Mercedes-Benz 600

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
600
Mercedes-Benz 600

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1963 - 1981
Classe Haut de gamme
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence V8 de 6 332 cm³
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide Environ 2 500 kg
Consommation mixte env. 21 l (court) 26 l (long) L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Limousine
Dimensions
Longueur De 5 540 à 6 240 mm
Largeur 1 950 mm
Chronologie des modèles
Précédent Mercedes-Benz 770 Indirectement Maybach 57 et 62 Indirectement Suivant
Mercedes 600
Mercedes 600

La Mercedes-Benz W100 ou Mercedes-Benz 600 est une longue limousine, équipée d'un moteur V8 à injection de 6 332 cm³ (alésage-course : 103x95) développant 250 ch à 4 000 tr/min pour un couple de 51 mkg, associé à une boîte automatique à 4 rapports. Elle fut disponible en 4 portes (554 cm ou 624 cm selon empattement) et 6 portes. Elle porte le code interne W100. Son moteur fut aussi utilisé dans la Mercedes-Benz 300SEL 6.3.

Cette voiture dessinée par le belge Paul Bracq n'a pas subi la moindre modification en 18 années de carrière, sans doute en raison de sa modernité. En effet, elle est équipée d'un alternateur (rarissime à l'époque où la dynamo reste la norme), de la climatisation et d'une centrale hydraulique gérant notamment la direction assistée, le freinage ou encore les vitres hydrauliques.
La vitesse de pointe de la version courte est de 205 km/h pour une accélération de 0 à 100 km/h effectuée en 9,5 secondes.

Historique[modifier | modifier le code]

La production a débuté en 1964 et plus de 600 variantes furent construire jusqu’en 1972. La crise pétrolière et l’introduction de la nouvelle Classe S firent baisser la demande. La fabrication continua à un rythme ralenti jusqu’en 1981. 2677 exemplaires de la 600 furent fabriqués. La 600 proposait à sa clientèle de nombreuses innovations, en particulier une centrale hydraulique complexe sous 150 bars de pression qui commandait les sièges, les vitres et la fermeture des portes, coffre, et toit ouvrant.

Versions[modifier | modifier le code]

Deux variantes étaient proposées: 1) empattement court

Berline 4 portes

Berline 4 portes avec séparation chauffeur (modèle rare)

2) empattement long

Limousine Pullman à 4 portes, avec deux strapontins et une séparation chauffeur (à l’exception de 3 exemplaires)

Limousine 6 portes,


Quelques limousines furent carrossées en landaulets, avec un toit décapotable au-dessus des passagers arrière. Elles servirent essentiellement de voitures d’apparat, à l’usage du Pape, du gouvernement allemand en 1965 pendant la visite officielle de la Reine Elizabeth II. La production de ce modèle avait cessé un an auparavant, en 1980. Deux coupés furent construits par Mercedes, dont l’un fut offert au Dr. Rudolf Uhlenhaut quand il prit sa retraite. Il avait participé avec Fritz Nallinger et Karl Wilfert à la conception de la 600. Un troisième coupé sortit des ateliers de Karl Middelhauve and associates. Des préparateurs modifièrent la voiture selon le désir des riches clients. Un corbillard fut établi sur la base d’un châssis court. Cette voiture, et les deux coupés mentionnés plus haut, sont aujourd’hui aux États-Unis..

Moteur[modifier | modifier le code]

Le poids élevé de la 600 dépassait les ressources du moteur le plus puissant disponible alors chez Mercedes, le 6 cylindres de la 300. C’est pourquoi la firme développa une nouvelle unité d’une cylindrée plus que doublée, capable de mouvoir le véhicule et d’actionner ses nombreuses servitudes hydrauliques. Il s’agissait d’un V8 à simple arbre à cames en tête de 6,3 litres alimenté par une injection mécanique Bosch. La suspension pneumatique ajustable garantissait quant à elle un confort moelleux et une bonne tenue de route quel que soit l’état de la chaussée. Le moteur "M-100" équipa en 1968 la 300SEL 6.3, procurant à cette voiture nettement plus légère que la 600 des performances très élevées, encore améliorées par une augmentation de la cylindrée sous le capot de la Mercedes-Benz 450SEL 6.9.

Succession[modifier | modifier le code]

Produite de 1964 à 1981, la 600 tenait une place sans équivalent dans la gamme Mercedes-Benz, et ne fut pas remplacée, du moins jusqu’à l’introduction des Maybach 57 et 62 en 2002. À noter que depuis la Mercedes-Benz Classe S de 1991, il existe de nouveau des S 600, ainsi que des versions Pullman (Classe S de 1991 en 1997-1998), (Classe S de 1998 en 2000-2005), (Classe S de 2005 de 2009 à 2013).

Propriétaires[modifier | modifier le code]

On compte parmi les propriétaires célèbres de Mercedes 600: des anciens chefs d’État: Mobutu Sese Seko, Nicolae Ceaușescu, Saddam Hussein, Josip Broz-Tito, Fidel Castro, Pol Pot, Enver Hoxha, Léonid Brejnev, l'Empereur Bao Dai, Kim Il-sung, Kim Jong-il; Il y a également le roi de Belgique, le Pape, ainsi que des célébrités: Coco Chanel, Hugh Hefner, Elizabeth Taylor, John Lennon, George Harrison, Aristote Onassis, Jack Nicholson, Elvis Presley, ou encore Rowan Atkinson. Le président Ferdinand Marcos posséda pas moins de quatre exemplaires dont un Landaulet, une version blindée et un modèle 6 portes. En décembre 1970, peu avant Noël, Elvis Presley acheta le jour même six Mercedes Benz 600 chez un concessionnaire Mercedes de Los Angeles. Le jour même il offrit les six limousines à des passants.


Sur les autres projets Wikimedia :