1550

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1547 1548 1549  1550  1551 1552 1553

Décennies :
1520 1530 1540  1550  1560 1570 1580
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1550 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

La colonisation du monde par les Européens en 1550
  • 1er octobre : le mongol Altan Khan pille et incendie les faubourgs de Pékin. Il force l’empereur Ming à conclure la paix et à rouvrir les marchés frontaliers (1551). Mais la paix reste instable, et les marchés sont rapidement fermés. Altan reprend ses raids frontaliers jusqu’en 1570[2].


Amérique[modifier | modifier le code]

  • 6 janvier : fondation de Valledupar, en Colombie[4].
  • 22 février : Le conquistador espagnol Pedro de Valdivia atteint le Bio Bio, dans le territoire des Araucans[5]. Ceux-ci se regroupent pour former une armée de 4000 hommes placés sous le commandement du toqui Ayavilu, sous l’influence du sage Colocolo. Valdivia réussit à les vaincre dans la plaine d’Andalion grâce à sa cavalerie et ses armes à feu. Ayavilu est tué et les prisonniers araucans sont libérés avec les mains et le nez coupés. Valdivia entre en Araucanie où il fonde plusieurs cités protégées par trois fortins, Arauco, Tucapel et Puren[6].
  • 16 avril : Charles Quint crée à Valladolid la Junta Consultiva pour les Indes occidentales. Il ordonne d'interrompre les conquêtes du Nouveau Monde pour des raisons morales[7].
  • 15 août-fin septembre : première session de la controverse de Valladolid[8] qui porte sur le statut des Indiens d'Amérique (appartiennent-ils à l'humanité ? Quel traitement leur accorder ?) et qui oppose Bartolomé de Las Casas et le théologien Sepúlveda devant l'empereur Charles Quint.
    • Sepúlveda fait valoir que la guerre aux Indiens est non seulement licite mais recommandable car elle est légitime au regard de quatre arguments : la gravité des délits des Indiens (idolâtrie, péchés contre nature), la grossièreté de leur intelligence, les besoins de la foi, leur sujétion facilitant la prédication, les maux qu’ils s’infligent les uns aux autres (sacrifices).
    • La controverse tourne à l’avantage de Las Casas (ses arguments sont dans l’intérêt du monarque qui souhaite dessaisir les conquérants de la capacité de traiter les Indiens à leur guise, pour pouvoir les soumettre directement, au nom de l’Église). Les rois d’Espagne ne veulent plus qu’on appelle les découvertes « conquêtes ». À la tête du Conseil des Indes, ils placent des hommes qui doivent conduire les populations « pacifiquement et charitablement ».
  • 5 octobre : Pedro de Valdivia fonde la ville de Concepción au Chili[5].
  • 25 novembre : le vice-roi de Nouvelle-Espagne Luis de Velasco entre à Mexico[9].

Europe[modifier | modifier le code]

L'Europe en 1550
  • 7 novembre : mort de l’évêque de Hólar Jón Arason en Islande, exécuté avec ses deux fils[24]. L’Ordinatio ecclesiastica danoise est appliqué désormais dans le diocèse de Hólar. Tous les biens de l’Église sont confisqués au profit du roi.
  • Interdiction aux prêtres catholiques de vivre légalement au Danemark[25].
  • Des prêtres vivant en communauté sous le nom d’Oratoire se réunissent à Rome autour de Philippe Néri[26]. Leur spiritualité repose sur la méditation et l’Oraison ainsi que sur la musique et les chants. Ils se donnent des institutions en 1564 et le pape reconnaît le nouvel institut en 1575.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Diane chasseresse, toile de l’école de Fontainebleau.

Naissances en 1550[modifier | modifier le code]

Décès en 1550[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Siegbert Uhlig, Encyclopaedia Aethiopica : He-N, vol. 3, Otto Harrassowitz Verlag,‎ 2007 (ISBN 9783447056076, présentation en ligne)
  2. John Stewart Bowman, Columbia chronologies of Asian history and culture, Columbia University Press,‎ 2000 (ISBN 9780231110044, présentation en ligne)
  3. Gérard Gilles Epain, Indo-Chine : une histoire coloniale oubliée, Éditions L'Harmattan,‎ 2007 (ISBN 9782296040731, présentation en ligne)
  4. Marcos Fidel Vega Seña, Vallenato : cultura y sentimiento, U. Cooperativa de Colombia,‎ 2005 (ISBN 9789588205694, présentation en ligne)
  5. a et b Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, Chili, île de Pâques, Patagonie, Petit Futé,‎ 2006 (ISBN 9782746915893, présentation en ligne)
  6. Jean Descola, The conquistadors, A. M. Kelley,‎ 1970 (présentation en ligne)
  7. Lionel Moutot, La production de la transcendance : Les origines de l'homme et "le créationnisme", vol. 1, Éditions L'Harmattan,‎ 2008 (ISBN 9782296064164, présentation en ligne)
  8. Chantal Paisant, La mission en textes et images : colloque 2003 du GRIEM, [Paris, 23-25 janvier], KARTHALA Editions,‎ 2004 (ISBN 9782845865181, présentation en ligne)
  9. Fernando Orozco, Gobernantes de México, Panorama Editorial,‎ 2004 (ISBN 9789683802606, présentation en ligne)
  10. Christian Rudel, Les combattants de la liberté, Éditions de l'Atelier,‎ 1991 (ISBN 9782708229204, présentation en ligne)
  11. Luiz Toledo Machado, Formação do Brasil e unidade nacional, IBRASA,‎ 1980 (ISBN 9788534810401, présentation en ligne)
  12. Jean-Nicolas Jager, Histoire de l'église catholique en France, vol. 15, Le clere et Cie.,‎ 1868 (présentation en ligne)
  13. Christian Haeutle, Genealogie des Erlauchten Stammhauses Wittelsbach, Manz,‎ 1870 (présentation en ligne)
  14. Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi, Histoire des Français, vol. 12, Wouters, frères,‎ 1838 (présentation en ligne)
  15. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne (1519-1790), Maisonneuve & Larose,‎ 1996 (ISBN 9782706812194, présentation en ligne)
  16. Suomi, Suomalaisen Kirjallisuuden Seura,‎ 1854 (présentation en ligne)
  17. Danièle Iancu, Les Juifs en Provence : 1475-1501, de l'insertion à l'expulsion, Institut historique de Provence,‎ 1981 (présentation en ligne)
  18. Krista de Jonge, Gustaaf Janssens, Maurice van Durme, Les Granvelle et les anciens Pays-Bas : liber doctori Mauricio van Durme dedicatus, Leuven University Press,‎ 2000 (ISBN 9789058670496, présentation en ligne)
  19. Béatrice Philippe, Être juif dans la société française du Moyen Âge à nos jours, Editions Complexe,‎ 1997 (ISBN 9782870276723, présentation en ligne)
  20. Théodore Juste, Histoire de Belgique, vol. 2, Bruylant-Christophe,‎ 1868 (présentation en ligne)
  21. Henry Decaëns, Histoire de Rouen, Éditions Jean-paul Gisserot,‎ 2003 (ISBN 9782877476362, présentation en ligne)
  22. Jean-Paul Duviols, Le miroir du nouveau monde : images primitives de l'Amérique, Presses Paris Sorbonne,‎ 2006 (ISBN 9782840504443, présentation en ligne)
  23. Kazimierz Waliszewski, Ivan le Terrible, Plon-Nourrit et cie,‎ 1904 (présentation en ligne)
  24. Society for the Diffusion of Useful Knowledge, Biographical dictionary, vol. 3, Longman,‎ 1843 (présentation en ligne)
  25. Jean-François Battail, Régis Boyer, Vincent Fournier, Les sociétés scandinaves de la Réforme à nos jours, Presses universitaires de France,‎ 1992 (présentation en ligne)
  26. Vie de Saint Philippe de Néri, fondateur de la Congrégation de l'Oratoire à Rome, R. Ruffet,‎ 1861 (présentation en ligne)
  27. Encyclopédie théologique, vol. 153, Jacques-Paul Migne,‎ 1854 (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]