Portrait du cardinal Niccolò Albergati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du cardinal Niccolò Albergati
Image illustrative de l'article Portrait du cardinal Niccolò Albergati
Portrait du cardinal Niccolò Albergati.
Artiste Jan van Eyck
Date v. 1431
Technique Huile sur toile
Dimensions (H × L) 34 cm × 27,5 cm
Localisation Kunsthistorisches Museum, Vienne (Autriche)

Le Portrait du cardinal Niccolò Albergati est un tableau du peintre primitif flamand Jan van Eyck, réalisé vers 1431. Il est actuellement exposé au Kunsthistorisches Museum de Vienne, en Autriche.


Croquis préliminaire.

Sujet[modifier | modifier le code]

Le cardinal Albergati était un diplomate du pape Martin V. Pendant un congrès de paix ayant lieu à Anvers, il rencontre Jan van Eyck, qui croque son portrait avec des indications coloristes pour peindre ensuite son portrait. Le dessin est aujourd'hui exposé au Staatliche Kunstsammlungen de Dresde, en Allemagne.

Description[modifier | modifier le code]

Le cardinal est représenté en buste de trois-quarts, comme souvent dans la peinture flamande et ce dès les années 1430, sur fond noir afin de mettre en valeur la figure du modèle bien contrastée. Un halo bleu sur le fond entoure sa tête renforçant le contraste des traits finement détaillés de son visage (contour net, lèvres serrées et regard pensif) ainsi qu'avec sa toge rouge à col et pattes d'hermine.

Analyse[modifier | modifier le code]

Comme souvent dans les œuvres de Van Eyck, l'attention portée aux détails est maximale, grâce à sa technique consistant à peindre par couches de couleurs successives, diluées dans l'huile, ce qui permettait à l'artiste de rendre cet effet de transparence et de lumière. Une comparaison avec le dessin préparatoire permet de voir que Van Eyck a changé quelques détails réalistes, tels que la profondeur des épaules, la courbe du nez, la profondeur de la bouche et la taille de l'oreille, peut-être pour renforcer l'impression de maturité et, par conséquent, d'autorité du cardinal, ou dus, techniquement, à l'usage d'une loupe[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]