Steve Blake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steve Blake Portail du basket-ball
Steve Blake Lakers1.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Steve Blake
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (34 ans)
Hollywood, Floride
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 78 kg (172 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Warriors de Golden State
Numéro 5
Poste Meneur
Draft NBA
Année 2003
Position 38e
Franchise Wizards de Washington
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Trail Blazers de Portland
Bucks de Milwaukee
Nuggets de Denver
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Clippers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Warriors de Golden State
05,9
04,3
08,2
03,6
08,3
08,5
11,0
07,6
06,8
04,0
05,2
07,3
09,5
-

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Steven Hanson Blake né le 26 février 1980 à Hollywood, Floride, est un joueur de basket-ball américain jouant au poste de meneur. Il joue actuellement en National Basketball Association (NBA) dans le club des Lakers de Los Angeles et a joué précédemment pour les Wizards de Washington, les Trail Blazers de Portland, les Bucks de Milwaukee, les Nuggets de Denver et les Clippers de Los Angeles. Le , il rejoint l'autre club de Los Angeles, les Lakers où il s'engage pour quatre ans[1]. En février 2014, il rejoint les Warriors de Golden State alors en quête d'une doublure pour Stephen Curry.

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Blake a étudié dans le lycée de Miami (Floride), où il a été une figure centrale dans un des plus grands scandales de recrutement en Floride. Après avoir été interdit de jouer dans n'importe quel lycée de Floride, il joue à l'Oak Hill Academy puis dans le Maryland.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Après le lycée, il est recruté par l'équipe des Terrapins de l'université du Maryland. Blake est titulaire de l'équipe dès sa première année. Il est le premier joueur de l'Atlantic Coast Conference à réaliser 1 000 points, 800 passes, 400 rebonds et 200 interceptions sur sa carrière. Il finit sa carrière cinquième meilleur passeur de l'histoire de la NCAA avec 972 passes, derrière Bobby Hurley qui est numéro 1 absolu avec 1 076 passes. Largement connu pour ses capacités de pénétration, Blake a aidé les Terrapins à atteindre le Final Four NCAA en 2001 et à remporter le tournoi en 2002. Lors de son année senior, il marque onze points de moyenne par match. Sur ses quatre années universitaires, il offre en moyenne 6 passes par rencontre, et même 7,9 et 7,1 lors des saisons 2002 et 2003. Blake est nommé dans diverses équipes-type pendant sa carrière, y compris les équipes débutantes et défensives. Au début de la 2003-2004 saison de basket-ball et en hommage à sa carrière universitaire, le numéro 25 du maillot de Blake est le 15e à être retiré des numéros disponibles des Terrapins.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Wizards de Washington (2003-2005)[modifier | modifier le code]

Blake est choisi par les Wizards de Washington en 38e position de la draft NBA 2003. Lors de sa première saison, il marque 5,9 points de moyenne et offre 2,8 passes décisives en 18,6 minutes de jeu par rencontre (75 matchs joués). Dans sa deuxième saison le temps de jeu de Blake diminue à 14,7 minutes et il joue seulement 44 matchs.

Trail Blazers de Portland (2005-2006)[modifier | modifier le code]

En septembre 2005, Blake (alors libre de tout contrat avec les Wizards) rejoint les Trail Blazers de Portland. Il retrouve une seconde fois son ancien coéquipier des Terrapins du Maryland et des Wizards de Washington Juan Dixon, qui a signé avec les Trail Blazers en 2005.

Dans la première saison de Blake avec les Blazers, il est titulaire et joue un rôle significatif quand Sebastian Telfair se blesse. Le temps de jeu de Blake augmente de 14,7 minutes et 44 matchs avec une titularisation dans saison NBA 2004-05 à 26,2 et 68 matchs avec 57 titularisations lors de la saison NBA 2005-06.

Bucks de Milwaukee (2006-Jan.2007)[modifier | modifier le code]

En juillet 2006, Blake est envoyé avec Brian Skinner et Ha Seung-Jin) aux Bucks de Milwaukee contre Jamaal Magloire.

Nuggets de Denver (Jan.2007-2007)[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier 2007, Blake est envoyé aux Nuggets de Denver en échange d'Earl Boykins et de Julius Hodge. Blake débute 40 des 49 matchs restants de la saison 2006-2007 et dans les cinq matchs de playoff auquel participe les Nuggets. Les Nuggets perdent 4-1 au premier tour des playoffs face aux Spurs de San Antonio.

Trail Blazers de Portland (2007-Fév.2010)[modifier | modifier le code]

Steve Blake sous le maillot des Trail Blazers

Le contrat de Blake se termine le 1er juillet 2007 et il signe un contrat de 3 ans avec les Trail Blazers de Portland le 13 juillet 2007.

Le 22 février 2009, il égale le record de John Lucas du nombre de passes décisives dans un quart-temps (14) face aux Clippers de Los Angeles.

Clippers de Los Angeles (Fév.2010-2010)[modifier | modifier le code]

Le 16 février 2010, en manque de pivots après les blessures de Greg Oden et Joel Przybilla, il est envoyé aux Clippers en compagnie de Travis Outlaw en échange de Marcus Camby.

Lakers de Los Angeles (2010-Fév.2014)[modifier | modifier le code]

Steve Blake sous le maillot des Lakers

Le 3 juillet 2010, il s'engage avec les Lakers de Los Angeles pour 4 ans pour remplacer Jordan Farmar, parti aux Nets du New Jersey[2].

Le 17 mai 2012, après le match 2 perdu chez le Thunder d'Oklahoma City, Blake est menacé de mort à cause du trois points de la victoire qu'il a raté[3].

Le 2 novembre 2012, lors de la défaite des siens contre les Clippers de Los Angeles, à 40 secondes du terme de la rencontre, il insulte un spectateur et écope de 25 000 $ d'amende[4]. Quelques jours plus tard, il souffre d’une élongation aux abdominaux[5]. Le 5 décembre, il est opéré du muscle abdominal[6]. En février 2013, il effectue son retour à l'entraînement[7]. En avril 2013, durant les playoffs, il se blesse aux ischios lors du match 2 contre les Spurs de San Antonio[8] et manque le reste des playoffs[9].

En décembre 2013, il se blesse à l'épaule[10]. Le 30 janvier 2014, il fait son retour à l'entraînement[11].

Warriors de Golden State (Fév.2014-présent)[modifier | modifier le code]

Le 19 février 2014, Steve Blake s'engage avec les Warriors, échangé contre Kent Bazemore et MarShon Brooks, afin de suppléer Stephen Curry[12],[13].

Records NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Steve Blake, officiellement recensés par la NBA sont [14]

Type statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points en un match 25 Trail Blazers de Portland 14 janvier 2007
Paniers marqués en un match 9 2 fois
Paniers tentés en un match 20 2 fois
Lancers francs réussis 12 Pacers de l'Indiana 24 janvier 2004
Lancers francs tentés 13 Pacers de l'Indiana 24 janvier 2004
Paniers à 3 points réussis 6 2 fois
Paniers à 3 points tentés 12 3 fois
Rebonds offensifs 3 5 fois
Rebonds défensifs 10 3 fois
Rebonds totaux 10 3 fois
Passes décisives 18 Timberwolves du Minnesota 14 février 2007
Interceptions 5 2 fois
Contres 2 4 fois
Minutes jouées 50 Trail Blazers de Portland 2 février 2007

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « Steve Blake signe aux Lakers », L'Équipe,‎ 3 juillet 2010 (consulté le 8 juillet 2010)
  2. Dimitri Kucharczyk, « Steve Blake, nouveau meneur de jeu des Lakers », sur basketusa.com,‎ 3 juillet 2010
  3. Alain Mattei, « Steve Blake menacé de mort après le Game 2 », sur basketusa.com,‎ 18 mai 2012
  4. Fabrice Auclert, « Steve Blake sanctionné pour avoir insulté un spectateur », sur basketusa.com,‎ 6 novembre 2012
  5. Fabrice Auclert, « LA Lakers : Steve Blake également blessé », sur basketusa.com,‎ 13 novembre 2012
  6. Benjamin Adler, « Steve Blake absent encore 6 à 8 semaines », sur basketusa.com,‎ 3 décembre 2012
  7. Dimitri Kucharczyk, « Steve Blake de retour la semaine prochaine », sur basketusa.com,‎ 27 janvier 2013
  8. Fabrice Auclert, « Les Lakers perdent Steve Blake », sur basketusa.com,‎ 25 avril 2013
  9. Fabrice Auclert, « Steve Blake absent jusqu’à nouvel ordre ! », sur basketusa.com,‎ 25 avril 2013
  10. Dimitri Kucharczyk, « Steve Blake absent six semaines ! », sur basketusa.com,‎ 12 décembre 2013
  11. Dimitri Kucharczyk, « Steve Nash, Steve Blake et Jordan Farmar de retour à l’entraînement des Lakers », sur basketusa.com,‎ 30 janvier 2014
  12. (en) « Lakers deal Blake to Warriors for two players », sur nba.com,‎ 19 février 2014
  13. Fabrice Auclert, « LA Lakers : Steve Blake échangé aux Warriors », sur basketusa.com,‎ 20 février 2014
  14. (en) « Steve Blake : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 20 février 2014)
  15. (en) « NBA Individual Regular Season Records for Assists », sur basketball-reference.com