Col de Peyresourde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de Peyresourde
Image illustrative de l'article Col de Peyresourde
Altitude 1 569 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 48′ 08″ N 0° 27′ 45″ E / 42.802278, 0.462611 ()42° 48′ 08″ Nord 0° 27′ 45″ Est / 42.802278, 0.462611 ()
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée du Louron
(ouest)
Vallée de la Pique
(est)
Ascension depuis Armenteule Bagnères-
de-Luchon
Déclivité moy. 7,6 % 6,1 %
Déclivité max. 11,3 % 9,3 %
Kilométrage 8,3 km 15,2 km
Accès D 618 D 618

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Col de Peyresourde

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Col de Peyresourde

Le col de Peyresourde est un col routier des Pyrénées centrales, entre Arreau et Bagnères-de-Luchon. Il culmine à 1 569 m. Son sommet sur la route départementale 618 marque la limite entre les départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue vers la Haute-Garonne
Vue vers les Hautes-Pyrénées

Le col de Peyresourde permet de relier les vallées du Louron (Hautes-Pyrénées) et du Larboust (Haute-Garonne). Côté Hautes-Pyrénées, le versant ouest se situe sur la commune de Loudenvielle. Côté Haute-Garonne, le versant est se répartit entre les communes de Portet-de-Luchon au nord, et Garin au sud.

À proximité du col se trouve la station de ski Peyragudes, accessible depuis les deux versants. L'aérodrome de Peyresourde - Balestas se trouve à trois kilomètres à l'ouest du col.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le col a été de tous temps le passage principal entre le Louron, le Larboust et Luchon. Côté Larboust, la route a été tracée au XVIIIe siècle par ordre de l'intendant de la généralité de Gascogne, Antoine Mégret d'Étigny.

M. Achille Jubinal, lors de la séance du corps législatif du 22 juin 1868, s'exclame :

« Écoutez ceci : il y a cinq ou six ans, on ne traversait le col d'Aspin qu'à cheval. Maintenant, grâce à l'Empereur, qui a eu personnellement l'idée des routes thermales, nous passons au col de Torte et au col d'Aspin, à 1 800 mètres au-dessus du niveau de la mer ; à Tourmalet, ainsi qu'au col de Geyresourde, qui descend par Luchon ; nous passons a 2 000 mètres d'altitude avec des voitures à quatre chevaux, aussi facilement que vous traversez en Daumont la place de la Concorde. (Exclamations et rires.)
Pourquoi donc un chemin de fer ne pénétrerait-il pas là où vont à présent les voitures[1] ? »

Tour de France[modifier | modifier le code]

Ce col a été souvent franchi par le Tour de France cycliste. Avec 63 passages crédités depuis celui de 1910, c'est devenu un classique. En 2012, il est franchi par chacun des deux versants à un jour d'écart mais, lors de la 17e étape, il est enchaîné par la montée finale vers la station de Peyragudes et n'est pas crédité au Grand Prix de la montagne, les points de l'ascension en 1re catégorie pour le maillot à pois étant attribués un kilomètre avant la ligne d'arrivée.

Panneau au sommet du col de Peyresourde (versant ouest)
Année Étape Catégorie 1er au sommet
2013 9 1 Drapeau : Belgique Thomas De Gendt
2012 16 1 Drapeau : France Thomas Voeckler
2010 16 1 Drapeau : Pologne Sylwester Szmyd
2008 9 1 Drapeau : Allemagne Sebastian Lang
2007 15 1 Drapeau : Kazakhstan Alexander Vinokourov
2006 11 1 Drapeau : Espagne David de la Fuente
2005 15 1 Drapeau : France Laurent Brochard
2003 14 1 Drapeau : Italie Gilberto Simoni
2001 13 1 Drapeau : France Laurent Jalabert
1999 15 1 Drapeau : Italie Alberto Elli
1998 10 1 Drapeau : Italie Rodolfo Massi
1995 15 1 Drapeau : France Richard Virenque
1994 12 1 Drapeau : Espagne Roberto Torres
1993 16 1 Drapeau : Italie Claudio Chiappucci
1989 10 1 Drapeau : Royaume-Uni Robert Millar
1988 15 1 Drapeau : Pays-Bas Steven Rooks
1986 13 1 Drapeau : France Bernard Hinault
1983 10 1 Drapeau : Royaume-Uni Robert Millar
1981 6 1 Drapeau : France Bernard Hinault
1980 13 1 Drapeau : France Raymond Martin
1979 3 2 Drapeau : France Bernard Hinault
1976 14 1 Drapeau : Espagne Luis Ocaña
1974 16 2 Drapeau : Espagne Vicente López Carril
1972 8 2 Drapeau : Belgique Lucien Van Impe
1971 16 2 Drapeau : Belgique Lucien Van Impe
1970 18 2 Drapeau : France Raymond Delisle
1969 17 2 Drapeau : Espagne Joaquim Galera
1964 16 2 Drapeau : Espagne Julio Jiménez
1963 11 2 Drapeau : Espagne Federico Bahamontes
1962 12 2 Drapeau : Espagne Federico Bahamontes
1961 17 2 Drapeau : Italie Imerio Massignan
1960 11 1 Drapeau : Suisse Kurt Gimmi
1959 11 1 Drapeau : France Valentin Huot
1958 14 1 Drapeau : Espagne Federico Bahamontes
1956 12 HC Drapeau : Luxembourg Jean-Pierre Schmitz
1955 17 2 Drapeau : Luxembourg Charly Gaul
1954 12 2 Drapeau : Espagne Federico Bahamontes
1953 11 2 Drapeau : France Jean Robic
1952 17 2 Drapeau : Espagne Antonio Gelabert
1951 14 2 Drapeau : Italie Fausto Coppi
1949 11 2 Drapeau : France Jean Robic
1948 8 2 Drapeau : France Jean Robic
1947 15 1 Drapeau : France Jean Robic

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales du Sénat et du Corps législatif, Volumes 13-14, 1868, page 29, lire en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Friebe et Pete Golding, Sommets mythiques : Cyclisme, les 50 cols incontournables d'Europe, GEO,‎ 2012, 224 p. (ISBN 978-2-8104-0296-0), p. 58-61

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]