Matrix Reloaded

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matrix Reloaded

Titre québécois La matrice rechargée
Titre original The Matrix Reloaded
Réalisation Andy et Lana Wachowski
Scénario Andy et Lana Wachowski
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Village Roadshow Pictures
Silver Pictures
NPV Entertainment
Heineken Branded Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Genre science-fiction
Sortie 2003
Durée 132 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Matrix Reloaded[1] ou La Matrice Rechargée[2] (The Matrix Reloaded en version originale) est un film de science-fiction australo-américain réalisé par Andy et Lana Wachowski et sorti en 2003. C'est le deuxième volet de la trilogie commencée avec Matrix et terminée avec Matrix Revolutions.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La Ducati 996 sur laquelle s'enfuient Trinity et le Maître des clefs.

Alors que la guerre contre les machines s'intensifie, Néo découvrira comment rencontrer le créateur direct de la matrice. Pendant ce temps, son ennemi dans celle-ci, le programme d'éradication appelé Agent Smith, a perdu sa fonction initiale et devient un programme libre de se propager dans la matrice. Son seul but : contrôler la matrice puis le monde réel, mais il reste un unique obstacle devant lui : Néo.

Quelques clés de décryptage de l'histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire contient des concepts de la littérature cyberpunk.

Les machines (ordinateurs, robots) dominent le monde. Les humains sont utilisés comme source d'énergie pour les machines, et sont maintenus immobiles dans des sortes de sarcophages, mais pour permettre à leur corps de vivre, leur esprit est stimulé : ils sont connectés à un vaste réseau informatique, la Matrice, qui simule une « vie normale ».

Les machines et ordinateurs sont eux-mêmes reliés entre eux au sein d'un réseau distinct ; pour des raisons de « maintenance », il existe des points de connexion entre les deux réseaux, qui permettent aux machines de paramétrer la Matrice, d'en modifier la programmation, d'y introduire de nouveaux programmes.

Les programmes (logiciels) du réseau des machines sont eux-mêmes des entités conscientes. Du fait des règles de la société des machines, certains logiciels, considérés comme inutiles, sont condamnés à être détruits. Pour éviter cette fin, certains « s'enfuient » et se réfugient dans la Matrice (ils passent du réseau des machines au réseau des humains) de manière clandestine.

Une des opérations de maintenance de la Matrice consiste à la réinitialiser et à recharger complètement les programmes : c'est le reload, thème central du film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteurs délégués : Andy et Lana Wachowski, Bruce Berman, David Forbes, Grant Hill, Andrew Mason
Producteurs associés : Phil Oosterhouse, Vicki Popplewell, Steve Richards
Drapeau des États-Unis États-Unis : (avant-première à Westwood)
Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau du Canada Canada, Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau de la France France (Festival de Cannes) :
Drapeau de la France France, Drapeau : Suisse Suisse romande :
  • Classification : accord parental

Promotion du film et box-office[modifier | modifier le code]

Matrix Reloaded est sorti le dans le monde entier afin d'éviter le piratage et de coordonner une campagne publicitaire de près de 50 millions de dollars sur le sol américain. Le film a coûté 150 millions de dollars et a été tourné en Australie.

La campagne publicitaire commença presque un an à l'avance avec une première bande-annonce lors de la sortie de Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones en mai 2002. Puis une autre bande annonce fut diffusée pendant la finale du Super Bowl en janvier 2003. Les 60 secondes du spot coûtèrent 4 millions. Le film fut également présenté hors compétition au festival de Cannes. À Paris, certaines stations de métro furent couvertes d'affiches du film et certains hologrammes auraient coûté plus de 100 € pièce.

Le premier week-end de sa sortie, il récolte plus de 90 millions usd aux États-Unis, ce qui en fait le film ayant le plus rapporté pendant son premier week-end d'exploitation en 2003. Il rapporte au total 738 millions de dollars dans le monde entier[4],[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Le personnage de Tank joué dans le premier film par Marcus Chong disparaît, il était le seul survivant du vaisseau avec Néo, Morphéus et Trinity. Il est remplacé par le personnage de Link joué par Harold Perrineau Jr.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Disque 1
Disque 2

Autour du film[modifier | modifier le code]

Aaliyah avait obtenu le rôle de Zee mais est décédée lors d'un accident d'avion. Plusieurs scènes avaient déjà été tournées avec elle, et la production dut organiser un nouveau casting pour le rôle : c'est finalement Nona Gaye, fille de Marvin Gaye, qui fut choisie pour la remplacer. Les scènes qu'avait jouées Aaliyah furent supprimées.

Filmographie Matrix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]