Ole Sohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sohn.
Ole Sohn
Ole Sohn, en novembre 2008.
Ole Sohn, en novembre 2008.
Fonctions
Ministre du Commerce et de la Croissance du Danemark
3 octobre 201116 octobre 2012
Ministre d'État Helle Thorning-Schmidt
Gouvernement Thorning-Schmidt I
Prédécesseur Brian Mikkelsen
Successeur Annette Vilhelmsen
Secrétaire général du Parti communiste du Danemark
19871991
Prédécesseur Jørgen Jensen
Successeur Direction collégiale
Biographie
Date de naissance 12 septembre 1954 (60 ans)
Lieu de naissance Thorsted (Danemark)
Parti politique Parti populaire socialiste

Ole Sohn, né le 12 septembre 1954 à Thorsted (près de Horsens, au Danemark), est un homme politique danois, membre du Parti populaire socialiste (SF) et ministre du Commerce et de la Croissance de 2011 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ole Sohn milite d'abord dans des syndicats étudiants, puis au sein du Parti communiste du Danemark, dont il intègre le comité central en 1981. Dans les années 1980, le parti communiste est parcouru de profondes divisions, qui opposent les partisans des réformes de Mikhaïl Gorbatchev et les communistes conservateurs : en 1987, le parti décide d'élire deux présidents ; Ole Sohn, représentant de la ligne pro-Gorbatchev, partage la direction avec le syndicaliste Jan Andersen, représentant des conservateurs. Mais Andersen meurt peu après, laissant Ole Sohn seul dirigeant du parti. Alors qu'il n'est âgé que d'une trentaines d'années et relativement inexpérimenté, Ole Sohn doit gérer un parti en proie à de graves tensions, dans un contexte d'effondrement du communisme européen. En 1990, les conservateurs obtiennent la destitution de Ole Sohn, ce qui provoque un congrès extraordinaire - finalement remporté par les partisans de Sohn - puis une scission du parti. En 1991, Sohn quitte le parti communiste et rejoint le Parti populaire socialiste.

Élu député sous les couleurs du SP lors des élections de 1998, Sohn devient ministre du cabinet Thorning-Schmidt I à la suite des élections de 2011. L'entrée au gouvernement d'un ancien dirigeant du parti communiste provoque alors une controverse dans les médias danois. Un an plus tard, Ole Sohn démissionne du gouvernement et laisse son ministère à Annette Vilhelmsen ; il annonce alors vouloir se détacher de la politique pour consacrer plus de temps à sa famille et à ses activités professionnelles d'éditeur[1].

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ole Sohn stepping down, Politiken, 12 octobre 2012