Jean-Paul Ollivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ollivier.
Jean-Paul Ollivier
Image illustrative de l'article Jean-Paul Ollivier
Jean-Paul Ollivier à l'arrivée du Tour de France, le 13 juillet 2013 à Lyon.

Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Concarneau (Finistère)
Nationalité Drapeau : France Française
Années d'activité depuis 1964
Chaîne ORTF, Antenne 2 et France 2

Jean-Paul Ollivier, né le 22 mai 1944 à Concarneau, est un journaliste sportif français spécialiste du cyclisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré à l'ORTF en 1964 comme grand reporter, il rejoint le service des sports d'Antenne 2 en 1975. Il commente le Tour de France sur France 2 où il a notamment été reporter sur une moto durant les étapes du Tour dans les années 1980 et 1990, avant d'entrer dans la cabine des commentateurs en 2001 où il est l'historien du tour. Il occupe encore aujourd'hui cette place et est surnommé « Paulo la science », notamment grâce à ses connaissances sur le cyclisme et particulièrement sur le Tour de France.

Il est auteur de nombreux livres au sujet du cyclisme et de son histoire, mais aussi sur des sujets comme le football, les marins et la Bretagne. Il est également membre de l’institut Charles-de-Gaulle et a publié plusieurs ouvrages sur l'ancien président français Charles de Gaulle.

Le 5 juillet 2013, le chroniqueur Bertrand Chameroy révèle dans l'émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste sur D8 que certains commentaires et anecdotes de Jean-Paul Ollivier durant les étapes en Corse du Tour de France 2013 sont directement tirés de Wikipédia et certaines phrases prononcées telles quelles[1],[2]. En réponse, Jean-Paul Ollivier a précisé que les extraits diffusés sur D8 ne représentent que « quelques séquences sur des heures et des heures de direct », et qu'« une bonne partie du travail est fait par l’assistance du réalisateur qui reconnaît le parcours ». Par ailleurs, il a indiqué qu'outre Wikipédia, ses sources sont des « documents fournis par les offices du tourisme » et les mairies, et que ces mêmes sources ont pu avoir été utilisées aussi pour alimenter Wikipédia[3].

Livres[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

  • Aux éditions Glénat, plus d'une quinzaine de biographies d'anciens coureurs cyclistes :
    • Raymond Poulidor, Glénat, Paris, 1994
    • Jacques Anquetil, Glénat, Paris, 1994
    • Raphaël Géminiani Le grand fusil, Glénat, Paris, 1995
    • René Vietto, Glénat, Paris, 1995
    • Eddy Merckx, Glénat, Paris, 1996
    • Bernard Thévenet, Glénat, Paris, 1997
    • Bernard Gauthier, Glénat, Paris, 1998
    • Bernard Hinault, Glénat, Paris, 1998
    • La légende de Louison Bobet, Glénat, Paris, 1998
    • Roger Hassenforder, Glénat, Paris, 1999
    • Jacques Marinelli, Glénat, Paris, 1999
    • Luis Ocaña, Glénat, Paris, 1999
    • Federico Bahamontes, Glénat, Paris, 2000
    • Rik Van Steenbergen, Glénat, Paris, 1999
    • Fausto Coppi, Glénat, Paris, 2000 (ISBN 2723427196)
    • Laurent Fignon, Glénat, Paris, 2001
    • La véridique histoire de Tom Simpson Un champion dans la tourmente, Glénat, Paris, juin 2002
  • Des ouvrages sur le Tour de France en particulier :
    • Le Tour de France : la Bretagne et les Bretons, Le Layeur, Paris, 2002 (ISBN 2911468856)
    • Le Tour de France et les Alpes, Libris, 22 octobre 2002, (ISBN 2847990038)
    • Le Tour de France au cœur des Pyrénées, Libris, 24 novembre 2003, (ISBN 2847990038)
    • Le Tour de France : Lieux et étapes de légende, Flammarion
    • Les Anges bleus du Tour de France : l'histoire de la Gendarmerie dans la Grande Boucle, LBM, Paris, 2009 (ISBN 2915347727)
    • Les 100 ans du Tour de France

De Gaulle[modifier | modifier le code]

  • Jean-Paul Ollivier, De Gaulle à Colombey, Plon, Paris, 1998 (ISBN 2259187471)
  • Jean-Paul Ollivier, Abcdaire de De Gaulle, Flammarion, Paris, 2001 (ISBN 2080127187)
  • Jean-Paul Ollivier, Le général De Gaulle et la Bretagne, Le Télégramme, 2004 (ISBN 2909292797)
  • Jean-Paul Ollivier, Les derniers chemins du Général, Plon, Paris, 2005 (ISBN 2723427196)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]