Arrondissement de La Rochelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de La Rochelle
Situation de l'arrondissement de La Rochelle dans le département Charente-Maritime.
Situation de l'arrondissement de La Rochelle dans le département Charente-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Chef-lieu La Rochelle
Démographie
Population 204 681 hab. (2011)
Densité 250 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 10′ N 1° 10′ O / 46.16666667, -1.1666666746° 10′ Nord 1° 10′ Ouest / 46.16666667, -1.16666667  
Superficie 818 km2
Subdivisions
Cantons 15
Communes 57

L'arrondissement de La Rochelle est une division administrative française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes.

Situé dans le nord de la Charente-Maritime, il est le plus petit arrondissement par sa superficie mais il en est le plus peuplé et le plus densément peuplé de tout le département.

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de La Rochelle regroupe 57 communes qui sont réparties dans 15 cantons dont 9 sont des cantons urbains formés avec la commune de La Rochelle.

La composition administrative est la suivante :

Les neuf cantons autour de La Rochelle regroupent en tout 10 communes. Leurs compositions sont les suivantes :

  • Le Canton de La Rochelle-1 regroupe 1 commune (correspondant en fait à une fraction de la commune de La Rochelle).
  • Le Canton de La Rochelle-2 regroupe 1 commune (correspondant en fait à une fraction de la commune de La Rochelle).
  • Le Canton de La Rochelle-3 regroupe 1 commune (correspondant en fait à une fraction de la commune de La Rochelle).
  • Le Canton de La Rochelle-4 regroupe 1 commune (correspondant en fait à une fraction de la commune de La Rochelle).
  • Le Canton de La Rochelle-5 regroupe 5 communes (dont une fraction de la commune de La Rochelle qui est comptabilisée ici comme commune).
  • Le Canton de La Rochelle-6 regroupe 1 commune (correspondant en fait à une fraction de la commune de La Rochelle).
  • Le Canton de La Rochelle-7 regroupe 1 commune (correspondant en fait à une fraction de la commune de La Rochelle).
  • Le Canton de La Rochelle-8 regroupe 3 communes (dont une fraction de la commune de La Rochelle qui est comptabilisée ici comme commune).
  • le Canton de La Rochelle-9 regroupe 4 communes (dont une fraction de la commune de La Rochelle qui est comptabilisée ici comme commune).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de la Rochelle occupe la partie septentrionale du département de la Charente-Maritime. Il constitue le cœur de l'ancienne province d'Aunis, centrée sur La Rochelle, sa capitale historique.

Au nord, il est délimité par le département de la Vendée via l'arrondissement de Fontenay-le-Comte et à l'est par celui des Deux-Sèvres via l'arrondissement de Niort, tandis qu'au sud, il jouxte l'arrondissement de Rochefort qui appartient administrativement au département de la Charente-Maritime.

À l'ouest, il dispose d'une très large ouverture sur l'océan Atlantique et forme l'un des deux arrondissements maritimes de la Charente-Maritime avec celui de Rochefort[1].

L'île de Ré appartient à cet arrondissement depuis ses origines et le doit autant à des racines géographiques qu'historiques.

Hydrographie sommaire[modifier | modifier le code]

Au nord de l'arrondissement de La Rochelle, la Sèvre niortaise qui est un fleuve côtier sert de délimitation naturelle et administrative entre les départements de la Vendée, au nord, et de la Charente-Maritime, au sud.

À l'est, la petite rivière du Mignon, canalisée dans sa partie aval, sert également de limite départementale séparant les Deux-Sèvres de la Charente-Maritime.

Au centre et à l'ouest, le Curé draine la plaine de l'Aunis et borde la partie méridionale du marais poitevin avant de se jeter dans la baie de l'Aiguillon, au sud de la Sèvre niortaise. Il s'agit d'un fort modeste fleuve côtier dont le cours aval est canalisé, et qui est souvent tari dans sa partie amont lors des grandes périodes de sécheresse.

Enfin, cet arrondissement recouvre toute la partie méridionale du Marais poitevin qui est réparti, à l'est, en marais mouillé et au centre et à l'ouest en marais desséché. Cette dernière partie étant littorale.

Superficie[modifier | modifier le code]

Le plus petit arrondissement de Poitou-Charentes[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de La Rochelle est le plus petit des arrondissements de la Charente-Maritime n'occupant que 11,9 % du territoire départemental.

Il est également le plus petit des 14 arrondissements de Poitou-Charentes[2].

Liste des cantons et leur rang par superficie[modifier | modifier le code]

Rang Canton Superficie Nombre de communes
1 Courçon 254,53 km2 14
2 Marans 185,95 km2 6
3 La Jarrie 143,93 km2 14
4 Saint-Martin-de-Ré 43,56 km2 5
5 Ars-en-Ré 41,76 km2 5
6 Aytré 26,67 km2 3
... La Rochelle-5 (*) 40,53 km2 4
... La Rochelle-8 (*) 29,13 km2 2
... La Rochelle-9 (*) 23,22 km2 3
... Commune de La Rochelle (9 fractions de canton) (*) 28,43 km2 1


(*) : Concernant les neuf cantons de La Rochelle, la superficie cumulée - y compris la commune de La Rochelle - est de 147,98 km2 [3].

Si le canton de Courçon avec 254,53 km2 est le plus étendu de l'arrondissement de La Rochelle, il en occupe presque le tiers de sa superficie totale avec 31,1 %, ce qui en fait de loin la proportion la plus élevée parmi tous les arrondissements de Charente-Maritime. Cependant, il ne se classe qu'au sixième rang départemental après les cantons d'Aulnay (333,88 km2), Montguyon (322,31 km2), Matha (289,21 km2), Mirambeau (266,86 km2) et Gémozac (260,18 km2).

La superficie cumulée de l'île de Ré qui rassemble deux cantons (canton d'Ars-en-Ré et canton de Saint-Martin-de-Ré) est de 85,32 km2, ce qui la classe au troisième rang des îles de la France métropolitaine[4].

Le canton d'Aytré qui est le dernier des cantons à avoir été créé en Charente-Maritime est le plus petit des cantons de la Charente-Maritime avec ses trois communes littorales qui cumulent seulement 26,67 km2[5].

Enfin, c'est dans cet arrondissement que se trouve la commune la plus étendue de tout le département de la Charente-MaritimeMarans avec ses 82,49 km2 a une superficie pratiquement identique à celle de l'île de Ré.

Démographie et population[modifier | modifier le code]

Tableau de l'évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
95 140 111 111 124 422 135 045 150 007 159 924 166 011 184 728 199 332
2010 - - - - - - - -
203 579 - - - - - - - -
(Source : INSEE[6])


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

L'arrondissement le plus peuplé de la Charente-Maritime[modifier | modifier le code]

Par sa population, l'arrondissement de La Rochelle est le plus peuplé de la Charente-Maritime et il occupe 32,9 % de la population du département en 2007, ce qui représente 1 habitant sur 3 résidant dans cet espace administratif largement dominé par La Rochelle.

Le troisième arrondissement le plus peuplé de Poitou-Charentes[modifier | modifier le code]

En Poitou-Charentes, l'arrondissement de La Rochelle se classe au troisième rang régional après les arrondissements de Poitiers (235 326 habitants) et de Niort (205 498 habitants), mais il devance l'arrondissement d'Angoulême (193 710 habitants) et celui de Rochefort (178 676 habitants) qui occupent respectivement les 4e et 5e rangs régionaux au recensement de 2007[7].

Cette remarquable position démographique au sein de la région Poitou-Charentes est imputable au rôle de la préfecture du département qui est le principal pôle d'emploi de la Charente-Maritime et est même considérée comme la locomotive économique de la région où, seule, Poitiers la capitale régionale peut lui faire contrepoids.

Une forte urbanisation, supérieure à la moyenne nationale[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de La Rochelle se caractérise par une forte urbanisation nettement plus élevée que celle de la Charente-Maritime dont le taux urbain est seulement de 58,1 %.

En 2007, la population urbaine rassemble 161 483 habitants dans 11 unités urbaines, soit 81 %, ce qui est un taux supérieur au taux national qui est de 77 %.

Parmi les unités urbaines de cet arrondissement, 1 compte plus de 100 000 habitants (La Rochelle avec 127 033 habitants) et 1 compte plus de 5 000 habitants (La Flotte avec 5 511 habitants)[8].

Une particularité urbaine est à noter dans cet arrondissement où l'île de Ré présente un taux urbain record qui est de 100 %, c'est-à-dire que les dix communes qui la composent sont toutes catégorisées communes urbaines selon les critères de l'INSEE[9].

Cet arrondissement compte 23 communes de plus de 2 000 habitants sur les 60 que recense le département de la Charente-Maritime en 2007, soit plus du tiers. Parmi celles-ci, 8 ont plus de 5 000 habitants sur les 18 communes de cette catégorie en Charente-Maritime.

Liste des 23 communes de plus de 2 000 habitants en 2007 dans l'arrondissement de La Rochelle

commune Population en 2007
La Rochelle 76 848
Aytré 8 806
Lagord 7 054
Périgny 6 709
Châtelaillon-Plage 5 959
Nieul-sur-Mer 5 600
Dompierre-sur-Mer 5 277
Puilboreau 5 101
Marans 4 655
Saint-Xandre 4 519
Angoulins 3 695
Sainte-Soulle 3 351
Sainte-Marie-de-Ré 3 082
La Flotte 2 923
La Jarrie 2 798
Saint-Martin-de-Ré 2 588
Marsilly 2 471
le Bois-Plage-en-Ré 2 303
Rivedoux-Plage 2 260
Saint-Jean-de-Liversay 2 229
Charron 2 220
La Jarne 2 211
L'Houmeau 2 107

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est vrai que l'arrondissement de Saintes dispose d'une petite façade littorale, étant situé sur la rive droite de l'estuaire de la Gironde par le canton de Cozes, mais il ne peut être considéré comme un arrondissement maritime au sens propre du terme n'étant pas bordé directement par l'océan Atlantique.
  2. Superficie des 14 arrondissements de Poitou-Charentes : 1 - Montmorillon (3 000 km2), 2 - Niort (2 792 km2), 3 - Confolens (2 268 km2), 4 - Angoulême ( 2 217 km2), 5 - Châtellerault (2 065 km2), 6 - Poitiers (1 926 km2), 7 - Bressuire (1 623 km2), 8 - Parthenay (1 585 km2), 9 - Saintes (1 546 km2), 10 - Jonzac (1 530 km2), 11 - Rochefort ( 1 528 km2), 12 - Cognac (1 471 km2), 13 - Saint-Jean-d'Angély (1 442 km2) et 14 - La Rochelle (818 km2).
  3. Les services de l'INSEE ne communiquent pas le chiffre de la superficie des fractions de la commune de La Rochelle. Il est donc impossible d'établir la superficie des neuf cantons de La Rochelle avec chaque fraction de la commune de La Rochelle. Les superficies indiquées dans le tableau concernant les cantons de La Rochelle (5e canton, 8e canton et 9e canton) correspondent aux communes qui composent chaque canton sans la fraction de commune de La Rochelle dont le chiffre n'est pas communiquée par les services de l'INSEE.
  4. Elle se classe après la Corse et l'île d'Oléron et se situe juste avant Belle-Île-en-Mer
  5. Hors cantons urbains dont les chiffres de superficie de chacune des fractions des communes urbaines de Rochefort, La Rochelle, Royan et Saintes ne sont pas communiqués par l'INSEE
  6. site de l'Insee
  7. Pour mémoire, la région Poitou-Charentes compte 14 arrondissements.
  8. Voir l'article détaillé Liste des unités urbaines de la Charente-Maritime
  9. De nouvelles unités urbaines en Poitou-Charentes - lire p. 2 et 4 du document

Voir aussi[modifier | modifier le code]