Larra (Haute-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larra.
Larra
La Mairie
La Mairie
Blason de Larra
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement Arrondissement de Toulouse
Canton Canton de Grenade
Intercommunalité Communauté de communes de Save et Garonne
Maire
Mandat
Gérard Janer
2014-2020
Code postal 31330
Code commune 31592
Démographie
Gentilé Larrassiens, Larrassiennes
Population
municipale
1 464 hab. (2011)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 23″ N 1° 13′ 55″ E / 43.7397222222, 1.23194444444 ()43° 44′ 23″ Nord 1° 13′ 55″ Est / 43.7397222222, 1.23194444444 ()  
Altitude Min. 110 m – Max. 181 m
Superficie 16,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de Haute-Garonne
City locator 14.svg
Larra

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de Haute-Garonne
City locator 14.svg
Larra

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Larra

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Larra
Liens
Site web Site officiel

Larra est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Larrassiens et les Larrassiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située à 25 km au nord-ouest de Toulouse sur la Save.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Larra
Launac Grenade Grenade
Thil Larra Merville
Bretx Saint-Paul-sur-Save Montaigut-sur-Save

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence humaine daterait de + 400 000 ans avant notre ère, d'après les découvertes sur le site larrassiens[1]

Création de la commune de Larra : Le 18 juin 1955 Larra se détache de Grenade-sur-Garonne. Le vote des habitants est un grand succès pour " l'indépendance ". Jean Magné, plus vieux élu du conseil municipal, ouvre la séance à l'issue de laquelle, Maurice Pontich est élu premier maire de Larra.

Larra a été frappé le 25 septembre 1999 par un phénomène météorologique exceptionnel : un orage a en effet généré des rafales de vent dignes des tornades, et elles furent estimées à plus de 160 km/h. De très nombreux dégâts ont affecté le village et les alentours, et il fallut plus d'un mois pour tout remettre à niveau.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Larra

Son blasonnement est : Taillé : au premier d'azur à la crosse d'or senestrée d'une gerbe de blé du même, au second d'azur également, semé de grains de froment et de fleurs de lys d'or ; à la cotice en barre d'or brochant sur la partition.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1955   Maurice Pontich   Premier maire de la commune
mars 2001 en cours André Saint-Paul    
         
Les données manquantes sont à compléter.

Commune faisant partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 464 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1962. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].
           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
325 324 348 674 955 1 131 1 350 1 464
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté de communes de Save et Garonne[6].

En limite des communes de Grenade et de Launac, il existe une déchèterie intercommunale accessible aux habitants de la commune de Larra[7].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]