World Team Tennis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la ligue World Team Tennis

La ligue World Team Tennis (WTT) est un circuit qui, en Amérique du Nord, oppose plusieurs équipes de tennis, au nom de villes américaines, regroupant à la fois des joueuses et des joueurs professionnels, en activité et retraités.

1973-1978[modifier | modifier le code]

Fondée en 1973 par George MacCall (premier président de la WTT), Larry King, Dennis Murphy, Fred Barman (un impresario à Hollywood) et Jim Jorgensen (président de l'équipe nationale soviétique de tennisTeam), les premiers matchs de la ligue WTT se jouent en mai 1974 pour s'interrompre à l'issue de la saison 1978.

Les différentes zones de jeu sur le court de tennis étaient matérialisées par des zones de différentes couleurs, en lieu et place des lignes habituelles, impliquant des règles du jeu légèrement différentes.

Rod Laver, Billie Jean King, Björn Borg, Chris Evert, John McEnroe, Evonne Goolagong et Jimmy Connors ont notamment fait des apparitions pendant ces cinq années.

C'est au sein de la WTT que, pour la première fois, des sportifs soviétiques ont participé à une épreuve professionnelle sur le sol américain.

Depuis 1981[modifier | modifier le code]

Rebaptisée Team Tennis en 1981, la ligue végète jusqu'en 1991, pour cause de difficultés financières (huit équipes seulement engagées chaque année, dont la moitié en Californie). En 1992, elle acquiert son nom actuel (World Team Tennis). Élue présidente en 1984, Billie Jean King, c'est Ilana Kloss qui occupe ce poste depuis février 2001.

En simple (dames, messieurs), double (dames, messieurs) ou mixte, chaque rencontre se dispute en une manche, au meilleur des cinq jeux, avec un super tiebreak à quatre partout.

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

1974-1978[modifier | modifier le code]

1981-1991[modifier | modifier le code]

1992-2009[modifier | modifier le code]

Équipes actives en 2009[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]