Cupidon fabriquant son arc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cupidon fabriquant son arc
Image illustrative de l'article Cupidon fabriquant son arc
Artiste Parmigianino
Date vers 1533
Type huile sur bois
Dimensions (H × L) 135 × 65 cm
Localisation Kunsthistorisches Museum, Vienne (Autriche)

Cupidon fabriquant son arc ou Amour fabriquant son arc[1] (en italien : « Cupido che fabbrica l'arco ») est une peinture à huile sur bois de 135 × 65 cm, réalisée par Parmigianino, vers 1533, conservée au Kunsthistorisches Museum de Vienne en Autriche.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'œuvre apparaît pour la première fois à Parme dans l'inventaire de Francesco Baiardo qui était un ami et le mécène de Parmigianino. Giorgio Vasari à écrit que Baiardo avait commandé « Cupido che fabbrica di sua mano un arco »[2].

La peinture a été d'abord héritée par Marcantonio Cavalca puis par Antonio Pérez, Secrétaire d'état de Philippe IIe d'Espagne, qui l'a apportée avec lui en Espagne.

En 1579 Pérez est tombé en disgrâce et a été contraint de vendre la peinture à l'empereur Rodolphe IIe du Saint-Empire romain germanique. Néanmoins, la vente a été bloquée par la couronne espagnole et après de nombreuses tractations, l'œuvre est arrivée à Prague en 1603 avec le tableau du Corrège Jupiter et Io et Ganimède enlevé par l'aigle et a été transférée au Schatzkammer Vienne en 1631[2]. où elle a été vue par Marco Boschini (1660) et Tassoni (1676), qui la décrit comme (it)[2].

Un dessin préparatoire est conservé au Cabinet des Dessins du Louvre (n. 1662).

Le tableau a été copié par des nombreux artistes dont Joseph Heintz l'Ancien et Rubens dont les peintures sont conservées Alte Pinakothek de Munich[2].

Description et Style[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Pierluigi Leone de Castris, Parmigianino e il manierismo europeo, Cinisello Balsamo, Silvana editoriale,‎ 2003 (ISBN 88-8215-481-5), p. 236–237
  • (it) Luisa Viola, Parmigianino, Parme, Grafiche Step editrice,‎ 2007.
  • (it) Mario Di Giampaolo et Elisabetta Fadda, Parmigianino, Sant'Arcangelo di Romagna, Keybook,‎ 2002 (ISBN 8818-02236-9)
  • (it) AA. VV., Galleria degli Uffizi, collana I Grandi Musei del Mondo, Rome,‎ 2003.
  • (it) Gloria Fossi, Uffizi, Florence, Giunti,‎ 2004 (ISBN 88-09-03675-1)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. base Joconde cité en lien externe
  2. a, b, c et d Di Giampaolo et Fadda 2002, p. 145.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :