Margrethe Vestager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Margrethe Vestager
Margrethe Vestager en 2011.
Margrethe Vestager en 2011.
Fonctions
Ministre de l'Économie
et de l'Intérieur du Danemark
3 octobre 20112 septembre 2014
Ministre d'État Helle Thorning-Schmidt
Gouvernement Thorning-Schmidt I et II
Prédécesseur Brian Mikkelsen (Économie)
Bertel Haarder (Intérieur)
Successeur Morten Østergaard
Ministre de l'Éducation et des Affaires ecclésiastiques
23 mars 199827 novembre 2001
Ministre d'État Poul Nyrup Rasmussen
Gouvernement Nyrup Rasmussen IV
Prédécesseur Ole Vig Jensen
Successeur Ulla Tørnæs (Éducation)
Johannes Lebech (Affaires ecclésiastiques)
Présidente de la Gauche radicale danoise
19931997
Prédécesseur Grethe Erichsen
Successeur Johannes Lebech
Biographie
Date de naissance 13 avril 1968 (46 ans)
Lieu de naissance Glostrup (Danemark)

Margrethe Vestager Hansen, née le 13 avril 1968 à Glostrup (Danemark), est une femme politique danoise, membre de la Gauche radicale (RV). Elle a été ministre de l'Éducation et des Affaires ecclésiastiques entre 1998 et 2001, puis ministre de l'Économie et de l'Intérieur entre 2011 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée en sciences politiques de l'université de Copenhague en 1993, elle intègre ensuite le ministère des Finances, où elle accomplit, pendant cinq ans, la totalité de sa carrière. Le 23 mars 1998, elle est nommée ministre de l'Éducation et ministre des Affaires ecclésiastiques, dans le gouvernement de centre-gauche de Poul Nyrup Rasmussen, mais perd ce dernier poste, à l'occasion d'un remaniement ministériel le 20 décembre 2000.

À l'occasion des élections législatives du 20 novembre 2001, elle est élue députée au Folketing, tandis que le centre-droit arrive au pouvoir. Réélue en 2005, elle prend la direction de la RV et de son groupe parlementaire le 15 juin 2007, conduisant le parti à l'un de ses plus mauvais résultats aux élections législatives du 13 novembre, avec seulement 5,1 % des voix et 9 députés. Elle se maintient toutefois à la direction du parti, et lui permet d'obtenir 9,5 % des suffrages et 17 élus lors des élections législatives du 15 septembre 2011, son meilleur score depuis 1973. Le 3 octobre suivant, elle est nommée ministre des Affaires économiques et de l'Intérieur dans le gouvernement de centre-gauche de Helle Thorning-Schmidt.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]