Kunsthistorisches Museum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kunsthistorisches Museum
Le Kunsthistorisches Museum - façade sur la Maria Theresien Platz
Le Kunsthistorisches Museum - façade sur la Maria Theresien Platz
Informations géographiques
Pays Autriche
Ville Vienne
Coordonnées 48° 12′ 13″ N 16° 21′ 41″ E / 48.2037, 16.3614 ()48° 12′ 13″ Nord 16° 21′ 41″ Est / 48.2037, 16.3614 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 10 octobre 1891
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 559 150 (2010)[1]
Site web www.khm.at
Pieter Brueghel l'ancien - La Tour de Babel - 1563

Le Kunsthistorisches Museum de Vienne, en Autriche est un musée d'art considéré comme l'un des premiers musées d'art ancien du monde.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Kunsthistorisches Museum a ouvert ses portes le 17 octobre 1891. Contrairement à de nombreux autres musées nationaux (musée du Louvre, musée de l'Ermitage, etc.) qui sont d'anciens palais, la fonction du bâtiment qui l'accueille a été fixée dès la construction.

Situation[modifier | modifier le code]

Le Kunsthistorisches Museum est situé sur le boulevard circulaire, le Ring, dans un bâtiment imitant le style de la Renaissance italienne entrepris en 1871 et achevé en 1891. Chaque année, plus de 600 000 personnes (dont 75 % d'étrangers) le visitent[2]. Dépendent également du musée les collections d'instruments de musique anciens, le Ephesos Museum (en) et la collection d'armes et d'armures, tous trois situés dans le Neue Burg

Collections[modifier | modifier le code]

Les collections du Kunsthistorisches Museum, issues notamment des anciennes collections impériales autrichiennes de la dynastie des Habsbourg, rassemblent des œuvres allant de l'Antiquité égyptienne et grecque jusqu'au XVIIIe siècle.

Le musée est particulièrement riche en peinture flamande, allemande de la Renaissance et italienne. Il rassemble des collections impériales : antiquités, arts décoratifs, peintures des écoles nordique, italienne et espagnole. Tout le premier étage est consacré à la peinture : l'aile gauche est réservée aux écoles flamande, hollandaise et allemande ; l'aile droite, aux écoles italienne, espagnole et française. Au deuxième étage, les salles de la galerie annexe (Sekundärgalerie) rassemblent des centaines d'œuvres flamandes, allemandes et italiennes des XVIe et XVIIe siècles.

Le musée possède la plus grande collection d'œuvres de Pieter Brueghel l'Ancien ; dix-sept au total, dont les célèbres tableaux La Tour de Babel (1563) et Chasseurs dans la neige (1565).


Iconographie[modifier | modifier le code]

La Renaissance dans les pays d'Europe du Nord[modifier | modifier le code]

Flandre et Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

La Renaissance française[modifier | modifier le code]

La Renaissance en Italie[modifier | modifier le code]

Italie du Nord[modifier | modifier le code]

Venise[modifier | modifier le code]

Florence[modifier | modifier le code]

Italie du Sud[modifier | modifier le code]

Antonello da Messina, (vers 1430-1479), Fragment droite de l'autel de San Cassiano à Venise (1475-1476) - Détails.

Le XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

Le XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Art Newspaper. World museum attendance figures for 2010. Access 22 Oct 2011.
  2. Le Kunsthistorisches Museum de Vienne, Prestel, p. 9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Kunsthistorisches Museum de Vienne, collection « Les Guides Prestel », Vienne : Prestel, 2007, 239 p. (ISBN 978-3-7913-3929-0)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]