Albrecht Altdorfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albrecht Altdorfer, né à Altdorf (Basse-Bavière) en 1488[1] et mort à Ratisbonne le 12 février 1538, est un peintre et graveur allemand de l'époque de la Renaissance, contemporain d'Albrecht Dürer. Il est considéré comme le plus important représentant de l'école du Danube.

Vie[modifier | modifier le code]

Altdorfer accède en 1505 au droit du citoyen (das Bürgerrecht, e) de Ratisbonne et devient membre du conseil et maître d'œuvre de la ville. Il travaille notamment au renforcement des défenses de la ville.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Altdorfer fut l'un des premiers peintres européens à placer le paysage comme thème autonome au centre de son travail. En entremêlant les plans, les figures humaines et le décor, Altdorfer donne une perspective cosmique à ses peintures. La Bataille d'Alexandre (1529, aujourd'hui à la Alte Pinakothek de Munich) est considérée comme l'un de ses chefs-d'œuvre. Le prétexte de la victoire d'Alexandre sur Darius illustre une vision du monde radicalement neuve. Les peintures d'Altdorfer datant de cette période, faisant écho aux découvertes de Nicolas Copernic qui lui sont contemporaines, présentent pour la première fois un monde convexe, où le centre de l'Univers n'est plus la Terre, mais le Soleil.

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

Signature d'Altdorfer
  • Coin de Forêt avec saint Georges combattant le dragon, (v. 1510), Alte Pinakothek de Munich ;
  • Le Grand Retable de saint Florian, (1509-1518), à Linz ;
  • Paysage, (v. 1526-1528), huile sur parchemin monté sur bois, 30 × 22 cm., Alte Pinakothek de Munich ;
  • La Bataille d'Alexandre, (v. 1528-1529), huile sur bois, 158,4 × 120,3 cm., Alte Pinakothek de Munich ;
  • Suzanne au bain, (1526), Alte Pinakothek de Munich ;
  • Les Adieux du Christ à Marie, (v. 1520), National Gallery, Londres ;

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch. Delagrave, 1876, p. 67.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :