Le Bois-Plage-en-Ré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bois (homonymie) et Bois (communes).
Le Bois-Plage-en-Ré
Promenade aménagée au bord de l'océan
Promenade aménagée au bord de l'océan
Blason de Le Bois-Plage-en-Ré
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Arrondissement La Rochelle
Canton Saint-Martin-de-Ré
Intercommunalité Communauté de communes de l'île de Ré
Maire
Mandat
Jean-Pierre Gaillard
2014-2020
Code postal 17580
Code commune 17051
Démographie
Gentilé Boitais
Population
municipale
2 356 hab. (2011)
Densité 193 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 14″ N 1° 23′ 31″ O / 46.1872222222, -1.3919444444446° 11′ 14″ Nord 1° 23′ 31″ Ouest / 46.1872222222, -1.39194444444  
Altitude Min. 1 m – Max. 17 m
Superficie 12,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Le Bois-Plage-en-Ré

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Le Bois-Plage-en-Ré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Bois-Plage-en-Ré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Bois-Plage-en-Ré
Liens
Site web www.leboisplage.com

Le Bois-Plage-en-Ré est une commune du sud-ouest de la France, située sur l'île de Ré dans le département de la Charente-Maritime (région Poitou-Charentes).

Ses habitants sont appelés les Boitais et les Boitaises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation du Bois-Plage sur l'île de Ré

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes du Bois-Plage-en-Ré[2]
Saint-Martin-de-Ré
La Couarde-sur-Mer du Bois-Plage-en-Ré[2] La Flotte
Océan Atlantique Sainte-Marie-de-Ré
  • Village sur la côte sud de l'île de Ré.
  • Intègre le bourg du Morinand et celui du Rouland
  • Plage de sable sur plusieurs kilomètres, dunes.

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture, vigne, produits maraîchers, pommes de terre.
  • Tourisme.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1927 la commune Le Bois devient Le Bois-Plage-en-Ré.

Le Bois-Plage-en-Ré est actuellement le regroupement de trois hameaux qui par la croissance démographique du XXe siècle ont fusionné : le Bois-Plage, le Rouland, et le Morinand.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'argent aux quatre fasces ondées d'azur abaissées sous un soleil rayonnant d'or issant de la première et accompagné en chef d'une pomme de pin et d'une grappe de raisin de gueules.

Administration[modifier | modifier le code]

Mairie du Bois-Plage.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965 1971 Paul Laidet MRG  
1971 1977 Julien David    
1977 1989 Paul Laidet MRG  
1989 1995 Alain Mercier MRG  
1995 1995 Yvonne Philbert    
1995 2008 Jean Le Mao    
2008 en cours Jean-Pierre Gaillard    

(1) Décédé en 1956 (2) Pas d'information en mairie pour la période de 1925 à 1947
(3) Réélu en 1925
(4) Est élu le 14 mai, mais démissionne le 17 août 1900
(5) Est réélu le 20 mai 1888, mais refuse le poste

Historique des élections municipales[modifier | modifier le code]

Élections de 1989[modifier | modifier le code]

1er tour des élections de 1989
Liste conduite par Nombre de candidats % Voix (moyenne des listes) Elu(s)
Alain Mercier 68,0% 621
Morin 32,0% 292

Élections de 1995[modifier | modifier le code]

2e tour des élections de 1995
Liste conduite par Nombre de candidats % Voix (moyenne des listes) Elu(s)
Jean Le Mao 40,4% 569
Alain Mercier 37,4% 526
Menesguen 1 22,2% 312
1er tour des élections de 1995
Liste conduite par Nombre de candidats % Voix (moyenne des listes) Elu(s)
Jean Le Mao 39,7% 558
Alain Mercier 39,2% 550
Menesguen 1 21,1% 296

Élections de 2001[modifier | modifier le code]

1er tour des élections de 2001
Liste conduite par Nombre de candidats % Voix (moyenne des listes) Elu(s)
Jean Le Mao 60,7 % 748
Alain Mercier 39,3% 484

Élections de 2008[modifier | modifier le code]

1er tour des élections de 2008
Liste conduite par Nombre de candidats % Voix (moyenne des listes) Elu(s)
Jean-Pierre Gaillard 19 40,8 % 599
Gérard Marieau 19 33,3 % 490
Patrick Noirez 12 11,2 % 165
Robert Grignon 11 6,9 % 101
Bernard Dorin 11 5,0 % 66
Max-Henri Mary 1 3,3 % 49
2e tour des élections de 2008
Liste conduite par Nombre de candidats % Voix (moyenne des listes) Elu(s)
Jean-Pierre Gaillard 19 55,1 % 819 16
Gérard Marieau 19 44,9 % 666 3

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 356 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 300 1 950 1 922 2 154 2 088 2 059 2 048 2 093 2 074
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 987 1 940 1 895 1 738 1 633 1 714 1 647 1 679 1 618
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 598 1 504 1 273 1 100 1 085 1 056 1 005 893 1 084
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
1 172 1 172 1 317 1 560 2 014 2 235 2 293 2 303 2 356
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (34,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (28,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 12,7 %, 15 à 29 ans = 13,8 %, 30 à 44 ans = 16 %, 45 à 59 ans = 23,6 %, plus de 60 ans = 33,8 %) ;
  • 50,8 % de femmes (0 à 14 ans = 13,6 %, 15 à 29 ans = 11,1 %, 30 à 44 ans = 16,7 %, 45 à 59 ans = 24 %, plus de 60 ans = 34,7 %).
Pyramide des âges à Le Bois-Plage-en-Ré en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
0,8 
10,8 
75 à 89 ans
12,5 
22,4 
60 à 74 ans
21,4 
23,6 
45 à 59 ans
24,0 
16,0 
30 à 44 ans
16,7 
13,8 
15 à 29 ans
11,1 
12,7 
0 à 14 ans
13,6 
Pyramide des âges du département de la Charente-Maritime en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,6 
75 à 89 ans
11,9 
16,4 
60 à 74 ans
17,1 
21,3 
45 à 59 ans
21,1 
19,1 
30 à 44 ans
18,5 
16,8 
15 à 29 ans
14,7 
17,3 
0 à 14 ans
15,1 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Barthélémy-du-Bois.
  • Coopérative vinicole des Vignerons de l'Île de Ré.
  • Le moulin de Bellerre au Morinand (avant 1627).

Lieux[modifier | modifier le code]

Les plages de la commune du Bois-Plage-en-Ré sont les principaux lieux remarquables. Elles s'étendent sur 5 à 6 km. Le marché couvert, associé au marché de plein air, avenue de la Plage et rue de l'Église constituent le plus important marché de l'Île, en été[8],[9]. Le grand parking à vélo du Gros Jonc est également une curiosité locale, notamment par le nombre de vélos qui y stationnent en été.

Les plages se succèdent du nord-est au sud-est dans cet ordre :

  • Port au Vin (aussi appelé Peu Bernard, ou la Batterie à cause des blockhaus qui y sont présents) ;
  • Plage du Petit Sergent ;
  • Les Fontaines ;
  • Les Brémaudières ;
  • Bidon V ;
  • Les Gollandières ;
  • Les Seauzes ;
  • Le Pas des Bœufs ;
  • Gros-Jonc ;
  • Les Gouillauds (spot de surf, et par vent d'ouest pour la planche à voile et le kitesurf).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]