Matrix Revolutions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matrix Revolutions

Titre québécois La matrice révolutions
Titre original The Matrix Revolutions
Réalisation Andy et Larry Wachowski
Scénario Andy et Larry Wachowski
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Village Roadshow Pictures
Silver Pictures
NPV Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Genre science-fiction
Sortie 2003
Durée 129 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Matrix Revolutions ou La Matrice Révolutions au Québec (The Matrix Revolutions en version originale) est un film de science-fiction australo-américain réalisé par Andy et Larry Wachowski et sorti en 2003. Il clôt la trilogie commencée avec Matrix et Matrix Reloaded.

Synopsis[modifier | modifier le code]

C'est une guerre sans issue qui attend les derniers survivants humains retranchés de Zion, cité-État de la résistance, maintenue par l'armée des Machines.

Pour seul espoir ne reste que Néo qui après s'être sorti d'un monde intermédiaire, parvient à se rendre auprès du représentant du camp adverse et lui propose sous contrat d'une paix définitive, d'anéantir ainsi leur ennemi commun : l'agent Smith devenu incontrôlable.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Le récit reprend là où on l'avait laissé dans Matrix Reloaded : les passagers du Nébuchadnézzar ont été recueillis par le Hammer (vaisseau du capitaine Roland) après la destruction du premier par les Sentinelles. Néo est tombé dans une sorte de coma (il est en fait coincé dans un monde intermédiaire dont il sera libéré par Trinity) après avoir court-circuité quatre Sentinelles. La contre-attaque des autres hovercrafts a échoué à cause d'un EMP déclenché trop tôt qui a endommagé les vaisseaux et les équipages se sont fait massacrer par les Machines toujours en chemin pour Zion. Le seul survivant, dans le coma lui aussi, est Bane (contrôlé par Smith). Au début du film, le Hammer est à la recherche du Logos, le vaisseau du capitaine Niobe.

Néo va voir l'Oracle une dernière fois. Elle lui fait comprendre qu'il doit se rendre à la ville des Machines, le vrai emplacement de la Source et que Smith (qu'elle définit comme le double négatif de Néo) est la clé de la fin de la guerre. Après le départ de Néo, Smith et ses clones arrivent et l'Oracle le laisse l'absorber. Le Smith possédant l'Oracle devient capable de transgresser les lois de la Matrice (comme Néo) et « voit » sa victoire grâce aux pouvoirs de l'Oracle.

À Sion, le commandant Locke organise la résistance mais la bataille va être difficile voire désespérée. Locke définit les foreuses des Machines comme cibles prioritaires dans une tentative pour empêcher les Machines d'accéder aux niveaux inférieurs. La défense du quai se compose des unités APU (des robots pilotés par des humains), des canons mitrailleurs installés et d'équipes de 2 dissimulées et armées de double bazookas (Zee, la fiancée de Link, en fait partie). Pendant ce temps, le Logos et son équipage sont retrouvés sains et saufs. Néo demande à emprunter l'un des deux. Roland refuse mais Niobe accepte suivant ce que l'Oracle lui a dit. Les deux hovercrafts se séparent : le Hammer se dirige vers Sion, son EMP jouera un rôle capital dans l'issue de la bataille. Ils se font repérer et prendre en chasse par une nuée de Sentinelles. Niobe entraîne le vaisseau dans une série de cabrioles irréalisables pour tout autre pilote tandis que les autres utilisent les tourelles pour repousser les robots comme ils le peuvent.

Néo et Trinity, à bord du Logos, s'apprêtent à prendre la route de la Ville des Machines. C'est à ce moment qu'ils réalisent qu'ils ont un passager clandestin : Bane/Smith (qui est à l'origine de l'échec de la contre-attaque). Il affronte Néo révélant qui il est et réussit à aveugler son ennemi en lui brûlant les yeux avec un câble électrique. Manifestant ses pouvoirs dans le monde réel, Néo « voit » (ressent, en fait) Smith à l'intérieur de Bane et le tue. Le Logos peut enfin démarrer.

La bataille s'engage à Sion mais les défenses humaines s'effondrent. Les Machines bloquent la porte pour que le Hammer ne puisse pas entrer puisque celui-ci a été privé de sa radio permettant son identification auprès de la ville par des sentinelles. C'est le Kid, utilisant l'APU du capitaine Mifune, qui déverrouille la porte après avoir été sauvé par Zee. Le Hammer se crashe dans le quai et déclenche son EMP. Les Sentinelles sont hors service, mais les défenses du quai et les derniers APU aussi, malheureusement. Les humains se préparent à un baroud d'honneur. Pendant ce temps, grâce aux pouvoirs de Néo, le Logos franchit les défenses de la Ville des Machines et s'y écrase. Néo survit, mais pas Trinity qui succombe au crash. L'Élu se présente donc devant ce qui semble être l'intelligence artificielle suprême des Machines et lui propose alors de le débarrasser de leur ennemi commun, Smith, en échange de la paix avec les humains. À Sion, la seconde vague de Sentinelles arrive mais n'attaque pas, attendant de voir si Néo réussira. Ce dernier est connecté à la Matrice à partir de la ville des Machines.

Là, Néo constate que Smith est devenue la seule entité présente dans la Matrice. Smith/Oracle affronte Néo, les autres restent à observer. Cependant, Smith est devenu beaucoup plus puissant et semble même prendre l'avantage au terme d'un combat violent. Finalement, Néo le laisse l'absorber. Et les Machines peuvent accéder à Smith par l'intermédiaire de Néo et supprimer le programme malveillant réinitialisant la Matrice par la même occasion. Le corps de Néo est emmené dans la ville des Machines pour un sort inconnu, le corps disparaît au loin emporté par une machine.

Morpheus est le premier à comprendre que Néo a réussi et posant son arme au sol il s’approche des machines qui ne manifestent aucune agressivité. Les Sentinelles quittent alors Sion en la laissant intacte, les humains se réjouissent et fêtent cette victoire. L'Oracle, Séraphin et Sati contemplent le magnifique lever de Soleil créé par cette dernière en l'honneur de Néo. L'architecte annonce que les humains rejetant la Matrice pourront en sortir librement s'ils le désirent mais il dit que le jeu de l'Oracle était dangereux. L'Oracle suggère que Néo pourrait réapparaître et dit qu'elle « avait la foi » quant à la fin de cette histoire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Filmographie Matrix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]