Jutta Urpilainen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jutta Urpilainen
Jutta Urpilainen en 2011.
Jutta Urpilainen en 2011.
Fonctions
Vice-Première ministre finlandaise
Ministre finlandaise des Finances
22 juin 20116 juin 2014
Premier ministre Jyrki Katainen
Gouvernement Katainen
Prédécesseur Jyrki Katainen
Successeur Antti Rinne
Présidente du Parti
social-démocrate de Finlande
6 juin 20089 mai 2014
Prédécesseur Eero Heinäluoma
Successeur Antti Rinne
Biographie
Nom de naissance Jutta Pauliina Urpilainen
Date de naissance 4 août 1975 (38 ans)
Lieu de naissance Lapua (Finlande)
Parti politique SDP
Diplômé de Université de Jyväskylä
Profession Institutrice

Jutta Pauliina Urpilainen, née le 4 août 1975 à Lapua, est une femme politique finlandaise membre du Parti social-démocrate de Finlande (SDP).

Elle est élue pour la première fois en 2000 dans un conseil municipal, puis elle remporte un siège à la Diète nationale trois ans plus tard.

En 2008, elle devient à la surprise générale présidente du SDP. À la suite des élections de 2011, elle est nommée Vice-Première ministre et ministre des Finances dans la coalition du conservateur Jyrki Katainen. Lors du congrès du SDP en 2014, elle est battue par Antti Rinne et se retire du gouvernement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts précoces en politique[modifier | modifier le code]

Diplômée en sciences de l'éducation de l'Université de Jyväskylä, elle a brièvement exercé en tant qu'enseignante. Fille du député Kari Urpilainen, elle entre précocement en politique, s'engageant dans le mouvement de jeunesse du SDP ou représentant la Finlande au comité de direction de l'ECOSY.

Premiers mandats électoraux[modifier | modifier le code]

Élue du conseil municipal de Kokkola en 2000, elle succède à son père et devient députée de la circonscription de Vaasa à l'issue des législatives de 2003. Elle conserve des responsabilités locales devient vice-présidente du conseil municipal de Kokkola en 2005[1].

Présidente du Parti social-démocrate[modifier | modifier le code]

Réélue assez nettement en 2007 dans une circonscription difficile pour le SDP[2], elle devient vice-présidente du groupe parlementaire social-démocrate.

En février 2008, elle pose sa candidature à la succession d'Eero Heinäluoma en vue du congrès du parti à Hämeenlinna en juin 2008. Elle est élue à la surprise générale, notamment contre le vétéran Erkki Tuomioja, et devient à 32 ans la première femme dirigeante du SDP le 8 juin[3].

Ministre des Finances[modifier | modifier le code]

Lors des élections du 17 avril 2011, les sociaux-démocrates perdent un peu plus de deux points mais parviennent à se classer en deuxième position des forces politiques finlandaises. Le parti intègre ensuite la coalition mise en place par le conservateur Jyrki Katainen et le 22 juin, Jutta Urpilainen est nommée Vice-Première ministre et ministre des Finances.

Lors de l'élection du président du Parti social-démocrate du 9 mai 2014, elle est battue par le syndicaliste Antti Rinne, qui s'impose par une étroite marge de 257 voix contre 243[4]. Il la remplace le 6 juin suivant dans ses fonctions gouvernementales[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Fiche parlementaire
  2. (fi) Résultats de la circonscription de Vaasa aux élections législatives de 2007 - Helsingin Sanomat
  3. (en) Social Democrats choose 32-year-old Jutta Urpilainen as new chair - Helsingin Sanomat 9 juin 2008
  4. (en) « Antti Rinne elected new SDP chief », The Finland Times, le 10 mai 2014
  5. (en) « Antti Rinne takes over finance portfolio, promises new jobs », Yle, le 6 juin 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]