Assassins (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assassin.

Assassins

Titre original Assassins
Réalisation Richard Donner
Scénario Andy et Larry Wachowski
Brian Helgeland
Acteurs principaux
Sociétés de production Canal+
Silver Pictures
Warner Bros. Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
thriller
Sortie 1995
Durée 132 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Assassins est un film américain réalisé par Richard Donner, sorti en 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Robert Rath (Sylvester Stallone) est le meilleur tueur à gages de sa profession. Alors qu'il est sur le point de se retirer discrètement, un autre tueur jeune et plein de fougue nommé Miguel Bain (Antonio Banderas) tue un « client » à sa place, et décide bientôt de s'en prendre à Rath lui-même. Celui-ci s'allie à Electra (Julianne Moore), une pirate informatique, qui était une cible de Rath, afin de contrer les plans de Bain et de leur employeur commun.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Richard Donner avait d'abord pensé à Mel Gibson pour le rôle de Robert Rath mais celui-ci était pris avec le tournage de Braveheart. D'autres acteurs comme Arnold Schwarzenegger et Michael Douglas devait incarner le rôle mais c'est finalement Sylvester Stallone qui endossera le rôle. Ensuite, pour le rôle de Miguel Bain, Donner avait tout d'abord pensé à Christian Slater qui l'a refusé et ensuite à Woody Harrelson et Tom Cruise avant de choisir finalement l'acteur espagnol Antonio Banderas.
  • Ce n'est pas Alain Dorval qui double Sylvester Stallone mais Richard Darbois comme il l'a fait sur Tango et Cash, Demolition Man, L'Expert, Cop Land, L'embrouille est dans le sac, Get Carter et Driven.
  • Tous les coups de feu tirés dans le film le sont avec des silencieux, à l'exception d'un coup tiré par un garde du corps dans la scène du cimetière au début du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Box-office Mojo.
  2. a et b (fr) Jp Box-office.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]