118 190 12,5
280 CE Coupé 114.072 M 110/R6 2746 185/136 200 12,5
250 (2.8) 114.011 M 130/R6 2778 140/103 180 12,5
250 C Coupé (2.8) 114.023 M 130/R6 2778 130/96 180 12,5

Modèle W123 (1976-1985)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mercedes-Benz W123.

Elle succède à la /8 en évoluant peu stylistiquement mais en proposant en plus le break T.

Les modèles essences allaient de la 200 (94 ch puis 109 ch en 1980) à la 280E (177 ch puis 185 ch) en passant par la 230 (109 ch puis 136 ch en devenant 230E) et la 250 (129 ch puis 140 ch en 1979) et la 280 (156 ch). Les 250-280 ont des 6 cylindres ; les Diesel, de la 200D à la 300D, 5 cylindres de 80 ch (puis 88 ch en passant de 3 005 cm3 à 2 998 cm3) qui était la Diesel la plus rapide de son époque en affichant 148 km/h en passant par la 220D (abandonnée courant 1979) et la 240D.

Motorisations depuis le lancement[modifier | modifier le code]

Berline[modifier | modifier le code]

Diesel[modifier | modifier le code]
  • 200 D (1 988 cm3)55 ch(1976-1979)
  • 200 D (1 988 cm3)60 ch(1979-1985)
  • 220 D (2 197 cm3)60 ch(1976-1979)
  • 240 D (2 404 cm3)65 ch(1976-1978)
  • 240 D (2 404 cm3)63 ch(États-Unis, Canada)(1977-1978)
  • 240 D (2 399 cm3)68 ch(États-Unis, Canada) (1978-1983)
  • 240 D (2 399 cm3)72 ch(1978-1985)
  • 300 D (3 005 cm3)80 ch(1976-1979)
  • 300 D (3 005 cm3)78 ch(États-Unis, Canada)(1977-1979)
  • 300 D (2 998 cm3)88 ch(1979-1985)
  • 300 D (2 998 cm3)85ch(États-Unis, Canada)(1979-1982)
  • 300 D Turbo diesel(États-Unis, Canada)(2 998 cm3)121 ch(1981-1982)
  • 300 D Turbo diesel(États-Unis, Canada)(2 998 cm3)125 ch(1982-1985)
  • 300 D Turbo diesel(Catalysée)(2 998 cm3)118 ch(1984-1985) (destinée à la Californie)
Essence[modifier | modifier le code]
  • 200 (1 988 cm3)94 ch(1976-1980)
  • 200 (1 997 cm³109 ch(1980-1985)
  • 230 (2 307 cm3)109 ch(1976-1980)
  • 230 (2 307 cm3)94 ch(États-Unis, Canada)(1977-1978)
  • 230E(2 299 cm3)136 ch(1980-1985)
  • 250 (2 525 cm3)129 ch(1976-1979)
  • 250 (2 525 cm3)140 ch(1979-1985)
  • 280 (2 746 cm3)156 ch(1975-1981)
  • 280E (2 746 cm3) 145 ch(États-Unis, Canada)(1976-1978)
  • 280E (2 746 cm3)177 ch(1975-1978)
  • 280E (2 746 cm3)185 ch(1978-1985)

Break[modifier | modifier le code]

  • 200T (1 997 cm3)109 ch(1980-1986)
  • 230T (2 307 cm3)109 ch(1978-1980)
  • 230TE(2 299 cm3)136 ch(1980-1986)
  • 250T (2 525 cm3)129 ch(1978-1979)
  • 250T (2 525 cm3)140 ch(1979-1982)
  • 280TE (2 746 cm3)177 ch(1977-1978)
  • 280TE (2 746 cm3)185 ch(1978-1985)
  • 240TD (2 404 cm3)65 ch(1978-1979)
  • 240TD (2 399 cm3)72 ch(1979-1985)
  • 300TD (3 005 cm3)80 ch(1978-1979)
  • 300TD (3 005 cm3)78ch(États-Unis, Canada)(1978-1979)
  • 300TD (2 998 cm3)85ch(États-Unis, Canada)(1980-1981)
  • 300TD (2 998 cm3)88 ch(1979-1985)
  • 300TD Turbo diesel(2 998 cm3)121 ch(1980-1982)
  • 300TD Turbo diesel(2 998 cm3)125 ch(1982-1986)
  • 300TD Turbo diesel(Katalysée)(2 998 cm3)118 ch(1984-1985)(destinée à la Californie)

Version longue[modifier | modifier le code]

  • 250 (2 525 cm3)129 ch(1977-1979)
  • 250 (2 525 cm3)140 ch(1979-1985)
  • 240 D (2 404 cm3)65 ch(1977-1978)
  • 240 D (2 399 cm3)72 ch(1978-1985)
  • 300 D (3 005 cm3)80 ch(1977-1979)
  • 300 D (2 998 cm3)88 ch(1979-1985)

Coupé[modifier | modifier le code]

  • 230C (2 307 cm3)109 ch(1977-1980)
  • 230CE(2 299 cm3)136 ch(1980-1985)
  • 280C(Allemagne) (2 746 cm3)156 ch(1977-1980)
  • 280CE(États-Unis, Canada) (2 746 cm3)145 ch (1977-1978)
  • 280CE (2 746 cm3)177 ch(1977-1978)
  • 280CE (2 746 cm3)185 ch(1978-1985)
  • 300CD(États-Unis, Canada) (3 005 cm3)78 ch(1977-1979)
  • 300CD(États-Unis, Canada) (2 998 cm3)85 ch(1979-1981)
  • 300CD Turbo diesel(États-Unis, Canada)(2 998 cm3)121 ch(1981-1982)
  • 300CD Turbo diesel(États-Unis, Canada)(2 998 cm3)125 ch(1982-1985)
  • 300CD Turbo diesel(Katalysée)(2 998 cm3)118 ch(1984-1985)(destinée à la Californie)

Mercedes Classe E W124 (1984-1995)[modifier | modifier le code]

Break Phase 3 U.S
Berline Phase 3 U.S

Lancée en 1984 son profil reprend le style en coin de la petite classe 190 avec malle haute, son grand essuie-glace articulé, un nouveau type de joints de portière (adoptés depuis par tous), des enjoliveurs de roues lisse et sa robe dépourvue de tout chrome — hormis la calandre et la mascotte à trois branches en bout de capot - montrait le souci d'aérodynamisme (Cx de 0,30) et de légèreté assez nouveau pour cette marque.

Son train avant se caractérise par une forte inclinaison du pivot et son système anti-plongée. La suspension arrière est multibras. Sa boîte automatique rapide et une bonne fiabilité générale en firent un succès commercial malgré un prix assez élevé. Elle fut produite à plus de deux millions d'exemplaires, à quoi s'ajoutent 340 000 breaks.

Elle inaugure de nombreuses innovations techniques comme le pont autobloquant ASD (automatic locking differential), l'antipatinage électronique ASR (acceleration skid control), la transmission intégrale avec pont avant enclenchable automatiquement (4MATIC), ou encore la boîte automatique à cinq rapports. À cela s'ajoutent ces mêmes diesels turbocompressés. La gamme est coiffée par la 300 TD de 143 / 147 ch uniquement disponible en boîte automatique à quatre rapports, c'est la seule version diesel livrable en quatre roues motrices 4Matic. À cela s'ajoute la 250 TD de 125 ch. En entrée de gamme on citera le modeste 2 litres diesel atmosphérique de 75 ch (200D).

La w124 a connu deux restylages depuis son lancement en 1985. La phase 1 du millésime 1985 à 1989. La phase 2 du millésime 1990 à 1993 et la phase 3 du millésime 1993 à 1995. C'est la phase 3 en juillet 1993 qui a inauguré le terme "CLASSE E" chez Mercedes-Benz.

  • mars 1987 : 230 CE et 300 CE.
  • octobre 1988 : 200E de 122 ch en remplacement de la 200 à carburateur de 109 ch, à noter que la 200 E était déjà disponible à la vente uniquement sur le marché italien dès 1985.
  • octobre 1989 : 300E 24 de 220 ch et restylage dont notamment les bandeaux latéraux de protections (que possèdent 230 CE et 300 CE depuis le début).
  • février 1990 La 250 D turbo est vendu aux États-Unis sous la désignation commerciale de 300D 2.5 turbo, la puissance est réduite à 122 ch, pour réduire les émissions de CO2.
  • décembre 1990 : 500E de 326 ch. Ce modèle est en partie assemblé chez Porsche.
  • septembre 1992 : nouvelle gamme de moteurs essence plus puissants à 4 soupapes par cylindre sous le capot des 200E (dorénavant 136 ch) et de quatre autres nouveautés (220E 280E 320E 400E).
  • juin 1993 : Restylage final plus important (malle et capot (il reçoit l'étoile) sont redessinés) et le E devient préfixe ce qui fait de cette ultime W124 la première véritable CLASSE E, les 200E 220E 280E 320E 400E 500E devenant E200 E220 E280 E320 E420 E500. Elle profite de ce dernier restylage pour améliorer ses diesels. La E250 Diesel (ex 250 D) passe 113 ch, la E300 Diesel (ex 300 D) passe à 136 ch et 210 Nm, et devient la voiture à diesel atmosphérique la plus rapide du monde. Les E200 D, E250 Turbo Diesel, E300 Turbo Diesel ne sont pas retouchées. La E200 Diesel (ex 200D) devant toujours se contenter de ses 75 ch.

La E250 Turbo Diesel (ex 250 D TURBO) affiche toujours 126 ch. Enfin la E300 Turbo diesel (ex 300 D Turbo), forte de ses 147 ch reste le summum de la gamme en diesel, la seule disponible avec la transmission intégrale 4Matic (4 roues motrices). Il faudra attendre 2006 pour que la classe E 4Matic devienne disponible avec d'autres diesels (E280 et E320 CDI).

La W 124, devenue classe E en 1993 s'est vendue à 2 millions d'exemplaires, dont 340 000 breaks. Elle a été remplacée par la classe E (w210), en 1995, la production de break s'est achevée début 1996, et celle des coupés fin 1996. La production des cabriolets s'est achevée fin 1997 et les ventes ont perduré jusqu'à 1998, en attendant la relève, à savoir la Mercedes CLK cabriolet.

Motorisation depuis le lancement[modifier | modifier le code]

Berline[modifier | modifier le code]

Diesel(phase1 et 2)

  • 200 D (1 997 cm3) 72 ch (1985-1989)
  • 200 D (1 997 cm3) 75 ch (1989-1993)
  • 250 D (2 497 cm3) 90 ch (1985-1989)
  • 250 D (2 497 cm3) 94 ch (1989-1993)
  • 250 D Turbo (2 497 cm3) 126 ch (1988-1993)
  • 300 D 2.5 Turbo (2 497 cm3) 122 ch (1990-1993)(destinée pour les États-Unis et le Canada )
  • 300 D (2 996 cm3) 109 ch (1985-1989)
  • 300 D (2 996 cm3) 113 ch (1989-1993)
  • 300 D Turbo (2 996 cm3) 143 ch (1986-1988)
  • 300 D Turbo (2 996 cm3) 147 ch (1988-1993)

Diesel(Phase 3)

  • E 200 Diesel (1 997 cm3) 75 ch (1993-1995)
  • E 250 Diesel (2 497 cm3) 113 ch (1993-1995)
  • E 250 Turbo diesel (2 497 cm3) 126 ch (1993-1995)
  • E 300 Diesel (2 996 cm3) 136 ch (1993-1995)
  • E 300 Turbo diesel (2 996 cm3) 147 ch (1993-1995)

Essence(Phase1 et 2)

  • 200 (1 997 cm3) 109 ch (1984-1988)
  • 200E (1 996 cm3) 122 ch (1986-1992)(Réservé au Marché Italien jusqu'en 1988)
  • 200E Catalysée (1 996 cm3) 118 ch (1986-1992)(vendu seulement en Allemagne)
  • 200E (1 998 cm3) 136 ch (1992-1993)
  • 220E (2 119 cm3) 150 ch (1992-1993)
  • 230E (2 298 cm3) 136 ch (1985-1992)
  • 230E Catalysée (2 298 cm3) 132 ch (1987-1992)
  • 260E (2 599 cm3) 170 ch (1985-1992)
  • 260E Catalysée (2 599 cm3) 160 ch (1987-1992)(vendu seulement en Allemagne)
  • 280E (2 799 cm3) 197 ch (1992-1993)
  • 300E (2 962 cm3) 188 ch (1985-1992)
  • 300E Catalysée (2 962 cm3) 180 ch (1985-1992)
  • 300E-24(2 960 cm3) 220 ch (1989-1992)
  • 320E (3 119 cm3) 220 ch (1992-1993)
  • 400E (4 196 cm3) 286 ch (1991-1993)
  • 500E (4 973 cm3) 326 ch (1991-1993)

Essence(phase 3)

  • E 200 (1 998 cm3) 136 ch (1993-1995)
  • E 220 (2 199 cm3) 150 ch (1993-1995)
  • E 280 (2 799 cm3) 193 ch (1993-1995)
  • E 320 (3 119 cm3) 220 ch (1993-1995)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 265 ch (1993-1994)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 272 ch (1994-1996)
  • E 420 (4 196 cm3) 279 ch (1993-1995)
  • E 500( 4 973 cm3) 320 ch (1993-1995)
  • E 60 AMG ( 5 956 cm3) 381 ch (1993-1994)

Break[modifier | modifier le code]

Diesel(phase1 et 2)

  • 200 TD (1 997 cm3) 72 ch (1985-1989)(vendu seulement en Allemagne)
  • 200 TD (1 997 cm3) 75 ch (1989-1991)(vendu seulement en Allemagne)
  • 250 TD (2 497 cm3) 90 ch (1985-1989)
  • 250 TD (2 497 cm3) 94 ch (1989-1993)
  • 250 TD Turbo (2 497 cm3) 126 ch (1988-1993)(non vendu en France)
  • 300 TD (2 996 cm3) 109 ch (1985-1989)
  • 300 TD (2 996 cm3) 113 ch (1989-1993)
  • 300 TD Turbo (2 996 cm3) 143 ch (1986-1988)
  • 300 TD Turbo (2 996 cm3) 147 ch (1988-1993)

Diesel(Phase 3)

  • E 250 Diesel (2 497 cm3) 113 ch (1993-1995)
  • E 250 Turbo diesel (2 497 cm3) 126 ch (1993-1995)(non vendu en France)
  • E 300 Diesel (2 996 cm3) 136 ch (1993-1995)
  • E 300 Turbo diesel (2 996 cm3) 147 ch (1993-1995)

Essence(Phase1 et 2)

  • 200T (1 997 cm3) 109 ch (1984-1986)
  • 200TE (1 996 cm3) 122 ch (1986-1992)
  • 200TE (1 998 cm3) 136 ch (1992-1993)
  • 220TE (2 119 cm3) 150 ch (1992-1993)
  • 230TE (2 298 cm3) 136 ch (1985-1989)
  • 230TE Catalysée (2 298 cm3) 132 ch (1985-1992)
  • 280TE (2 799 cm3) 197 ch (1992-1993)
  • 300TE (2 962 cm3) 188 ch (1985-1992)
  • 300TE Catalysée (2 962 cm3) 180 ch (1985-1992)
  • 300TE-24 (2 960 cm3) 220 ch (1989-1992)
  • 320TE (3 119 cm3) 220 ch (1992-1993)

Essence(phase 3)

  • E 200 (1 998 cm3) 136 ch (1993-1995)
  • E 220 (2 199 cm3) 150 ch (1993-1995)
  • E 280 (2 799 cm3) 193 ch (1993-1995)
  • E 320 (3 119 cm3) 220 ch (1993-1995)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 265 ch (1993-1994)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 272 ch (1994-1996)

Coupé[modifier | modifier le code]

  • 200CE (1 996 cm3) 122 ch (1990-1992)(Portugal,Italie,Grèce).
  • 200CE/E200 (1 998 cm3) 136 ch (1992-1996)
  • 220CE/E220 (2 119 cm3) 150 ch (1992-1996)
  • 230CE (2 298 cm3) 136 ch (1987-1989)
  • 230CE Catalysée (2 298 cm3) 132 ch (1987-1992)
  • 300CE (2 962 cm3) 188 ch (1987-1992)
  • 300CE Catalysée (2 962 cm3) 180 ch (1987-1992)
  • 300CE-24 (2 960 cm3) 220 ch (1989-1992)
  • 320CE/E320 (3 119 cm3) 220 ch (1992-1996)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 265 ch (1993-1994)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 272 ch (1994-1996)

Cabriolet[modifier | modifier le code]

  • E 200 (1 998 cm3) 136 ch (1993-1997)
  • E 220 (2 199 cm3) 150 ch (1993-1997)
  • 300CE-24 (2 960 cm3) 220 ch (1992-1993)
  • 300CE-24 3.4 AMG (3 314 cm3) 252 ch (1992-1993)
  • 320CE/E320 (3 119 cm3) 220 ch (1992-1997)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 265 ch (1993-1994)
  • E 36 AMG ( 3 606 cm3) 272 ch (1994-1997)

Limousine[modifier | modifier le code]

  • 250 D (longue) (2 497 cm3) 94 ch (1990-1993)
  • E 250 Diesel(longue) (2 497 cm3) 113 ch (1993-1994)
  • 260E (longue) (2 599 cm3) 160 ch (1990-1992)
  • 280E (longue) (2 799 cm3) 197 ch (1992-1993)
  • E 280 (longue) (2 799 cm3) 193 ch (1993-1995)

Mercedes Classe E W210 (1995-2002)[modifier | modifier le code]

Cette Mercedes inaugure en 1995 un style plus fluide, plus léger sans pour autant renier les fondamentaux Mercedes. L'étendue de sa gamme associée à des qualités de confort, de performance et de fiabilité permettront à Mercedes d'assurer un beau succès commercial.

Elle va du petit 2,2 Diesel de la E220 Diesel (95 ch), au V8 atmosphérique de la E55 AMG de 354 ch.

Elle sort en juillet 1995 avec 5 moteurs à essence et deux Diesel.

  • E200 136 ch
  • E230 150 ch
  • E280 193 ch
  • E320 224 ch
  • E420 279 ch
  • E220 diesel 95 ch
  • E300 diesel 136 ch

La E 250 diesel d'une puissance de 113 chevaux est commercialisée la même année, elle fut destinée à l'exportation au Portugal, à l'Italie et à l'Angleterre.

En 1996, arrivent le premier moteur Diesel Mercedes à injection directe, la E290 TD de 129 ch et la boîte automatique à cinq rapports pour les Diesel, seule la E300 Diesel n'a pas été équipée de la boîte automatique à 5 rapports en Europe, elle l'a été sur le marché américain.

La E 200 Diesel d'une puissance de 88 chevaux est aussi commercialisée, mais uniquement au Portugal.

La E 50 amg, est commercialisée à partir de septembre 1996. D'une puissance de 347 chevaux. En 1997, la W210 revoit sa copie pour ses moteurs à essence : les légendaires six cylindres en ligne deviennent des V6 et elle inaugure le 240 de 170 ch, et 163 chevaux pour la Belgique.

La E280 passe de 193 à 204 chevaux, la E320 passe de 220 à 224 chevaux. La E 250 turbo Diesel d'une puissance de 150 chevaux est commercialisée en Belgique, en Italie et en Europe méridionale, elle n'a pas été commercialisée en France.

En 1997, la E 300 TurboDiesel remplace la E 300 Diesel et reprend le flambeau de la Diesel la plus puissante du monde avec un 6 cylindres en ligne de 177 ch avec boîte automatique à cinq rapports.

En 1998, la E 55 AMG, d'une puissance de 354 chevaux, remplace la E 50 AMG. La E 420 disparaît pour céder sa place à la E 430 d'une puissance de 279 chevaux. La classe E inaugure cette même année, le moteur turbo-Diesel injection directe à rampe commune, véritable révolution inaugurée par l'Alfa Romeo 156 JTD l'année précédente. Deux modèles sont mis sur le marché sur la même base 4 cylindres de 2 151 cm3 :

  • E 200 CDI 102ch
  • E 220 CDI 125ch

Ces moteurs sont connus pour leur fiabilité, pour leurs performances exceptionnelles ainsi que pour leur sobriété, même si ces motorisations ont rencontré quelques soucis techniques, à savoir des problèmes de pompes à injection dès leur commercialisation.


En septembre 1999, elle connaît un léger restylage (capot rabaissé, rappel de clignotant dans les rétroviseurs, boucliers avant et arrière, enjoliveurs et jantes nouvelles ; volant multifonctions et amélioration des équipements). De plus, elle revoit ses motorisations Diesel qui adoptent toutes la rampe commune. La E200 CDI passe de 102 à 115 ch avec une boîte 6 vitesses comme la E220 CDI qui voit elle sa puissance passer de 125 à 143 ch. Une version à 136 chevaux de la E 220 CDI, est commercialisée en Belgique. Mercedes commercialise une motorisation inédite, la E270 CDI de 170 ch en boîte mécanique à 6 rapports ou auto à cinq rapports (cinq cylindres en ligne). La gamme Diesel est coiffée par la E320 CDI de 197 ch (6 cylindres en ligne) exclusivement en boîte auto à cinq rapports.

Il est inutile de dire que ce modèle comme les précédents a rencontré un véritable succès commercial puisque plus de 2 millions d'exemplaires se sont écoulés à travers le monde.

La Mercedes Classe E reste à ce jour la plus vendue de sa catégorie. Elle a été remplacée en 2002 par la Mercedes Classe E W211.

La production de break classe E w 210 s'est achevée début 2003, mais les ventes de break ont perduré jusqu'à 2004, c'est-à-dire jusqu'à épuisement des stocks.

Motorisation depuis le lancement[modifier | modifier le code]

Diesel:

  • E 200 Diesel (Portugal) (1 997 cm3) : 88 ch (1996-1998)
  • E 220 Diesel (2 155 cm3) : 75 ch (1995-1998) (vendue seulement pour les taxis en Allemagne)
  • E 220 Diesel (2 155 cm3) : 95 ch (1995-1998)
  • E 250 Diesel (2 497 cm3) 113 ch (1995-1998) non importée en France.
  • E 250 Turbo Diesel (2 497 cm3) : 150 ch (1997-1999) non importée en France.
  • E 290 Turbo Diesel (2 874 cm3) : 129 ch (1996-1999)
  • E 300 Diesel (2 996 cm3) : 136 ch (1995-1997)
  • E 300 Turbo Diesel (2 996 cm3) : 177 ch (1997-1999)
  • E 200 CDI (2 151 cm3) : 102 ch (1998-1999)
  • E 200 CDI (2 148 cm3) : 115 ch (1999-2002)
  • E 220 CDI (2 151 cm3) : 125 ch (1998-1999)
  • E 220 CDI (2 148 cm3) : 143 ch (1999-2002)
  • E 220 CDI (Belgique) (2 148 cm3) : 136 ch (1999-2002)
  • E 270 CDI (Belgique) (2 685 cm3) : 163 ch (1999-2002)
  • E 270 CDI (2 685 cm3) : 170 ch (1999-2002)
  • E 320 CDI (3 222 cm3) : 197 ch (1999-2002)

Essence

  • E 200 (1 998 cm3) : 136 ch (1995-2000)
  • E 200 kompressor (1 998 cm3) : 163 ch (2000-2002)
  • E 200 kompressor (1 998 cm3) : 193 ch (1997-2000) non importée en France.
  • E 230 (2 295 cm3) : 150 ch (1995-1998)
  • E 240 V6 (2 397 cm3) : 170 ch (1997-2000)
  • E 240 V6 (Belgique) (2 397 cm3) : 163 ch (1997-2000)
  • E 240 V6 (Belgique) (2 597 cm3) : 163 ch (2000-2002)
  • E 240 V6 (2 597 cm3) : 170 ch (2000-2002)
  • E 280 (2 799 cm3) : 193 ch (1995-1997)
  • E 280 V6 (2 799 cm3) : 204 ch (1997-2002)
  • E 320 (3 199 cm3) : 220 ch (1995-1997)
  • E 320 V6 (3 199 cm3) : 224 ch (1997-2002)
  • E 36 AMG (3 606 cm3) : 280 ch (1996-1998)non importée en France.
  • E 420 V8 (4 196 cm3) : 279 ch (1996-1998)
  • E 430 V8 (4 266 cm3) : 279 ch (1998-2002)
  • E 50 AMG V8 (4 973 cm3) : 347 ch (1996-1997)
  • E 55 AMG V8 (5 439 cm3) : 354 ch (1998-2002)

Seules les E 280, E 320, et E430, sont disponibles avec la transmission 4 roues motrices “4 MATIC” en option.

Mercedes Classe E W211 (2002-2009)[modifier | modifier le code]

Mercedes Classe E (W211)
Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production 2002 - 2009
Classe Routière
Moteur et transmission
Puissance maximale de 136 à 514 ch
Transmission Propulsion ou intégrale (4Matic)
Poids et performances
Poids à vide 1 570 à 1 835 kg
Vitesse maximale 210 à 300 km/h
Émission de CO2 164 à 316[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline, 4 portes
Dimensions
Longueur 4 850 mm
Largeur 1 820 mm
Hauteur 1 500 mm
Chronologie des modèles
Précédent W210 W212 Suivant
Article détaillé : Mercedes-Benz W211.

La W211 apparaît en mai 2002, pour remplacer la Classe E précédente, vieillissante au vu du marché actuel des berlines de luxe.

Les 5, 6 et 8 cylindres sont d'abord les seuls modèles disponibles, comme toujours chez Mercedes-Benz : E 240 (2.6 V6), E 320 (3.2 V6), E 500 (5.0 V8) et le diesel E 270 CDI.

AMG s'est penché sur le cas de la Classe E (W211) à plusieurs reprises. Ainsi, l'E55 AMG était munie d'un V8 compressé de 5,5 litres. Elle a été remplacée plus tard par la E63 AMG et son V8 atmosphérique de 6,2 litres. La E 230 V6 d'une puissance de 204 ch est proposée, mais elle est disponible seulement en Belgique, en Allemagne et en Autriche. La classe E (W 211)sera remplacée par la Classe E (W 212) courant 2009.

Motorisations depuis le lancement[modifier | modifier le code]

Diesel:

  • E 200 CDI(2 148 cm3) : 102 ch (2002 - 2003) (vendue seulement pour les taxis en Allemagne)
  • E 200 CDI (2 148 cm3) : 122 ch (2002 - 2006)
  • E 200 CDI (2 149 cm3) : 136 ch (2006 - 2009)
  • E 220 CDI (Belgique) (2 148 cm3) : 143 ch (2002 - 2006)
  • E 220 CDI (2 148 cm3) : 150 ch (2002 - 2006)
  • E 220 CDI (Belgique) (2 149 cm3) : 163 ch (2006 - 2009)
  • E 220 CDI (2 149 cm3) : 170 ch (2006 - 2009)
  • E 270 CDI (2 685 cm3) : 177 ch (2002 - 2005)
  • E 280 CDI (3 222 cm3) : 177 ch(2004 - 2005)
  • E 280 CDI (V6 2 987 cm3) : 190 ch (2005 - 2009)
  • E 300 bluetec (V6 2 987 cm3) : 211 ch (2008 - 2009)
  • E 320 CDI (3 222 cm3) : 204 ch (2002 - 2005)
  • E 320 bluetec (V6 2 987 cm3) : 208 ch(2006 - 2009)(États-Unis,Canada)
  • E 320 CDI (V6 2 987 cm3) : 224 ch (2005 - 2009)
  • E 400 CDI (V8 3 996 cm3) : 260 ch (2003 - 2005)
  • E 420 CDI (V8 3 996 cm3) : 314 ch (2005 - 2009)


Essence:

  • E 200 Kompressor (1 796 cm3) : 163 ch (2002 - 2006)
  • E 200 Kompressor (1 796 cm3) : 184 ch (2006 - 2009)
  • E 230 (V6 2 496 cm3) : 204 ch (2006 - 2009) (disponible seulement en Belgique, en Allemagne et en Autriche.)
  • E 240 (V6 2 597 cm3) : 177 ch (2002 - 2005)
  • E 280 (V6 2 996 cm3) : 231 ch (2005 - 2009)
  • E 320 (V6 3 199 cm3) : 225 ch (2002 - 2004)
  • E 350 (V6 3 498 cm3) : 272 ch (2004 - 2009)
  • E 350 CGI (V6 3 498 cm3) : 292 ch (2008 - 2009)
  • E 500 (V8 4 996 cm3) : 306 ch (2003 - 2006)
  • E 500 (V8 5 461 cm3) : 388 ch (2006 - 2009)
  • E 55 AMG (V8 kompressor 5 439 cm3) : 476 ch (2003 - 2006)
  • E 63 AMG (V8 6 208 cm3) : 514 ch (2006 - 2009)

Seules les E 280, E 350, E 500, E 280 CDI, E 320 CDI, sont disponibles avec la transmission 4 Roues motrices "4 MATIC" en option.

Mercedes Classe E W212 (2009- )[modifier | modifier le code]

Mercedes Classe E (W212)
Mercedes-Benz Classe E

Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production 2009 -
Classe Routière
Coupé
Cabriolet
Usine(s) d’assemblage Sindelfingen, Bade-Wurtemberg
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
- 4 cyl. 1.8 CGi Kompressor BlueEfficiency
- V6 3.5 CGi BlueEfficiency
- V6 4.0 CGi Hybrid
- V8 5.5
- V8 6.2 AMG
Diesel :
- 4 cyl. 2.1 CDi BlueEfficiency
- 4 cyl. 2.1 CDi BlueTEC Hybrid
- V6 3.0 CDi BlueEfficiency
- V6 3.0 CDi BlueTEC
Puissance maximale 136 à 525 ch (de 100 à 285 kW)
Couple maximal de 270 à 630 Nm
Transmission Propulsion ou
Intégrale "4Matic"
Boîte de vitesses Manuelle 6 vitesses
ou auto. 5 ou 7 vitesses
Poids et performances
Poids à vide de 1 560 à 1 995 kg
Vitesse maximale de 210 à 300 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 portes, 5 places
Station Wagon, 5 places
Coupé, 4 places
Cabriolet, 4 places
Dimensions
Longueur 4 874 mm
Largeur 1 854 mm
Hauteur 1 471 mm
Empattement 2 874 mm
Chronologie des modèles
Précédent W211

La nouvelle Classe E a été commercialisée à partir de février 2009 en France et bénéficie de motorisations allant de 140 à 525 ch comme grande nouveauté le break a une option permettant de rajouter 2 sieges dans le coffre de 698 litres.

La nouvelle Classe E, cœur de la gamme Mercedes, doit effacer le piètre souvenir laissé par les pannes électroniques connues par sa devancière en 2002. Annoncée pour Francfort 2009, elle s'inscrit jusque dans le regard, dans le style anguleux et acéré de la Classe C lancée l'année précédente.

Mais contrairement à la Classe C, la classe E ne propose pas deux calandres différentes (Sport/Confort).

Par ailleurs, en Europe, la Classe E s'appuie sur des diesels « propres » bluetec pour réduire ses émissions de CO2. Elle ira encore plus loin en devenant la première Mercedes hybride avec un moteur électrique associé au 4 cylindres 2.2 biturbo CDI. Comme résultat, on devrait obtenir des performances semblables à l'actuelle Classe E 320 CDI V6, mais avec une consommation et des émissions réduites de 33 %. Cette classe E essence est aussi plus économe en carburant que l'ancienne grâce à l'injection directe (CGI).

La production en série de cette nouvelle Classe E a débuté à Sindelfingen, à partir du 1er trimestre 2009.

La gamme de la classe E possède quatre variantes : une version berline, break, coupé et cabriolet (présentée à Genève début 2010)

À noter que les premiers moteurs CDI ont souffert de problèmes d'injecteurs bénins et qui ont été très vite rectifiés.

La version amg pouvait être dotée d'un pack sport portant la puissance de 525 à 557ch.

En 2012 le V8 de 6208cm3 de la E 63 AMG est remplacé par un V8 biturbo de 5461cm3 développant la même puissance tout en polluant moins.

En 2013 toute la gamme subit un profont restylage et la version sportive AMG dispose en série des 557ch de l'ancien pack sport, mais une nouvelle version voit le jour baptisée AMG S dont le moteur développe 585ch et disposant de la transmission à 4 roues motrices 4matic de Mercedes.

Motorisations depuis le lancement[modifier | modifier le code]

Berline et Station Wagon[modifier | modifier le code]

Diesel:

  • E 200 CDI (2 143 cm3) 136 ch (2009- )
  • E 220 CDI (Belgique) (2 143 cm3) 163 ch (2009- )
  • E 220 CDI (2 143 cm3) 170 ch (2009- )
  • E 250 CDI (2 143 cm3) 204 ch (2009- )
  • E 300 CDI (2 987 cm3) 231 ch (2010- )
  • E 350 CDI blueTEC (2 987 cm3) 211 ch (2009- )
  • E 350 CDI (2 987 cm3) 231 ch (2009-2010)
  • E 350 CDI (2 987 cm3) 265 ch (2011- )

Essence:

  • E 200 CGI (1 796 cm3) 184 ch (2009- )
  • E 250 CGI (1 796 cm3) 204 ch (2009- )
  • E 350 CGI (3 498 cm3) 292 ch (2009- )
  • E 500 (5 461 cm3) 388 ch (2009- )
  • E 63 AMG (6 208 cm3) 525 ch (2009-2012)
  • E 63 AMG pack sport (6208 cm3) 557ch (2011-2012)
  • E 63 AMG (5461 cm3) 557 ch (2012- )
  • E 63 AMG s (5461cm3) 585 ch (2013-)

Hybrid:

  • E 300 CDI BlueTEC Hybrid (2 143 cm3) 204 ch / 20 kw (2012- )
  • E 400 CGI Hybrid (3 998 cm3) 306 ch / 20 kw (2012- )

Coupé et Cabriolet[modifier | modifier le code]

Diesel:

  • E 220 CDI (Belgique) (2 143 cm3) 163 ch (2009- )
  • E 220 CDI (2 143 cm3) 170 ch (2010- )
  • E 250 CDI (2 143 cm3) 204 ch (2009- )
  • E 350 CDI (2 987 cm3) 231 ch (2009-2010)
  • E 350 CDI (2 987 cm3) 265 ch (2011-2013)
  • E 350 CDI (2 987 cm3) 252 ch (2013- )

Essence

  • E 200 CGI (1 796 cm3) 184 ch (2010- )
  • E 250 CGI (1 796 cm3) 204 ch (2009- )
  • E 350 CGI (3 498 cm3) 292 ch (2009- )
  • E 500 (5 461 cm3) 388 ch (2009- )

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites non-officiels[modifier | modifier le code]